Ce forum s'adresse avant toute chose aux familles de confession catholique romaine. Il se veut être un espace d'entraide, de conseils, de soutien et d'amitiés pour toutes les familles qui veulent éduquer et instruire leurs enfants dans la vraie foi.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Communiez-vous chez les conciliaires?
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Forum de la Famille Catholique Index du Forum  .::. Index  .::. De tout et de rien
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  

Communiez-vous à une messe conciliaire?
Non, jamais aux simagrées progressistes.
52%
 52%  [ 13 ]
Oui, je crois que Jésus est là tout de même...
20%
 20%  [ 5 ]
Ca dépend si le prêtre est respectueux du Seigneur.
28%
 28%  [ 7 ]
Total des votes : 25

Auteur Message
Baskerville


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2008
Messages: 187
Localisation: Thiberville
Masculin

Message Posté le : Lun 16 Juin - 22:15 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

Edelweiss a écrit:
- soit Ratzinger est bien pape, et à ce moment nous devons, en tant que catholiques, le suivre et lui faire confiance en tout ce qui regarde la foi

voui voui, mais uniquement en ce qui regarde la Foi, pas ses contours. Le reste est "magistère ordinaire", à entendre puisqu'il est émis pour notre temps, mais pas forcément à suivre d'obligation... (cela ne le demande pas d'ailleurs, que de déclarations !!!).

Romania a écrit:
je crois que vous oubliez la constitution dogmatique de Pastor aeternus de vatican I et l'enciclyque Quanta cura de Pie IX sur l'infaïbilitée pontificale.

Non je ne les oublie pas, bien que je ne sache les citer par coeur. Cependant, je trouve qu'il ne faut pas confondre l'effort de précision et de consitution des données de la Foi qu'a fait l'Eglise au cours des siècles, et la tendance "légaliste" de nos âges modernes, qui nous pollue malgré nous. Une chose est de préciser pour aider, une chose est d'enfermer tout dans des codes et ne plus bouger un doigt.

Chère Edelweiss, reste la question du missel que nous avions évoquée, qui a été avec certitude modifié depuis Pie V ! Peut-être pas le canon, mais le missel, oui ! Sauf que le texte de Pie V dit qu'on ne doit pas modifier le missel...
J'espère que vous entrevoyez ce que je veux dire. Je sais que ce petit détail peut engendrer bien des conséquences, mais une position légaliste n'est tenable que sur quelques décennies, ou uniquement sur quelques points précis. Elle "se mord la queue" un jour ou l'autre.
_________________
Christus regnat

Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Lun 16 Juin - 22:15 (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Mar 17 Juin - 08:13 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

Au risque de passer encore pour la "prog" du forum, j'ai beaucoup réfléchi à cette discussion, fort interessante, et je souhaite dire ce que je pense.

Concernant le pape, ma position est simple: oui, il est sur le siège de Pierre et donc je ne suis pas Sedevacantiste. Certes, on peut contester certains de ces comportements (les visites en mosquée, ou autres), mais si on lit ce qu'il écrit, je trouve tout de meme que c'est un bon enseignement.
Et si on regarde l'Histoire de l'Eglise, elle est mouvementée, certaines décisions ont été mauvaises, d'autres salutaires. Car c'est un homme qui gouverne, avec ses qualités et ses défauts, aidé de l'Esprit Saint (mais on n'est pas obligé d'écouter l'Esprit Saint.....puisque l'homme est libre), et le Christ a dit de son Eglise que "les portes de l'Enfer ne prévaudront pas contre elle". Certes, en ces temps bousculés, on peut se poser des questions, mais je reste convaincue que l'Eglise sera toujours le Roc présent, à temps et à contre temps, pour montrer le chemin du Salut. (si on regarde le monde d'aujourd'hui> qui défend la vie? (des petits comme des vieux), qui parle du Christ, de la Ste Vierge, des Saints haut et fort (meme si les médias distordent tout après), etc etc etc (je ne vais pas faire la liste)).
Voilà ma position sur le pape.

