Ce forum s'adresse avant toute chose aux familles de confession catholique romaine. Il se veut être un espace d'entraide, de conseils, de soutien et d'amitiés pour toutes les familles qui veulent éduquer et instruire leurs enfants dans la vraie foi.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

La dernière messe
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Forum de la Famille Catholique Index du Forum  .::. Index  .::. De tout et de rien

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Jeu 28 Aoû - 05:09 (2008)    Sujet du message : La dernière messe Répondre en citant

"Je vous écris de Vivario, où l’actualité, en cette fin d’été, est tragique. Je ne parle pas seulement du légionnaire du 2e REP mort en Afghanistan, à qui la Corse a rendu les honneurs. Je parle de l’événement qui secoue le Venacais, au cœur des montagnes de l’île, et les quatorze paroisses du doyenné qui s’étagent sur les flancs du Monte Doro, du Monte Rotondo et des vallées avoisinantes. L’évêque de la Corse a décidé qu’il n’y aurait plus de prêtre résident dans ce qui n’est plus un doyenné ni un ensemble de paroisses, mais une ZEP, Zone d’Ecclésialité Prioritaire. Je n’invente rien. Je l’ai entendu de mes oreilles. Cette ZEP donne à l’évêque l’occasion de réaliser ce qu’il considère comme l’expérience d’Eglise la plus importante aujourd’hui : une église sans prêtre. Une équipe pilote de laïcs, menée par des femmes, répercute les directives de l’évêque, établit un bilan de la situation, met en relation les animateurs de secteurs, organise des rassemblements périodiques où, dans la convivialité festive, par la grâce du covoiturage, ce qui reste de fidèles « fait Eglise » en un lieu déterminé à l’avance par le Comité d’action en accord avec le Commissaire central – je parle de l’évêque.

Un paroissien s’est levé pour exprimer son désaccord et demander que les prêtres restent à demeure. Comme il ne voulait pas que sa réclamation fût une vaine plainte, il proposa à l’évêque de lui amener deux ou trois prêtres puisque officiellement le motif de cette « refondation » était l’absence de prêtres.

L’évêque répliqua qu’il ne pouvait pas accepter ainsi la proposition, car une telle offre le contraignait à exercer son devoir de discernement, et que ces questions-là se réglaient d’évêque à évêque.

Devant cette réponse qui n’en était pas une, le paroissien insista en demandant qu’il lui fût répondu par oui ou par non.

— « Vraiment, dit l’évêque interloqué, il vous faut un oui ou un non. »

— « Vraiment, répliqua le paroissien, que votre oui soit oui, que votre non soit non. »

— « Alors, en l’état des choses, dit l’évêque, ce sera non ». Puis, il reprit l’exposé du plan de sa ZEP, et conclut souriant, « et même, si par malheur il y avait encore, cette année, un prêtre à Venaco, il faudrait que s’accomplisse ce plan, car c’est lui qui est prioritaire ! »

Il y eut comme un grondement dans l’église. On entendait des hommes dire, en français ou en corse, « mais enfin, l’Eglise c’est le prêtre, et le prêtre c’est l’Eglise ! ». Comment faire une Eglise sans prêtre ? Le grondement se fit plus intense quand il leur fut expliqué qu’il faudrait, dorénavant, se passer de prêtre pour les obsèques, et réserver la messe pour « la sortie de deuil ».

La mort dans l’île est plus présente qu’ailleurs. Elle est dans les regards, dans les discours, dans les chants, et naturellement dans les prières. C’est la mort qui conduit les Corses jusqu’à l’Eglise, parfois à deux, voire à trois reprises dans la journée. On ne manque pas un enterrement. Ainsi des chrétiens dits non pratiquants et des libres penseurs peuvent, allègrement entendre deux voire trois ou quatre messes dans la semaine.

C’est à l’occasion de la mort que le prêtre peut enseigner, rappeler, et s’il le faut, réprimander, secouer. Une telle méconnaissance de son troupeau serait surprenante s’il n’était avéré que cet évêque n’est pas un bon pasteur. Un bon pasteur n’organise pas l’abandon de ses brebis.

C’est ce qu’a dit le dimanche du 24 août, le curé du lieu, dans son homélie de départ, à chaque messe de chaque paroisse. Nous avions tous le cœur serré, en l’entendant répéter, de sa voix de prêtre polonais, qui, les yeux fermés, faisait irrésistiblement écho à la voix de son compatriote, Jean-Paul II le Grand : « Comment peut-on imaginer une église sans prêtre ? comment ne pas vouloir qu’ici, à Vivario, ici à Venaco, ici à Vezzani, ici à Rospigliani, ici à Vizzavone, ici à Murraciole, il n’y aura plus ni le prêtre, ni la messe, ni le saint sacrement, ni la confession ? Pourquoi ces églises à l’abandon ? Ma désolation est grande. Mais j’ai fait ce que j’ai pu, j’ai donné six ans de ma vie à l’Eglise de France. Maintenant je retourne en Pologne. C’est un grand mystère que cette ignorance du mystère de l’Eglise, chez des hommes d’Eglise. Mais malgré tout, l’Eglise reste, comme son époux, sainte et trois fois sainte. Je prierai pour vous. »

