Ce forum s'adresse avant toute chose aux familles de confession catholique romaine. Il se veut être un espace d'entraide, de conseils, de soutien et d'amitiés pour toutes les familles qui veulent éduquer et instruire leurs enfants dans la vraie foi.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Les cathos et le boulot.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Forum de la Famille Catholique Index du Forum  .::. Index  .::. De tout et de rien
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 16:08 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

Par "boulot", comprendre activité professionnelle.
Quel métiers un catho peut-il exercer sans être tout le temps entrain de se poser LA question : je le fais ou je le fais pas?"

Exemple simples:
-Devenez photographe : en voilà un beau métier! Sauf que... vous aurez à développer des photos porno, parfois sous les yeux lubriques des protagonistes (hé oui, pourquoi monsieur et madame tout le monde ne s'y mettraient pas eux aussi, ils en voient dans les journaux! alors allons-y mémère!) -c'est du vécu par mon propre mari!

-devenez libraire : pas le choix, si vous voulez faire votre chiffre, vous êtes obligé de vendre aussi des revues crades.

-vendeur en magasin? Là, on baigne toute la journée dans des bricoles inutiles fabriquées en chine et on subit les caprices des clients qui n'ont visiblement jamais passé leurs vacances en afghanistan. Ce n'est pas un péché... Mais on voit au premier rayon de soleil des tas de bonnes femmes jeunes et moins jeunes habillées comme des p****.

-Agriculteur! Mais oui!
Là, de deux choses l'une. Soit vous avez de l'argent à vous, et vous pouvez acheter votre exploitation sans aide de l'état pour produire du bio, respectueux de la nature créée par le Bon Dieu... Soit vous compter sur les aides de l'état, et vous n'avez d'autre choix que de produire du KKbeurk. C'est aberrant, mais c'est ainsi. L'état n'aide pas pour le bio.

-Fonctionnaire? Bof... Obligé de prendre périodiquement la population en otage. Petit chouchou de l'état. En tant que catholique, faut trouver une bonne raison pour faire ça.

-Prof? Mouais... Culpabilisant quand on voit le niveau des mômes à notre époque, dont une bonne partie est analphabète, à moins d'enseigner dans une école hors contrat...

-Militaire. Au service d'un état qu'on méprise.
Je me demande comment font la plupart des dames de la chapelle tradi où je vais... Mais au moins, elles ont les sous pour élever leur nombreuse progéniture, faut le reconnaitre. Sauf que si l'état envoie vos maris se faire tuer pour une mauvaise raison , vous voilà bien.


Alors à vos cyber-plumes : donnez votre liste des métier qu'on peut exercer quand on est catholique et qu'on veut être sûr de ne pas heurter nos convictions.
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Mar 12 Aoû - 16:08 (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 17:02 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

Il reste moine dans la tradition, mais ce n'est pas payé...

Sinon pompier (pour ce qui est du service de l'Etat. Pour l'imiter les dégâts il reste les métiers d'artisans, et même là... Il est vrai que le monde moderne salit tout, et qu'il est dur de trouver un travail qui peut allier respect de ses ouvriers, respects de ses clients, respect de soi-même et respect de Dieu.

Si quelqu'un a une recette.
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Brunhanne


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2008
Messages: 243
Localisation: Haute-Savoie
Féminin

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 17:10 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

Alors là, vous posez une question très intéressante. ça va faire un quart d'heure que j'y pense et j'avoue que j'ai du mal à trouver. Par contre, pour éliminer les mauvais métiers, c'est beaucoup plus facile.

Nourrice? Couturière? Coiffeuse? Menuisier? Ébéniste? Je ne vois pas trop de mauvais points pour ces métiers pour le moment.


Revenir en haut
              

aurorepetitemaman


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 673
Localisation: Sud-Est
Féminin

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 17:14 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

Sage-femme libérale, quel beau métier ! (mon rêve du moment, quand j'aurai fini de faire tous pleins de bébés et l'école à la maison... Autant dire que je ne serai plus toute jeune... Laughing )

Sinon, maman c'est pas mal non... Mr. Green
_________________
Renonçant à tes propres volontés pour militer sous le vrai roi, le Seigneur Jésus-Christ, prends en main les puissantes et glorieuses armes de l'obéissance. Saint Benoît.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Brunhanne


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2008
Messages: 243
Localisation: Haute-Savoie
Féminin

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 17:18 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

Sage-femme libérale, c'est bien, sauf qu'il faut avoir beaucoup beaucoup de sous de côté pour se lancer: achat d'un cabinet, du matériel, une voiture pour les trajets, ... Plus le temps de se faire une clientèle correcte (pas de celle qui demandera pleins d'examens contre notre conscience). Et puis, ça prend énormément de temps.