Concernant la liturgie, c'est un sujet sensible, d'un coté comme de l'autre. Les tradis pensent toujours que "hors de nous, point de salut" et les prog voient toujours l'Eglise comme vieillote, inadaptée à notre temps, ensablée, et qu'il faut faire bouger tout cela.
Ma position est plus nuancée.
Je considère que les tradis ont une facheuse tendance à s'auto enfermer, dans leur église, leurs traditions, leur monde. Or, leur valeur est ainsi perdue, camouflée, car ils ne montrent pas à ceux qu'ils considèrent "dans l'erreur" (comprendre> les progressistes) la voie de l'Amour de Dieu, la voie de la messe respectueuse de NSJC, la voie de la dévotion (comme des processions). Oh, ils en font, des belles messes, des processions, mais personne d'autre qu'eux n'y vont.
Du coté progressistes, on regarde les tradis comme des "nostalgiques du passé", comme des "insoumis ", comme des tete de mules qui ne comprennent pas que l"Eglise doit changer pour s'adapter au nouveau monde.
Or, de ma propre expérience, il faut que les tradis soient visibles. Oui, vous pouvez aller à une messe conciliaire (bon, heu, ya vraiment des horreurs de faites,mais je vous assure qu'il existe des ilots où la messe est célébrée dignement, où le pretre sait que NSJC est dans le tabernacle.....etc), car ainsi, vous montrerez aux autres un autre chemin, en s'agenouillant à la consécration (et où on vous regarde comme une bete curieuse), en vous mettant à genoux pour prendre l'Eucharistie sur la langue, en suivant les pretres qui rétablissent les processions (meme s'ils sont "Paul VI"), en faisant du catéchisme (cela relève le niveau et montre votre engagement) au sein de ces paroisses désolées, bref, il faut etre visible et investit, dans le secteur (tout en continuant de nourrir votre ame dans une messe St Pie V plutot proche). Car si vous regardez "les autres" comme des betes curieuses, pensez donc que eux aussi pensent la meme chose que vous en vous regardant.
Je vois ce qui s'est passé sur notre secteur, l'un des seuls il me semble à etre dans un cas comme le notre. Et c'est bénéfique. Car les "prog" n'ont pas "les mains libres" pour faire tout et n'importe quoi, puisque nous sommes là.
Nous avons une Fete Dieu commune, nous avons pour la période de l'Avent, le spectacle de la Pastorale des Santons de Provence qui est en train de se monter (avec un pretre IBP qui participe, le responsable des Scouts de France qui a monté tout ça et réunit tout le monde), nous avons un dialogue entre les curés, nous avons des pélerinages du secteur en commun, nous avons ouvert un chapitre au pélé de Chartres pour notre secteur, bref, beaucoup de choses sont faites ensemble, et moi je pense que c'est une bonne chose.
Je vais à la messe en semaine à l'église du secteur (Paul VI) (messe au demeurant très sobre et correcte, elle me fait penser à la messe monastique), le dimanche, je vais à la messe St Pie V, je suis sacristine, je participe à la chorale (chant ou orgue), bref, je suis "visible" sur les deux tableaux (et j'ai joué de l'orgue à la messe de minuit Paul VI pour leur rendre service). Mon mari est aux AFC (vice président), bientot assistant chef SUF, etc.....

Voilà, je pense que certains auront bondit sur leur fauteuil, d'autres penseront que je perds mon ame, mais nous voulons que les catholiques soient réunis, pour gagner la bataille contre Satan, contre le mal qui envahit tout. Satan a déjà gagné une bataille en nous montant les uns contre les autres. Mais il ne gagnera pas la guerre.
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Sobieski


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2008
Messages: 685
Localisation: France
Masculin

Message Posté le : Mar 17 Juin - 09:32 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

