Ce forum s'adresse avant toute chose aux familles de confession catholique romaine. Il se veut être un espace d'entraide, de conseils, de soutien et d'amitiés pour toutes les familles qui veulent éduquer et instruire leurs enfants dans la vraie foi.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

J'arrive pas à la sevrer...
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Forum de la Famille Catholique Index du Forum  .::. Diététique  .::. Allaitement maternel ou artificiel
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Ven 19 Sep - 19:51 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

J'ai réessayé le lait aujourd'hui.
Un biberon. Un malheureux biberon devrais-je dire, car ses fesses sont de nouveau écarlate.
Comme son mal de dents semble s'être atténué, c'était donc bien le lait.
Il me reste à essayer les laits végétaux, ou bien à retarder le sevrage, la seconde solution me paraissant la meilleure. Cool Je pense aussi essayer les laitages, mais ça m'embête que ceux du commerce soient pasteurisés.

J'étudie la possibilité d'un co-allaitement, on va me traiter de folle ou d'intégriste de l'allaitement en plus d'être catho intégriste ... Cool Ca va me vexer ou me faire marrer... Rolling Eyes
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Ven 19 Sep - 19:51 (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Ven 19 Sep - 21:22 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

si elle est allergique les laitages vont produirent le même effet . Mieux vaut se rabattre sur les laits alternatifs , mais eviter le soja.

Revenir en haut
              

Christine


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 843
Localisation: France
Féminin

Message Posté le : Ven 19 Sep - 23:06 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Rita, quel que soit votre choix, pourquoi vous attardez vous tant au regard des autres ? Dans le cas du co allaitement ou du moins de l'allaitement pendant votre grossesse ou une partie de celle ci (ce qui vous laisse encore un peu de temps devant vous), si cela ne vous dérange pas VOUS, quel est le problème ?
Si vous sevrez à contrecoeur votre fille va le sentir, ça ne va aider aucune de vous à bien vivre la chose.

Les laitages bios du commerce ne sont pas sytématiquement pasteurisés (je pense au fromage).
Alterner les laits alternatifs en plus d'une alimentation très variée sinon, mais si vous sevrez vraiment, essayez de le faire en douceur et progressivement pour ne pas trop chambouler votre puce qui doit en plus savoir-sentir qu'un autre bébé pointe son nez...
_________________
L'âme de votre âme, c'est la Foi.


Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Sam 20 Sep - 07:23 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

C'est à dire que non, je ne m'embête pas de ce que disent les gens.
MAIS j'ai peur d'une chose, et ça c'est vrai : me planter. Si je me plante, par ex si je poursuis mon allaitement et que je finis carrément fatiguée , que ça se voit, que je me plante dans l'allaitement suivant, ça fera une mauvaise pub à l'allaitement en général. "Je te l'avais bien dit..., et patati et patata..." Et c'est ça qui me gène.
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Sam 20 Sep - 07:53 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

franchement vous coupez trop les cheveux en 4  Wink   signé une gourde en allaitement...

Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Sam 20 Sep - 09:24 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Je sais bien... Embarassed
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Christine


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 843
Localisation: France
Féminin

Message Posté le : Sam 20 Sep - 14:03 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Il est vrai que vous me battez largement dans le domaine de la prise de tête, et pourtant Dieu sait que je suis une championne...
Je comprends tout à fait vos préoccupations !
Je crois qu'il vous serait profitable de lâcher prise, pensez à autre chose quelque temps (le temps que ça se décante dans votre inconscient, une semaine, 15 jour, un mois) et ensuite prenez une décision ferme Wink dans votre intérêtet celui de votre fille...
Et surtout, il s'agit de vous, ne vous préoccupez pas de la réputation de l'allaitement, il peut se débrouiller tout seul Wink
Si vous sentez que vous "fatiguez", vous pouvez à ce moment sevrer votre fille sans que ce soit un crève coeur pour vous...
J'attends de mettre en route n°2, et si un allaitement pendant une grossesse, ou un co-allaitement ne me gène pas dans le principe, je me dis que si en cours de route ça me gène, m'est désagréable ou bref commence à me coûter, et bien je donnerais sans doute un coup de pouce à mon fils pour qu'il se détourne du sein (je m'attends en revanche à ce qu'il demande plus d'attention de ma part sous une autre forme, ce qui sera aussi prenant et me demandera de la patience !)
Sevrer d'office, vu mon tempérament, je me culpabiliserai en me disant que ça se trouve tout se serait bien passé lors dela grossesse et ensuite lors d'un co-allaitement.
Ca dépend de votre sensibilité tout ça, les deux choix demandent des sacrifices/ et présentent des risques, je crois !
_________________
L'âme de votre âme, c'est la Foi.


