Ce forum s'adresse avant toute chose aux familles de confession catholique romaine. Il se veut être un espace d'entraide, de conseils, de soutien et d'amitiés pour toutes les familles qui veulent éduquer et instruire leurs enfants dans la vraie foi.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

J'arrive pas à la sevrer...
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Forum de la Famille Catholique Index du Forum  .::. Diététique  .::. Allaitement maternel ou artificiel
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Mer 10 Sep - 10:12 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Ca hurle toute la journée, Ca perce les dents, et pourtant, je cède aux pressions de l'entourage : je sevre.
Sauf que je n'y arrive pas.
Ce matin par exemple, je donne à ma petite un grand biberon de lait cru de vache, coupé d'eau.
Vers 10 h comme d'habitude, elle est fatigué. Elle n'a pas faim ça j'en suis sûre, mais elle réclame le sein. Je la pose quand même dans son pieu et ce sont de tels cris déchirants que je finis par sortir la fameuse arme anti-pleurs : le sein.
Et ça dure comme ça depuis une semaine.
Vous laissez pleurer, vous?
Expliquez-moi comment vous sevrez, parce que là je bute.

 NB : Pour ma première, j'avais trouvé une astuce : je la déposais le matin chez ma mère, je m'en allais toute la journée, comme ça elle ne me voyait pas, et je passais la chercher le soir.
Là, c'est complètement impossible.
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Mer 10 Sep - 10:12 (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Scarlett


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2008
Messages: 1 125
Féminin

Message Posté le : Mer 10 Sep - 10:50 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Les dents et le sevrage tout ensemble... Vous croyez qu'elle va vous lâcher ? en sentant que bébé arrive ?

Certes, vous avez besoin de vous épargner cette énergie que vous lui donnez en la nourrissant.

Mais elle vous épuise à essayer de passer une sorte de marché qui ne vous convient ni à l'une ni à l'autre, n'est-ce pas ?

Avez-vous, déjà en place, des types de câlins rassurant sans une tétée ?


Faisons un peu de psychologie de quai de gare (chaque phrase est à accompagner de PEUT-ÊTRE)
Elle vous sent vous éloigner, elle s'accroche
Elle sent que ce moment formidable de la tétée va bientôt n'être plus qu'un souvenir. Cette idée ne la réjouit pas.
Elle sent certainement que le bébé est présent. Cela l'inquiète.
Elle voit des cartons de déménagement se remplir, avec ses affaires aussi.
Elle se pose des questions sur sa place...
Elle n'a à son âge que peu de moyens pour vous faire comprendre son désarroi.

Comment pouvez-vous la rassurer ? Lui affirmer qu'elle est en sécurité avec vous.
(avec douceur, patience, des petits extras à votre détermination peut-être -encore peut-être- et surtout ne ratez pas une occasion de vous reposer, vous... Je sais, je radote... Mais je peux, je fais partie des ancêtres sur ce forum
)


Concrètement, avez-vous déjà des horaires de repas pour elle, avec un nombre déterminé de repas ? ou lui donnez-vous toujours à la demande ?
Avez-vous certains repas avec de la nourriture "solide" ?
Votre mari est-il là lors de certains repas ? (le fameux "tiers séparateur" de ma psychologie de quai de gare)
_________________


Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Mer 10 Sep - 11:39 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

le bib du matin est à quelle heure?
Sinon, si vous savez qu'elle n'a pas faim, et qu'elle est fatiguée, oui, je laisserai pleurer. Car, quelque part, elle SAIT que vous allez revenir. Donc, dites lui en la couchant pleins de mots doux, un gros calin, que vous l'aimez (et meme parfois derrière la porte, pour lui dire "je suis là, ne crains rien, mais je ne rentre plus").... et vous partez.
A 18 mois, mes 2 plus grands ont fait LA MEME crise, notamment le soir. Un bébé debout dans son lit à barreaux, qui pleure longtemps, qui hurle. Et moi derrière la porte à supporter tout ça (limite en pleurant). Parfois en disant derrière cette porte "je suis là, tu fais dodo, je t'aime, bonne nuit". Bref, chez les miens, c'était l'age de la séparation douloureuse.....
Si vous etes convaincue de ce que vous faites, alors faites le. Si vous avez des doutes, et que vous changez d'avis, votre enfant vous ménera par le bout du nez.............(j'ai déjà testé!)
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Tuxedosam