Je trouve ce témoignage trés interressant, malheurusement il n'est pas possible partout.
Bien que fidèle de la FSSPX, j'ai essayé dans ma ville de participer à l'église locale,mess enfants étant dans l'école "dite" catholique du coin (ou il y aura de la tecktonik pour la kermesse qui a lieu un dimanche, ce qui empèchent les rares parent qui vont  à la messe de manger le midi pour ne pas rater le spectacle des enfants). J'ai eu un refus trés net de mon curé de paroisse pour avoir une messe tridentine et même pour des choses simples comme la procession ou une confession dans un vrai confessionnal. J'ai participer à de messes Paul VI, mais les "vielles" de la chorales refusent de lacher les privilèges octroyés par vatican II. Elles donnent la communion, ne se lavent pas les mains après, elles lisent toutes les lectures et le pretre a l'air de s'ennuyer dans son coin en attendant l'élévation ou après il retourne dans son coin pendant que les laics distribuent le pain de la vie.
Tant mieux si chez Angèle cela fonctionne bien, mais c'est une exeption. Et puis si l'êvèque intervient pour interdir la cohabitation des deux rites ou pour demander qu'on arrète de condamner l'avortement ou l'homosexualité dans les sermons de la messe tridentine que pourra faire le prêtre de l'IBP : RIEN, sinon il perd le droit de dire sa messe.
Je ne crois pas que hors de la FSSPX point de salut, c'est une erreur grossière de certains fidèles que condamnent les évêques de la FSSPX qui ne croient pas être la seule voie de salut, mais si Msg Lefèvre n'avait pas crée la FSSPX nous ne serions même plus catholique vous et moi !
Si le pape lache du lest en ce moment c'est bien parceque la FSSPX est toujours là, car depuis 1988 que la FSSP a été crée cela n'avait absolument rien changé et même dans le motus proprio qui nous divise tous (j'ai perdu des amis de longues date  cause de lui, car ils ne supportaient pas que je reste fidèle à le FSSPX, alors qu'eux avaient trouvé la seule voix du salut avec l'IBP. ) le pape ne site que la FSSPX,preuve que c'est bien sa survivance qui inquiète vatican et pas les "autres" a qui on peut supprimer des évêques, reprendre les églises octoyées et donc à terme provoquer la disparition.
Bon, attendons la réaction de Zebigboss !!! 
_________________
J'aime l'oignon quand il est bon !


Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Mar 17 Juin - 10:13 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

Oui, Sobiesky, je vous comprends, et je suis consciente que notre secteur est une exception. Et que, partout ailleurs, la situation reste inchangée, car les Evêques ne veulent pas changer, les curés sont toujours intransigeants et se cachent derrière le "vous n'etes pas assez nombreux pour demander une messe en latin (et que dire des vicaires qui mettent tout un tas de batons dans les roues, ce sont des trouillards).
Je voulais aussi dire que certains "tradis" nous ont mis des batons dans les roues, en faisant "secession" (heu, l'orthographe?), en essayant de tirer la couverture vers eux, en voulant mordicus une messe (pour 3 familles, qui ne voulaient ni la FSSPX, ni l'église que dessert actuellement l'IBP), et qui veulent une messe dans LEUR école. Alors d'un coté comme de l'autre, ça grince des dents!
Oui, c'est lassant et usant. Il est clair que les changements passeront par les pretres, nous prions pour cela " Seigneur, donnez nous des pretres, donnez nous beaucoup de pretres, donnez nous beaucoup de saints pretres". Et prions aussi pour avoir de bons Evèques.......
Moi je suis lassée de toutes ces querelles de clochers.
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Sobieski


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2008
Messages: 685
Localisation: France
Masculin

Message Posté le : Mar 17 Juin - 10:40 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

Je suis d'accord !
Il y a eu trop de querelles et moi j'y ai perdu beaucoup d'amis. Le démon doit se réjouir de toutes nos querelle !
Toutes ces histoires arrivent parceque les laics veulent trop se méler de tout. laissons les prêtres faire ce qu'il faut.
_________________
J'aime l'oignon quand il est bon !


Revenir en haut
              

Charitas
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2008
Messages: 9
Masculin

Message Posté le : Mar 17 Juin - 10:46 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

Tout d'abord, je tiens à dire que je suis d'accord à 100% avec Edelweiss.

Juste deux choses.


Baskerville a écrit:

voui voui, mais uniquement en ce qui regarde la Foi, pas ses contours. Le reste est "magistère ordinaire", à entendre puisqu'il est émis pour notre temps, mais pas forcément à suivre d'obligation... (cela ne le demande pas d'ailleurs, que de déclarations !!!).