Revenir en haut
              

aurorepetitemaman


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 673
Localisation: Sud-Est
Féminin

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 17:21 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

Oui, certes... Mais ce serait plus dans l'optique de faire quelque chose qui me passionne, non de gagner de l'argent... (vu qu'on a appris à vivre avec un seul petit salaire...) Mais c'est sûr que c'est difficile de se mettre à son compte !
_________________
Renonçant à tes propres volontés pour militer sous le vrai roi, le Seigneur Jésus-Christ, prends en main les puissantes et glorieuses armes de l'obéissance. Saint Benoît.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 1 114
Localisation: Partout en France en ce moment!
Masculin

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 18:39 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

M'ouai, les métiers de la santé libérale...
Piquer les fesses d'un immigré qui touche la CMU...

Comme quoi j'avais raison, quelque soit le metier que l'on fasse, on se vend au moins un peu à l'Empire. Pas le choix, il faut le faire, ou crever.
_________________
"Souffir plutot que mourir, telle est la devise des hommes."
Jean de La Fontaine


Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 21:02 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

Moi je vais etre franche, je pense que votre tableau, chère Rita, est un peu noir, et que rien ne trouve grace à vos yeux.
On pourrait objecter que pour le photographe, il n'est pas obligé de developper les photos indécentes, idem pour les libraires (certains se sont battus pour cela, vous pouvez bosser chez les éditeurs corrects (ex: Tequi, par internet, par exemple), pour le fonctionnaire, ce n'est pas parce qu'un groupe fait mal (manif et demandes "encore plus"), que vous etes forcément comme eux. Pour les militaires, du moment qu'on ne leur demande pas de faire quelque chose contre la morale, ils défendent leur pays (la France); bref, c'est notre devoir d'état de travailler, et de le faire au mieux, avec sa conscience, conscience que Dieu voit. Et enfin, tout dépend ce que vous faites aussi du salaire, puisque dans le cas des cathos, le mari travaille, permet ainsi à sa famille d'avoir un toit, de pouvoir elever des enfants cathos, et non pas d'etre simplement dans la société de consommation.
Voilà en un résumé très court mon avis.
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 21:05 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

Brunhanne a écrit:


Nourrice? Couturière? Coiffeuse? Menuisier? Ébéniste? Je ne vois pas trop de mauvais points pour ces métiers pour le moment.


Nourrice : Vous me la recopierez.
Ces dames gardent vos enfants pour de l'argent, ne les nourrissent même pas au sein, tout ça pour vous permettre quoi? D'aller bosser, à l'usine, comme les hommes!
Bon, soyons honnêtes : ce sont souvent les dames qui gagnent assez pour payer la nourrice qui font ça, afin de garder leur salaire élevé. Mais pas que.

Coiffeuse : Vous avez vu l'argent gaspillé par les dames chez le coiffeur? Et pour des trucs souvent affreux...
des coiffeurs il en faut un peu... Mais pour le minimum. Ahhh, vanité quand tu nous tiens...
Couturière, pourquoi pas. Tant que ça ne prend pas trop sur la vie de famille...
Menuisier et ébéniste, oui, ça ce sont de chouettes métiers.
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 21:12 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

Angèle a écrit:
bref, c'est notre devoir d'état de travailler, et de le faire au mieux, avec sa conscience, conscience que Dieu voit. Et enfin, tout dépend ce que vous faites aussi du salaire, puisque dans le cas des cathos, le mari travaille, permet ainsi à sa famille d'avoir un toit, de pouvoir elever des enfants cathos, et non pas d'etre simplement dans la société de consommation.
Voilà en un résumé très court mon avis.

Hé mais je n'ai pas dit le contraire!
Bien sûr que j'ai brossé un tableau un peu noir, mais c'est exprès.
Ce n'est pas que rien ne trouve grâce à mes yeux, c'est juste que la question est : en tant que catholique , vers quels métiers tourner nos enfants pour qu'ils n'aient jamais à se poser la question de savoir s'il fait bien ou pas.

Les exemples que vous avez cités :
Téqui : évidemment, c'est catholique mais ce genre d'éditions ne courent pas les rues ; le photographe : si vous travaillez pour un grand groupe, pas le choix que de développer des photos malsaines ; militaire : ils sont aux ordres. Si on leur demande de faire quelque chose contre la morale -bombarder l'Irak, par ex- ils sont obligés, pareil ...
Bref, voyez-vous où je voulais en venir?
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Sobieski


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2008
Messages: 685
Localisation: France
Masculin

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 21:17 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

Moi je pense qu'on peut travailler dans le social !
Je travail dans ce domaine, c'est mal payé (c'est meiux pour se sanctifier (?) ) mais cela permet de pratiquer une certaine forme de charité envers son prochain. J'ai aidé beaucoup de gens à trouver des solutions pour trouver un emploi ou frapper à la bonne porte pour payer son loyer, et même si cela ne peut pas s'exercer officiellement en tant que catholique, cela me permet d'aider mon prochain et d'être payé  pour cela.
Et puis, de temps en temps au cours des entretiens, j'arrive à glisser un peu de religiosité quand même, je me suis d'ailleurs déjà fait engueuler par ma hierarchie pour cela.