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2008
Messages: 14
Localisation: Oise

Message Posté le : Mer 10 Sep - 11:49 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Etes-vous sûre qu'il faut vraiment sevrer votre bout de chou? S'il n'y a as d'urgence, gardez la têtée, c'est un rapport avec votre enfant exceptionnel, et e sevrage est irréversble.
_________________
Tuxedosam

Opportune + importune


Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Mer 10 Sep - 12:28 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Scarlett a écrit:
"Concrètement, avez-vous déjà des horaires de repas pour elle, avec un nombre déterminé de repas ? ou lui donnez-vous toujours à la demande ?
Avez-vous certains repas avec de la nourriture "solide" ?
Votre mari est-il là lors de certains repas ? (le fameux "tiers séparateur" de ma psychologie de quai de gare)"


Concrètement, elle mange tout à fait normalement, les repas elle les prend soit avec nous, soit un peu avant ou un peu parès (ça dépend si elle dort), mais c'est quand même tétées à la demande.
Mon homme est là durant les repas, mais qu'il soit là ou pas ça ne change rie, c'est moi qui lui donne à manger.

Tuxedosam, je sevre parce que un autre bébé arrive. Je pense que ça va bientot devenir nécessaire.
Mais franchement, suis pô motivée...
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

aurorepetitemaman


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 673
Localisation: Sud-Est
Féminin

Message Posté le : Mer 10 Sep - 13:31 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Elle sent que vous n'êtes pas motivée.... Puis comme la si justement souligné Scarlett (dans sa très belle psychologie de quai de gare !), il y a aussi pleins d'évènement autour qui ne facilite pas la tâche pour ce sevrage !

Alors, commencez par vous demandez si vous voulez vraiment la sevrer, ensuite, une fois votre décision prise, il faut vous y tenir !

Peut-être que vous essayez d'enlever une "tétée-clé" pour votre petite, et qu'il faudrait s'attaquer à une autre... Et pour combler le manque, un gros câlin, avec de la musique douce, un doudou tout doux...

Et surtout courage, vous allez trouver la méthode qui conviendra à vous 2, mais patience !!!
_________________
Renonçant à tes propres volontés pour militer sous le vrai roi, le Seigneur Jésus-Christ, prends en main les puissantes et glorieuses armes de l'obéissance. Saint Benoît.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Mer 10 Sep - 15:36 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Laisser pleurer je sais faire, mais j'ai horreur de ça (suis une mauvaise mère, hein? Embarassed )
Je crois que je vais attendre que la "crise des dents" se passe. Mais ca reviendra forcément, elle en a 3 de sorties, et deux seulement qui viennent de percer. Sad
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Scarlett


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2008
Messages: 1 125
Féminin

Message Posté le : Mer 10 Sep - 16:56 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Alors, j'ai un sondage, pour vous détendre et vous faire sourire, qui tombe à pic : http://madame.lefigaro.fr/enfants/tests/41-quelle-mauvaise-mere-etes-vous

Même les mères "zéro défaut" ont un commentaire !

(Leur résultats me paraissent très "à côté de la plaque" pour ce qui me concerne, mais disons qu'il faut prendre cela comme une distraction, une futilité)

(laisser pleurer, pourquoi pas, vous avez de l'espace et les voisins sont séparés par plus d'un mur, alors...
Les dents je suppose que vous avez déjà 1)un gel à la propolis et 2)des billes de camomilla ?)


(pour le reste je crois que je ne suis pas très bien placée pour vous donner des conseils, ce que j'ai appliqué pour les aînés se révèle inefficace pour la dernière...)
_________________


Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Mer 10 Sep - 17:01 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Ne seriez vous pas en train de reculer et de trouver des excuses pour cela (je sais, j'y vais un peu fort, mais parfois, c'est necessaire). Serez vous plus motivée plus tard? j'en doute, mais plus fatiguée, ça c'est sur. Et puis des dents, elle n'a pas fini d'en sortir.