Le magistère ordinaire est tout autant à suivre que le magistère extraordinaire. Voici ce que dit la constitution dogmatique "Pastor Aeternus" du concile Vatican I :
Citation :
Les pasteurs de tout rang et de tout rite et les fidèles, chacun séparément ou tous ensemble, sont tenus au devoir de subordination hiérarchique et de vraie obéissance, non seulement dans les questions qui concernent la foi et les moeurs, mais aussi dans celles qui touchent à la discipline et au gouvernement de l'Église répandue dans le monde entier

Léon XIII, encyclique "Satis Cognitum" (1896) :
Citation :
Toutes les fois donc que la parole de ce magistère déclare que telle ou telle vérité fait partie de l'ensemble de la doctrine divinement révélée, chacun doit croire avec certitude que cela est vrai."


Deuxième chose, Sobieski nous dit
Citation :
Le concile vaticant II est un concile pastoral et non pas de foi, on peut donc, sans remettre en cause l'autorité du pape le critiquer et vouloir son abrogation.


Or, il y a deux erreurs dans cette phrase, qui vient de la fameuse déclaration de "Paul VI" du 12 janvier 1966 dans laquelle il dit :
Citation :
"Etant donné le caractère pastoral du concile, celui-ci a évité de proclamer selon le mode "extraordinaire" des dogmes affectés de la note d'infaillibilité"
. Or cette citation telle quelle n'est pas complète. Elle est suivie de cette phrase dans sa déclaration :
Citation :
"Cependant, le concile a attribué à ses enseignements l'autorité du magistère suprême ordinaire."
J'ai déjà cité "Pastor Aeternus" pour le magistère ordinaire.
De plus, il y a quand même deux constitutions intitulées "dogmatiques" ("Dei Verbum" et "Lumen Gentium")!
Mais de toute manière, un concile général fait toujours partie du magistère extraordinaire. Et "Paul VI" le savait très bien. "Jean-Paul II" aussi d'ailleurs puisqu'il a dit lors d'une allocution le 22 décembre 1979 :
Citation :
"Le deuxième concile du Vatican a rappelé SOLENNELLEMENT que le droit à la liberté religieuse est sacré pour tous les hommes" (sic)
. Ainsi que dans son motu proprio "Ecclesia Dei" (1988) :
Citation :
"Le résultat auquel a abouti le mouvement promu par Mgr Lefebvre peut et doit être une occasion pour tous les fidèles catholiques de réfléchir sincèrement sur leur propre fidélité à la Tradition de l'Eglise, authentiquement interprétée par le magistère ecclésiastique, ordinaire et extraordinaire, spécialement dans les conciles oecuméniques, depuis Nicée jusqu'à Vatican II."

Et "Paul VI" dans la fin de "Dignitatis Humanae" :
Citation :
Tout l'ensemble et chacun des points qui ont été édictés dans cette déclaration ont plu aux Pères. Et nous, par le pouvoir apostolique à nous confié par le Christ, en union avec les vénérables Pères, nous les approuvons dans l'Esprit-Saint, les décrétons, les établissons et nous ordonnons que ce qui a été établi en concile soit promulgué pour la gloire de Dieu. Rome, à St Pierre, le 7 décembre 1965. Moi, Paul, évêque de l'Eglise catholique."


Je terminerai avec le pape Pie IX dans son bref "Dolendum profecto" (1870) :
Citation :
"S'ils croyaient fermement avec les autres catholiques que le concile œcuménique est gouverné par le Saint-Esprit, que c'est uniquement par le souffle de cet Esprit divin qu'il définit et propose ce qui doit être cru, il ne leur serait jamais venu en pensée que des choses, ou non révélées, ou nuisibles à l'Eglise, pourraient y être définies et imposées à la Foi, et ils ne s'imagineraient pas que des manœuvres humaines pourront arrêter la puissance du Saint-Esprit et empêcher la définition de choses révélées et utiles à l'Eglise."