Dernière édition par Christine le Sam 20 Sep - 15:15 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
              

aurorepetitemaman


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 673
Localisation: Sud-Est
Féminin

Message Posté le : Sam 20 Sep - 14:42 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Rita, ne partez pas non plus du principe que ce sera fatigant... Beaucoup de femmes le font, sans être sur les rotules et c'est être Wonderwoman !!!

C'est dingue l'assimilation dans la tête des gens entre allaitement et fatigue ! Si on parle d'allaitement long, ou bien d'une 2ème grossesse (ou 3ème, ou pire d'une 4ème) un peu rapprochée (dans la tête des gens ne serait-ce que 2 ans, c'est proche !) et encore pire si vous continuez à allaiter pdt cette grossesse...

Il y a bcp d'exagération là-dessus... Ou alors, j'ai hérédité des gènes de Wonderwoman ! Mr. Green
_________________
Renonçant à tes propres volontés pour militer sous le vrai roi, le Seigneur Jésus-Christ, prends en main les puissantes et glorieuses armes de l'obéissance. Saint Benoît.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Christine


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 843
Localisation: France
Féminin

Message Posté le : Sam 20 Sep - 15:14 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Sans "fatiguer" au sens propre du terme (le terme que j'ai utilisé était mal choisi, merci Aurore), allaiter demande plus ou moins de calories selon ce que le bébé tète, selon le métabolisme de la maman, selon ce que la grossesse en cours demande comme ressources (je parle toujours en calories). Il faut surtout se nourir sainement je pense !
Les gènes occasionnées par un allaitement en cours de grossesse sont plus de l'ordre des sensations physique je crois (type douleurs lors des tétées mais ça n'arrive pas systématiquement bien sûr). Ou une sensation d'agacement lors des tétées, ce genre de chose, mais toujours, pas de façon systématique. C'est ce genre de "fatigue" qui me ferait réfléchir personnellement.
Sinon l'idée de prendre mon bambin-pile électrique dans mes bras pour lui donner une tétée ou soudain le silence et le calme se font (+ les endorphines de la tétée pour ma pomme ), je vois ça comme un gros + !!!

Aurore, peut être pouvez vous nous en dire plus, Mme wonderwoman Mr. Green
_________________
L'âme de votre âme, c'est la Foi.


Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Sam 20 Sep - 15:25 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Merci pour votre soutien, en tout cas!
Pour tout vous avouer, il y a plein de gens qui me disent que ça ne va pas être tenable à plus ou moins long terme, que je ne suis vraiment pas raisonnable voir irresponsable, je me suis même limite fait enguirlandé par une personne de ma famille, bref je me pose des questions.
Et en même temps, elles ont un peu raison, je n'ai pas grand'monde pour me relayer en cas de grosse fatigue (c'est l'argument qui revient le plus souvent en fait), alors je finis par me poser des questions.

Et c'est ça qui m'a motivée à essayer de sevrer, mais de toutes façons ça ne marche pas puisque bidibouille digère mal le lait de vache.
Du coup, reste la poursuite de l'allaitement (qui ne me gêne pas vraiment ), ou bien les laits végétaux.
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

aurorepetitemaman


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 673
Localisation: Sud-Est
Féminin

Message Posté le : Sam 20 Sep - 15:27 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Rita a écrit:
C'est à dire que non, je ne m'embête pas de ce que disent les gens. MAIS j'ai peur d'une chose, et ça c'est vrai : me planter. Si je me plante, par ex si je poursuis mon allaitement et que je finis carrément fatiguée , que ça se voit, que je me plante dans l'allaitement suivant, ça fera une mauvaise pub à l'allaitement en général. "Je te l'avais bien dit..., et patati et patata..." Et c'est ça qui me gène.