Sainte Louise de Marillac, notre patronne, priez pour les assistants(es) sociaux(ales)


Attention aux métiers de la santé, car beaucoup d'infirmières se voientcontraintes de pratiquer des avortements, ou de prescrire des pillules de mort.
Par contre l'enseignement n'a pas été cité et c'est pour tant un beau métier, trés interressant et on n'est pas obligé d'être dans le public, pour ceux à qui cela donne des boutons.
_________________
J'aime l'oignon quand il est bon !


Revenir en haut
              

Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 1 114
Localisation: Partout en France en ce moment!
Masculin

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 21:20 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

Je pense de plus en plus à présenter le CAPES en parallèle des mes études. Et enseigner au lycée, dans n'importe quel bahut, j'y verrai un défit perso.
_________________
"Souffir plutot que mourir, telle est la devise des hommes."
Jean de La Fontaine


Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 21:23 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

Rita> concernant les militaires, en ce qui concerne la France, en général, tous nos militaires font bien plus souvent de la défense des interets de la France (ambassades, français expat), ou alors sont dans l'ONU. Sans compter que les militaires ont la possibilités de refuser des choses contre morale (ex: la torture). Et puis les règles d'engagement des militaires français sont très strictes.
Bref, moi non plus je ne vais pas reprendre votre liste en détail, mais il est quant meme possible de faire un métier correct, et qui n'est pas amoral.
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 21:27 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

Moi je pense qu'on peut etre prof et catho, c'est aussi aider les autres, et essayer d'elever le niveau. On peut aussi bosser en privé, ou meme carrément en hors contrat (primaire, et surtout, plein de collèges qui sont en train de se monter, plus le niveau EN baisse, plus le hors contrat monte).
On peut contourner le fait des programmes (je sais de quoi je parle mon mari a bossé pour l'EN, et a réussi à faire autre chose qu'un cours "contre le sida et "sortez couvert"), et le jour où on est inspecté, on montre patte blanche (j'en connais aussi).
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Mar 12 Aoû - 21:52 (2008)    Sujet du message : Les cathos et le boulot. Répondre en citant

Je pense qu'il faut plutot armer nos enfants contre ces fléaus que chercher à les pousser dans une voie qui n'est pas la leur pour les épargner..

J'avoue que je suis aussi abasourdie par l'esprit "miserabiliste" qui rêgne par moment chez les tradis , non une bonne situation n'esdt pas une tare , elle est aussi synonyme d'aisance et de capacité pour la famille à avoir de nombreux enfants , et détail qui a son importance , à payer plein pot pour les familles qui font le choix du strict necessaire mais passent ensuite leur temps à tendre la main et à tirer les tarifs vers le bas au maximum , je ne vise personne sur ce forum je le précise  mais nous venons d'avoir cette discussion , et c'est assez enervant de voir remettre en cause la réussite professionnelle de certains sous des pretextes fallacieux , je le répéte les métiers de l'artisanat  ne me font pas peur , en revanche je refuise d'y pousser mes enfants si tel n'est pas leur  vocation, et je me refuse à considerer l'artisanat et les travaux des champs comme la panacée aux dépends de travaux intellectuels ;
 travailler avec sa conscience au milieu de toute sortes de gens radicalement opposés à vos idées (communistes , socialistes)  est possible j'en ai un exemple très proche ; l'avancement  en est ralenti , la situation parfois difficile mais la satisfaction du devoir accompli est là.
Pour ma part je pense que tous les métiers à peu de choses près sont acceptables pour un catholique  (certains sont intrinsèquement pervers ,  je ne pense pas avoir besoin de les répértorier) , mais avec une formation catholique digne de ce nom, un homme sera toujours capable de discernement , Rita vous me faites peur , meme si je sais que vous noircissez le trait volontairement , que ferez vous quand il n'y aura plus de médecins , infirmières et institutrices cathos ? Comment rayonner et convertir aujourd'hui autrement que par le monde du travail , c'est l'endroit ou les gens passent le plus de temps après leur maison.
Les coiffeuses ne flattent pas forcemment notre orgueil quand elle nous permettent de rendre grace à Dieu en soignant l'apparence qu'il nous a donné par exemple...


Dernière édition par zélie le Mar 12 Aoû - 21:57 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 19:22 (2016)    Sujet du message : Les cathos et le boulot.

Revenir en haut
              

   Forum de la Famille Catholique Index du Forum .::. De tout et de rien
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 4
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.