Donc, un concile œcuménique présidé par un pape est assisté par l'Esprit-Saint, donc infaillible et inattaquable, on doit le suivre. Il faudrait compter le nombre de fois où "concile œcuménique" est cité dans les actes du dit concile... (je dis ça car beaucoup prétendent qu'il n'était pas œcuménique)
Sans le pape (comme pour Vatican II Mr. Green ) ce n'est qu'un conciliabule sans aucun pouvoir...
_________________
"Domine, salva nos : perimus"
Matth., VIII, 25


Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Mar 17 Juin - 11:30 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

question > qui a lu, parmi vous, intégralement le Concile Vatican II ?
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Pater familias


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 340
Localisation: Pré carré capétien
Masculin

Message Posté le : Mar 17 Juin - 12:58 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

Quand par la force des choses je suis obligé d'aller à un culte de la secte conciliairo-moderniste (mariage, communion, etc), j'adopte une attitude passive, je n'"assiste" pas, ne répond pas, ne fais rien. Comme je ferais si je me rendais au culte de n'importe quelle autre fausse religion.
Car ce n'est tout simplement pas ma religion. Alors communier, c'est absolument impensable.
_________________
TIMEO DANAOS ET DONA FERENTES


Revenir en haut
            MSN   

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Mar 17 Juin - 13:46 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

Je n'ai pas lu intégralement le Concile pastoral (et non dogmatique) Vatican II (tout comme pour les traité sur l'Europe c'est particulièrement indigeste pour le commun des mortels), mais j'ai lu ce qu'en disait les différentes fraternités et surtout Monseigneur Lefebvre.

De tout façon l'on juge un arbre à ses fruits, et ceux de Vatican II sont particulièrement pourris et nauséabonds (il y a d'ailleurs une parabole de notre Seigneur à ce sujet de l'arbre qui donne des fruits mauvais et que l'on arrache me semble-t-il de mémoire).
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Sobieski


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2008
Messages: 685
Localisation: France
Masculin

Message Posté le : Mar 17 Juin - 15:10 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

"Nous adhérons de tout note coeur de toute notre âme à la Rome catholique, gardienne de la foi catholique et que des traditions nécessaires au maintien de cette foi, à la Rome éternelle, maîtresse de sagesse et de vérité. Nous refusons de suivre la Rom de tendance néo-moderniste, néo-protestante qui s'est manifestée clairement dans le concile vatican II, et après le concile dans toutes les réformes qui en sont issues. Toutes ces réformes ont contribuées ou contribuent encore à la démolition de l'Eglise, à la ruine du sacerdoce, à l'anéantissement du sacrifice et des sacrements, à la disparition de la vie religieuse, à un ensignement naturaliste et telhardien dans les universités et les séminaires, la cathéchèse ;enseignement issudu libéralisme et du protestantisme, condamné maintes fois par le magistère solennel de l'église.

Aucune autorité, même la plus élevée dans cette hiérarchie, ne peut nous contraindre à abandonner ou à diminuer notre foi catholique, clairement exprimée et professée par le magistère de l'Eglise pendant 19 siècles ! C'est pourquoi, sans aucune rebellion, aucune amertume, aucun ressentiment, nous poursuivons notre oeuvre de formation sacerdotale, sous l'étoile du magistère de toujours, persuadé que nous  pouvons rendre un grand service à la saite église catholique, au souverain pontife et aux générations futures. St paul dit "si ,nous même ou même un ange venu du ciel vous enseigne autre chose que ce que je vous ai enseigné, qu'il soit anathème" St PAul se fait anathème lui même s'il enseigne autre chose qu'il n'a pas enseigné autrefois. (...)"

MSg Lefevre 21 npvembre 1974.

"On peut evidemment se tromper  parceque jusqu'à vatican II tous les conciles ont été desconciles dogmatiques (...) or ce concile a un caractère particulier - c'est net, c'est marqué dans tous les actes du concile - il a un caractère pastoral et le pape Jean XXIII lui-même a pris soin de dire qu'on ne voulais pas définir de vérités dans ce concile" (...) eh bien, le Saint esprit, étant donné qu'il s'agissait d'une prédication en définitive, d'une exposition pastorale, n'est pas obligé d'intervenir."