Ecoutez si vous considérez que c'est le bon moment pour sevrer (j'entends objectivement parlant, sans rapport sentimental), alors faites le !
Tant que vous continuez à la couvrir d'amour, et à vous occuper d'elle comme maintenant, tout ira bien.
Et puis, lorsqu'elle pleure, si votre mari est là, à lui de prendre le relais. Soit il dit derrière la porte "nous sommes là, tu peux dormir, bonne nuit", soit il rentre dans la chambre, fait un dernier gros calin, sèche les larmes( mais sans la prendre dans les bras), lui dit bonne nuit, et voilà.
Et non, vous n'etes pas une mauvaise mère, vous etes justement dans votre role de chercher ce qui est le mieux pour votre enfant, et nous sommes toutes pareil!
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Mer 10 Sep - 17:50 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Scarlett a écrit:

Alors, j'ai un sondage, pour vous détendre et vous faire sourire, qui tombe à pic : http://madame.lefigaro.fr/enfants/tests/41-quelle-mauvaise-mere-etes-vous

Même les mères "zéro défaut" ont un commentaire !

(Leur résultats me paraissent très "à côté de la plaque" pour ce qui me concerne, mais disons qu'il faut prendre cela comme une distraction, une futilité)


Ha ha ha, j'ai fait le test. Ben si moi je suis une "mère zéro défauts", que sont les autres!
Bon, c'est clair, c'est à côté de la plaque, mais c'est marrant.

Angèle : peut-être que c'est "reculé pour mieux sauter", mais c'est peut-être finalement mieux d'attendre qu'elle ne soit plus pendue à mes basques toute la journée (car c'est le cas depuis quelques jours) pour lui proposer autre chose que mon lait.
De toutes façons, je n'ose pas demander au papa de prendre le relais, il a horreur de s'occuper de bébés (sauf si c'est pour jouer avec). Il le fait si je lui demande, mais c'est tout. Que voulez-vous, il a d'autres qualités mais pas celle-là.
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Hahasiah


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 1 375
Masculin
Avertissement :: Avertissement

Message Posté le : Mer 10 Sep - 20:03 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Alors vous, disons-le tout net, vous êtes définitivement énervante pour nous autres simples mortelles, sans cesse tiraillées entre nos trois « b »: boulot, bébés et… bicyclette, bien sûr. Désespérante, vous l’êtes lorsque que vous brandissez la photo et le certificat médical de votre fiston alors que les inscriptions au roller n’ont même pas commencé. Pire, vous trouvez toujours le temps de faire un gâteau pour la coopérative, d’accompagner la classe au cinéma et même de venir voter aux élections de parents d’élèves. Le tout avec une décontraction désarmante. Énervante, on vous dit. Si encore vous aviez l’air fatiguée d’être si parfaite, mais non, même pas ! Alors, comme trop c’est trop – dixit les psys –, vous pouvez sans complexe revendiquer votre statut de mauvaise mère. Bénéfice pour votre enfant : vous êtes citée en exemple par tous ses copains qui se battent pour être invités chez lui (enfin, chez vous). Laughing

Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Mer 10 Sep - 22:30 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Merci, Hachiachia, vous m'avez si bien décrite, ça fait du bien de temps en temps d'etre reconnue !

Eh oui, Parfaite est mon deuxième prénom ( qui a dit "et Modeste aussi" au fond de la salle?)...... Mort de Rire
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Mer 10 Sep - 22:37 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Et vous savez quoi? j'ai fait le test et c'est tout à fait le profil qu'à marquer Hachiachia !!! c'est fou ça !!!!!!

_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Hahasiah


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 1 375
Masculin
Avertissement :: Avertissement

Message Posté le : Mer 10 Sep - 22:42 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Angèle a écrit:
Et vous savez quoi? j'ai fait le test et c'est tout à fait le profil qu'à marquer Hachiachia !!! c'est fou ça !!!!!!


Je sais, en faisant le test je me suis imaginez à votre place !