La chorale avait prévu de chanter, à la sortie « Jubilez, criez de joie… ». Elle a rengainé, les larmes dans les yeux, son chant d’allégresse et comme le curé nous avait tous confiés à Marie, Mère de l’Eglise, elle a entonné, spontanément, et dans un cri chargé d’une intense émotion Chez nous, Soyez Reine – la Corse est à vous…

Le prêtre polonais était accompagné d’une famille amie, venue de Pologne passer l’été chez lui, dans le centre de la Corse. La jeune femme s’est avancée vers le paroissien qui avait exprimé à l’évêque sa demande « si vous ne voulez pas nous donner des prêtres, acceptez au moins que nous recevions ceux qui se proposent ». Elle avait la main droite fermée sur un objet, qui devait être précieux. Elle lui dit d’une voix que ses yeux remplis de larme rendaient plus grave en polonais – le prêtre traduisit :« J’ai assisté à la discussion avec l’évêque. J’ai compris votre douleur, je la partage. Nous savons, nous, en Pologne, ce que c’est que d’être privé de prêtre. Je prie pour vous et avec vous. » Et, ouvrant sa main, elle ajouta : « Je veux vous faire un cadeau, le cadeau de ce que j’ai de plus précieux, un chapelet béni par le pape Jean-Paul II. Je l’ai récité souvent et j’ai toujours reçu de grandes grâces. Priez avec ce chapelet, je prierai avec vous, et vous verrez, vous aurez un prêtre à Vivario ! »

En partant, le curé a serré vigoureusement la main du paroissien et en lui tapant virilement sur l’épaule, lui a lancé
« Courage ! ».

Sous le regard de Marie, après cette dernière messe devant cette église où nos anciens reçurent leurs dernières bénédictions, où nos enfants se marièrent et où nos petits-enfants furent baptisés et qu’aujourd’hui, par ordre de l’évêque, le Seigneur doit abandonner, c’était, dans tous les sens du terme, le mot de la fin.
"
JACQUES TREMOLET DE VILLERS


Article extrait du n° 6660 de Présent
du Mercredi 27 août 2008
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Jeu 28 Aoû - 05:09 (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Jeu 28 Aoû - 11:44 (2008)    Sujet du message : La dernière messe Répondre en citant

c'est pas croyable ! Nan mais vraiment, où va-t-on?
Une église sans pretre est une église morte.
Je suis très triste de lire tout cela.
Prions pour la Corse et je prie aussi que le Saint Esprit touche cet Evèque et lui montre son erreur. (n'est ce pas le meme Evèque qui a refusé la mise en application du Motu Proprio? dans ce cas, je ne suis pas étonnée.....)
Merci pour cet article, je vais le faire diffuser.
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

millka


Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2008
Messages: 279
Localisation: Lyon
Féminin

Message Posté le : Jeu 28 Aoû - 14:15 (2008)    Sujet du message : La dernière messe Répondre en citant

Quand on lit ça, on se dit que l'église catholique va vraiment de travers et je me sens encore plus fière d'être traditionaliste. Il est par contre rassurant de se dire que des gens se battent pour leur église. Mais que l'église catholique ne se plaigne pas que les gens ne pratiquent plus si on leur enlève les prêtres. C'est vraiment désolant.
Il ne reste plus qu'à prier fort pour que cet évêque change sa décision et que ces paroissiens retrouvent un bon prêtre.
_________________
Le coeur d'une mère est un abîme au fond duquel se trouve toujours un pardon


Revenir en haut
              

Marc L


Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2008
Messages: 80
Localisation: France
Masculin

Message Posté le : Dim 31 Aoû - 12:19 (2008)    Sujet du message : La dernière messe Répondre en citant

Un évêque qui veut interdire le sacerdoce et les sacrements dans son diocèse ? La volonté de destruction de l'Eglise est claire.

On dit que le Diable porte Pierre, on dit aussi que la nature a horreur du vide.

La Corse pourrait devenir un phare de la Tradition. Après ce qui s'est passé, cela m'étonnerait que ces braves paroissiens s'encombrent de considérations du genre "ils ne sont pas en communion avec l'Eglise, ils sont contre le Pape et les évêques...".
_________________
Extrait du chapitre 4 de Dignitatis Humanae :

"Les groupes religieux ont également le droit de ne pas être empêchés de choisir leurs propres ministres, de les former, de les nommer et de les transférer, d'édifier des édifices religieux..."


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 06:05 (2017)    Sujet du message : La dernière messe

Revenir en haut
              

   Forum de la Famille Catholique Index du Forum .::. De tout et de rien
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.