Msg Lefèvre Econne le 28/06/1975 conférence spirituelle.
_________________
J'aime l'oignon quand il est bon !


Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Mar 17 Juin - 19:42 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

Eh ben y'en a qui ont une de ces cultures! Shocked Chapeau bas.

Je vous remercie tous d'avoir pris le temps de m'éclairer sur ce sujet par vos arguments. J'ai voté que je communiais en fonction du respect que le prêtre témoignais à Dieu, et je pense que je vais rester sur cette position.
Cependant, une chose me fait réfléchir : si je communie à une messe Paul 6 où c'est la foire, finalement soit la communion est valide, soit elle ne l'est pas. Dans le deuxième cas, ce n'est que du pain béni que je reçois (par exemple pour montrer à la famille que je ne suis pas "si"  "sectaire"), mais je ne fais pas de mal au Christ, si?
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Agl


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 300
Localisation: Blois
Féminin

Message Posté le : Mar 17 Juin - 20:28 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

Je crois qu'il vaut mieux envisager le deuxième cas... Peut-être le Christ est présent, peut-être qu'Il n'y est pas, et en admettant qu'Il y soit, sommes nous en mesure de le recevoir après avoir assisté à une messe à moitié servie par des dames qui font leur cinéma en animant les chants et lisant les lectures, où le prêtre profite de tourner le dos à Dieu pour se faire valoir auprès des hommes, où on nous demande de prier pour plus de paix et de tolérance entre les hommes de toutes races et de toutes religions et pour tous ceux qui n'ont pas eu de médaille aux JO, où la dame cathé se ramène au moment le moins approprié de la messe avec un grand panneau sur lequel son collées des mains d'enfants en peinture pour expliquer que "les enfants on réfléchi (comprendre j'ai bien bourré le crâne des enfants) et ils ont comprit que si tout le monde s'aimait dans la paix et la joie, l'opposition au racisme et au réchauffement de la planète, tout le monde serait content etc"?
 
J'ai mis comme vous, quand le prêtre est respectueux de Dieu... Sinon, si j'ai un doute sur la validité de la messe, cela m'empêchera de vraiment me concentrer sur ma prière, d'une part parce que je ne saurais pas si j'ai communié ou si j'ai un morceau de pain dans ma bouche, et deuxièmement parce que je viendrais d'assister la foire, et dans une église, ce n'est pas top...


Revenir en haut
              

Baskerville


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2008
Messages: 187
Localisation: Thiberville
Masculin

Message Posté le : Mar 17 Juin - 20:49 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

hum...
_________________
Christus regnat


Dernière édition par Baskerville le Mar 17 Juin - 21:18 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
              

Baskerville


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2008
Messages: 187
Localisation: Thiberville
Masculin

Message Posté le : Mar 17 Juin - 20:53 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

Charitas a écrit:
Il faudrait compter le nombre de fois où "concile œcuménique" est cité dans les actes du dit concile... (je dis ça car beaucoup prétendent qu'il n'était pas œcuménique)


Je crois que ce n'est guère marqué, et que l'expression utilisée est "saint synode" (sanctum synodum)...
_________________
Christus regnat

Revenir en haut
              

Duc d'Albe


Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 348
Masculin

Message Posté le : Mar 17 Juin - 21:54 (2008)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires? Répondre en citant

Les modernistes ont été excommunié par St-Pie X. Assister de manière active à leurs cérémonies est formellement interdit par le droit canon de 1917, quant à y communier...


Citation :

MOTU PROPRIO «Praestantia scripturae sacrae»

par S. Pie X


du 18 novembre 1907


Motu Proprio de notre très Saint Père pie x, pape par la divine providence, concernant les décisions de la commission pontificale préposée au développement des études bibliques, ainsi que les censures et peines portées contre ceux qui auront transgressé les prescriptions édictées contre les erreurs des modernistes

« Notre prédécesseur, d'immortelle mémoire, Léon XIII, après avoir, dans son Encyclique Providentissimus Deus, parue le 18 novembre 1893, montré l'importance et recommandé l'étude de l'Ecriture Sainte, traçait les règles qui devaient présider à une étude sagement conduite des Livres sacrés. Il proclamait leur origine divine contre les erreurs et les calomnies des rationalistes et les défendait en même temps contre les opinions de cette fausse science, connue sous le nom de haute critique : opinions qui, comme l'écrivait très sagement le même pontife, ne sont manifestement que des inventions du rationalisme péniblement tirées de la philologie et des sciences similaires.