C'est plus de cette phrase dont je parlais, Christine, à propos de la fatigue ! Wink
_________________
Renonçant à tes propres volontés pour militer sous le vrai roi, le Seigneur Jésus-Christ, prends en main les puissantes et glorieuses armes de l'obéissance. Saint Benoît.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

aurorepetitemaman


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 673
Localisation: Sud-Est
Féminin

Message Posté le : Sam 20 Sep - 15:30 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Rita a écrit:
Merci pour votre soutien, en tout cas! Pour tout vous avouer, il y a plein de gens qui me disent que ça ne va pas être tenable à plus ou moins long terme, que je ne suis vraiment pas raisonnable voir irresponsable, je me suis même limite fait enguirlandé par une personne de ma famille, bref je me pose des questions.
Et en même temps, elles ont un peu raison, je n'ai pas grand'monde pour me relayer en cas de grosse fatigue (c'est l'argument qui revient le plus souvent en fait), alors je finis par me poser des questions.


Cette phrase, les gens vous la ressortent à toutes les occasions, à toutes les sauces, qu'il soit question allaitement ou non... Rien que de vouloir des enfants assez rapprochés et de ne pas avoir (ou vouloir) de famille à proximité, ça fait bondir les gens ! Rolling Eyes
_________________
Renonçant à tes propres volontés pour militer sous le vrai roi, le Seigneur Jésus-Christ, prends en main les puissantes et glorieuses armes de l'obéissance. Saint Benoît.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

aurorepetitemaman


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 673
Localisation: Sud-Est
Féminin

Message Posté le : Sam 20 Sep - 15:30 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Christine a écrit:
Aurore, peut être pouvez vous nous en dire plus, Mme wonderwoman Mr. Green


Que voulez-vous que je vous raconte ? Mr. Green
 
_________________
Renonçant à tes propres volontés pour militer sous le vrai roi, le Seigneur Jésus-Christ, prends en main les puissantes et glorieuses armes de l'obéissance. Saint Benoît.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Christine


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 843
Localisation: France
Féminin

Message Posté le : Sam 20 Sep - 22:43 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Chais pas moa, vous avez l'air calée sur le sujet de la wonderwoman qui allaite longtemps ou fait des enfants rapprochés ou  bien pire encore allaite enceinte !  Mr. Green

+ 1 pour la phrase de Rita que vous avez relevé Wink Rita je n'ai que très peu d'expérience en matière de maternité, mais je crois que quoi que l'on fasse ou choisisse de faire, il y aura TOUJOURS des gens pour vous dire que vous faites mal, ou qui attendent gentiment que vous vous "plantiez" pour vous enfoncer... Pas mal de mamans ici vous dirons ça je pense, qu'elles allaitent ou pas ! A se demander si ces gens n'attendent pas que ça, juste pour se prouver qu'ELLES avaient raison (et justifier leurs propres choix éducatifs au passage)
Ca doit être une des choses les plus dures pour un parent, surtout pour une maman, que de savoir fermer les écoutilles aux paroles toxiques... Prenez confiance en vous, vous avez les grâces d'état pour vous occuper de votre famille, ne l'oubliez pas ! Et les conseilleurs ne sont pas les payeurs, ils ne vous voient pas vivre en famille au jour le jour, ne savent pas (ou s'imaginent savoir) quelles sont vos ressources et votre force...
En ce qui concerne la fatigue d'une grossesse, on peut avoir une famille nombreuse et faire un co allaitement et avoir la pêche, et on peut aussi être dépassée en n'ayant qu'un seul bébé !

Je ne sais pas dans quel état  je serai après la naissance du deuxième (pas encore en route), mais si vraiment je suis fatiguée et bien je crois que je n'aurai pas de scrupule à m'adresser à l'ADMR, tant pis pour ceux qui me trouveront de petite nature, je n'ai rien à leur prouver... Si mes parents trouvaient que je suis inconsciente d'avoir un 2e enfant si tôt (tout est relatif), que je risque de fatiguer, et bien qu'ils viennent me faire la popote et le ménage en fin de grossesse ou après la naissance plutôt que de me casser les ... Pieds.
Na !
_________________
L'âme de votre âme, c'est la Foi.


Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Dim 21 Sep - 04:41 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Christine a écrit:
je crois que quoi que l'on fasse ou choisisse de faire, il y aura TOUJOURS des gens pour vous dire que vous faites mal, ou qui attendent gentiment que vous vous "plantiez" pour vous enfoncer...


Alors ça je n''y aurait jamais pensé.
C'est possible après tout, mais quand ce genre de réflexion vient directement de la famille proche voir très proche, ça me paraît quand même peu probable.
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 00:46 (2017)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer...

Revenir en haut
              

   Forum de la Famille Catholique Index du Forum .::. Allaitement maternel ou artificiel
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 3 sur 4
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.