Revenir en haut
              

Christine


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 843
Localisation: France
Féminin

Message Posté le : Sam 13 Sep - 18:30 (2008)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer... Répondre en citant

Bonjour Rita, je vous met un petit extrait du (et oui je ne me renouvelle guère) site de LLL :

 
Citation :
Quand la mère décide
Lorsque la mère décide d'arrêter l'allaitement avant que son enfant n'indique qu'il est prêt à cesser de téter, on parle de sevrage planifié. Selon l'âge de l'enfant, les modalités pourront être différentes, mais il est de toute façon préférable de faire cela progressivement (par exemple, éliminer une tétée particulière par jour et attendre deux ou trois jours avant d'en éliminer une autre).
Cette façon de faire sera à la fois plus confortable pour les seins de la mère, et plus satisfaisante psychologiquement pour l'enfant ET la mère, leur laissant à tous deux le temps de trouver des substituts non seulement au côté nutritif des tétées, mais aussi à leur côté affectif, relationnel...
Pour ce qui est de l'aspect nutritionnel, s'il s'agit d'un bébé de quelques mois, les tétées seront remplacées par des substituts du lait maternel donnés au biberon ou à la tasse. S'il s'agit d'un bambin, des solides et d'autres liquides pourront remplacer les tétées (AA n° 39).
Sevrer un bébé plus âgé ou un bambin (qui a son mot à dire et le dit !) peut nécessiter des stratégies particulières. En voici quelques-unes, expérimentées par les mères, et qu'on peut combiner à volonté : ne plus offrir le sein, changer ses habitudes quotidiennes (par exemple, ne plus s'asseoir pour téléphoner, si c'est traditionnellement l'occasion pour l'enfant de demander le sein), demander l'aide du père (qui peut lever l'enfant et lui donner un petit déjeuner, lui faisant ainsi oublier la tétée du matin), anticiper les tétées et offrir un substitut (un en-cas) ou une activité intéressante (lire un livre, aller se promener, etc.), remettre la tétée à plus tard, raccourcir sa durée, passer un "contrat" avec l'enfant...
Ajoutons qu'un certain nombre de recherches semblent indiquer qu'il y a des moments plus favorables que d'autres pour un sevrage planifié. Suite aux développements psycho-moteurs qu'ils vivent, les bébés montrent quelquefois un moindre intérêt pour le sein entre 4 et 5 mois, vers 7 mois, et entre 9 et 12 mois. Par contre, entre 13 et 18 mois, ils manifestent souvent une angoisse de séparation qui rend le sevrage plus difficile (3).

Un autre plus adapté à votre cas :

 
Citation :
Quand un autre enfant arrive
Lorsqu'une femme se retrouve enceinte alors qu'elle allaite encore, il est assez fréquent que l'enfant allaité se sèvre ou soit sevré à un moment ou un autre de la grossesse. Plusieurs phénomènes peuvent expliquer qu'il se détourne du sein (baisse de la lactation, changement de goût du lait) ou que la mère ait envie qu'il réduise voire qu'il arrête les tétées (douleurs des mamelons, sentiment de malaise pendant les tétées). Au point que certains se sont demandés s'il n'existait pas un mécanisme psycho-biologique prévu par la nature et poussant au sevrage chez les femmes enceintes.
Cela dit, si la mère le vit bien, il n'y a aucun inconvénient, et il peut y avoir des avantages, à poursuivre l'allaitement pendant la grossesse voire après la naissance (AA n° 21).
Ajoutons que certaines mères sont amenées à sevrer leur enfant non pas parce qu'elles se retrouvent enceintes, mais parce qu'elles... n'arrivent pas à tomber enceintes. Des recherches semblent en effet indiquer que certaines femmes, tant qu'elles allaitent et même si elles ovulent, restent infertiles à cause d'un changement hormonal infime imputable à l'allaitement. Dans ce cas, seul un sevrage complet leur permettra de concevoir à nouveau.
 
Votre choix est tout à fait respectable, la seule chose qui m'a interpellée c'est quand vous écrivez :
"Ca hurle toute la journée, Ca perce les dents, et pourtant, je cède aux pressions de l'entourage : je sevre."
Il est important que le début de ce sevrage vous convienne autant que possible à vous deux,qu'en pensez-vous ?
Je ne peux que vous conseiller d'y aller en douceur en tout cas
_________________
L'âme de votre âme, c'est la Foi.


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 03:48 (2016)    Sujet du message : J'arrive pas à la sevrer...

Revenir en haut
              

   Forum de la Famille Catholique Index du Forum .::. Allaitement maternel ou artificiel
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 4
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.