« Pour conjurer le danger que la diffusion des idées téméraires et erronées rendait de jour en jour plus menaçant, Notre même prédécesseur, par la Lettre apostolique Vigilantiæ studiique memores, du 30 octobre 1902, institua un Conseil pontifical ou Commission biblique, composé d'un certain nombre de cardinaux de la Sainte Eglise romaine, illustres par leur doctrine et leur prudence, auxquels furent adjoints, â titre de consulteurs, un grand nombre d'ecclésiastiques choisis parmi les savants théologiens et biblistes de différents pays et représentant les méthodes et opinions exégétiques de diverses nuances. Le Pontife, en effet, avait en vue un avantage très scientifique et approprié au temps présent; il voulait que dans la Commission on pût proposer, expliquer et discuter en toute liberté les opinions les plus diverses. Aux termes mêmes de cette Lettre, les cardinaux ne se prononceraient pas avant d'avoir pris en considération et pesé les arguments pour et contre. Rien ne devrait être négligé de ce qui pourrait mettre en pleine lumière l'état exact et véritable des questions bibliques proposées. Ce n'est qu'après ces diverses étapes que l'on devrait soumettre les conclusions à l'approbation du Souverain Pontife et ensuite les publier.

« Après de patientes discussions et des délibérations très consciencieuses, la Commission biblique pontificale a rendu plusieurs décisions excellentes, très utiles au vrai progrès des études bibliques et à leur bonne orientation.

« Et cependant, malgré cela, Nous remarquons qu'il ne manque pas d'hommes qui, portés outre mesure vers des opinions et des méthodes entachées de nouveautés pernicieuses, et entraînés par le souci exagéré d'une soi-disant liberté - qui n'est en réalité qu'une licence effrénée très préjudiciable aux sciences sacrées et pleines de graves périls pour la pureté de la foi, - n'ont pas reçu ou ne reçoivent pas avec l'obéissance qui leur est due les décisions susdites, bien qu'approuvées par le Souverain Pontife.

« C'est pourquoi Nous croyons qu'il faut déclarer et ordonner, comme Nous déclarons présentement et ordonnons expressément, que tous sans exception sont tenus en conscience d'obéir aux décisions doctrinales de la Commission biblique pontificale, à celles qui ont été émises comme à celles qui le seront, de la même manière qu'aux décrets des Sacrées Congrégations approuvés par le Souverain Pontife ; que tous ceux qui, en paroles ou par des écrits, attaqueront ces décisions, ne pourront éviter la note de désobéissance ou de témérité et se chargeront la conscience d'une faute grave, sans parler du scandale qu'ils peuvent causer et des autres responsabilités qu'ils peuvent encourir devant Dieu par les critiques téméraires et erronées dont s'accompagnent le plus souvent des résistances de cette espèce.

« En outre, voulant réprimer l'audace de jour en jour croissante de nombreux modernistes - qui, par toutes sortes de sophismes et d'artifices, s'efforcent de ruiner la valeur et l'efficacité non seulement du décret Lamentabili sane exitu rendu, sur Notre ordre, le 3 juillet de l'année courante, par la sainte Inquisition romaine et universelle, mais encore de Notre Encyclique Pascendi dominici gregis, du 8 septembre de cette même année, - Nous réitérons et confirmons, de Notre Autorité apostolique, tant le Décret le cette sainte Congrégation suprême que Notre Encyclique, et nous ajoutons la peine d'excommunication contre les contradicteurs.

« Nous déclarons et décrétons que si quelqu'un - ce qu'à Dieu ne plaise - avait assez de témérité pour défendre n'importe laquelle des Propositions, des opinions et des doctrines réprouvées dans l'un ou l'autre des documents mentionnés plus haut, il encourrait ipso facto la censure portée par le chapitre Docentes, de la Constitution Apostolicæ Sedis, laquelle censure est la première des excommunications latæ sententiæ simplement réservées au Pontife romain. Et il doit être entendu que cette excommunication ne supprime pas les peines que peuvent encourir ceux qui se seront opposés en quelque manière aux susdits documents en tant que propagateurs et fauteurs d'hérésies, lorsque leurs propositions, opinions ou doctrines seront hérétiques, ce qui, à la vérité, est arrivé plus d'une fois aux adversaires de ces deux documents, surtout lorsqu'ils se sont faits les champions du modernisme, c'est-à-dire du rendez-vous de toutes les hérésies.

« Ces décisions prises, Nous recommandons de nouveau avec les plus vives instances aux Ordinaires des diocèses et aux supérieurs des Congrégations religieuses d'exercer la plus grande vigilance à l'égard des professeurs, surtout dans les Séminaires. Que s'ils en trouvent qui soient imbus des erreurs modernistes, avides de nouveautés malsaines ou peu dociles aux prescriptions du Siège apostolique, quelque forme qu'elles revêtent, qu'ils leur interdisent tout enseignement, et qu'ils refusent de même l'accès des Ordres sacrés aux jeunes gens qui prêteraient au moindre soupçon d'attachement aux doctrines condamnées et aux nouveautés pernicieuses. Nous les exhortons en même temps à surveiller sans relâche et avec zèle les livres et autres écrits - dont le nombre croît démesurément - qui contiennent des opinions et des tendances de même nature que celles qui ont été condamnées par l'Encyclique et le Décret précités. Qu'ils veillent à ce que ces livres disparaissent des librairies catholiques, et, à plus forte raison, qu'ils les écartent des mains des étudiants et du clergé.

« S'ils s'acquittent avec soin de ce devoir, ils favoriseront la formation vraie et solide des esprits, œuvre qui doit être l'objet principal de la Sollicitude des chefs religieux. Nous voulons et ordonnons que toutes ces prescriptions soient tenues comme ratifiées et confirmées par Notre autorité, nonobstant toutes choses contraires. »

Donné à Rome, près de Saint-Pierre, le 18 novembre de l'année 1907, de Notre pontificat la cinquième.

PIE X, PAPE.



Roma locuta, causa finita.


On s'en tape que le prêtre soit ou non "respectueux" ou fasse mine de - il n'y a pas la forme, souvent il manque l'intention, parfois même la matière et de gros doutes persistent sur la validité des ordinations - la sympathie, l'image que reflète le célébrant ne font absolument pas d'un Sacrement ce qu'il est, pas plus qu'ils ne le rendent Catholique. Mais et surtout, un moderniste ne peut être Catholique, or l'église conciliaire est moderniste et donc ses enseignements et sa doctrine condamnés, anathémisés par le Siège Apostolique. Allez à la cérémonie dite de Paul VI revient donc à fréquenter un culte acatholique, d'une religion qui n'est pas celle de Notre Seigneur.

Pour prouver le contraire, il faudrait soit prouver que l'église conciliaire est Catholique, détentrice du dépôt de la Foi ou bien expliquer en quoi St-Pie X s'est trompé dans son excommunication - ce qui reviendrait à nier le dogme de l'infaillibilité pontificale et de la Bulle qui condamne d'une manière Ex Cathedra l'hérésie moderniste.


+ In Hoc Signo Vinces +

Duc d'Albe


PS: La mauvaise herbe repousse toujours... Razz

PS 2: Il est inutile de répondre à ce message pour manifester son désaccord, sans argumentation; pour me prêter des intentions que je n'ai pas, me traiter de provocateur ou pire de sédévacantiste et enfin, c'est pas la peine de m'insulter ou alors faites-le en messagerie privée. Very Happy


Dernière édition par Duc d'Albe le Mar 17 Juin - 22:25 (2008); édité 3 fois
Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 23:12 (2016)    Sujet du message : Communiez-vous chez les conciliaires?

Revenir en haut
              

   Forum de la Famille Catholique Index du Forum .::. De tout et de rien
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 3 sur 5
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.