Ce forum s'adresse avant toute chose aux familles de confession catholique romaine. Il se veut être un espace d'entraide, de conseils, de soutien et d'amitiés pour toutes les familles qui veulent éduquer et instruire leurs enfants dans la vraie foi.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Les rallyes
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Forum de la Famille Catholique Index du Forum  .::. Index  .::. Education catholique & instruction scolaire
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Laurent
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 421
Localisation: Blois
Masculin

Message Posté le : Jeu 3 Avr - 18:12 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant

 
Citation :
 « (…) Ce n’est pas très à la mode de dire que notre corps périssable appesantit notre âme, mais regardez-bien :


1.Corps/âme : la fatigue
qui n’a jamais fait l’expérience de la fatigue qui réduit la délicatesse chez l’un, qui rend l’autre irritable et le troisième inerte ? Tout cela joue sur notre jugement.


2.Corps/âme : l’imagination
Qui n’a jamais fait l’expérience que son imagination – laquelle est directement liée à nos sens et à nos passions – devait être vraiment maîtrisée pour être l’alliée de l’intelligence, sans quoi elle devient la cause de tous ses égarements ? Notre intelligence est liée à l’imagination, mais Dieu, Lui, est au-delà de tout ce que l’on peut imaginer !


3.Corps/âme : les apparences
Il y a aussi les apparences !!! Les apparences toutes puissantes d’un milieu social par exemple. Les apparences sont bien liées à notre condition corporelle, non ?



Il faudrait être aveugle pour ne pas voir certaines déviances sociales dues au culte des apparences !
Hélas, je suis obligé de constater que l’aveuglement est le sport préféré des parents qui entretiennent leurs chérubins, dans la contre-sagesse, dans la fange des très nauséabonds rallyes mondains. Mais c’est chic, ça fait bien, on croit exister, et en plus on s’imagine faire partie de l’élite ! Belle illusion !… les apparences… En attendant, la décadence des âmes fait des ravages dans la bourgeoisie nantaise.
On se donne bonne conscience en envoyant ses enfants faire du scoutisme, comme si c’était conciliable. C’est inconciliable (reprendre les buts, les moyens et les fruits de chacun et comparer…) ! Il y a un choix à faire.
Ne me dites pas que je manque de charité : ce n’est pas un jugement de personne, et de plus c’est justement la charité qui me donne la force d’aborder ce sujet devant la violence de ceux qui sont concernés. Pour les autres, c’est un encouragement à ne pas succomber. (…) »



EXPLICATION :
Et pourquoi ? Car les rallyes se fondent sur le simple regroupement d’adolescents en raison de leur milieu social. Il n’y a aucune visée éducative. Ils sont un âge ou l’on doit apprendre le sens des relations. Lesquelles ne sont pas seulement « convenances » sociales. Je ne rejette pas ces dernières, mais je dis que si l’âme n’est pas éduquée, ces convenances sont le pire des vernis. Cela s’appelle mensonge. Elles donnent l’illusion d’être « comme il faut » en retirant les moyens de voir ce qui ne va pas. Je parle en témoin de jeunes qui, tout en ne pouvant pas sortir – éclore – de ce vernis, étouffent. Certains (beaucoup !) y laissent leurs âmes. En effet, si ce n’est pas l’AMITIÉ, mais la seule mondanité (et avouons que c’est le cas des rallyes) qui meut les relations, quel jeune peut croître en maturité dans un tel climat ? En fait, c’est plutôt à une RÉGRESSION que l’on assiste. Cela se voit au comportement. Il serait trop long de développer les choses, mais ce qui est certain, c’est qu’il y a chez ces jeunes entre eux une PERTE DE LA LIBERTÉ. Ils l’avouent eux-mêmes. Leurs relations de groupe sont fausses et personne n’ose sortir de cette situation pesante. Je parle là de ceux qui s’en rendent compte : quelle force d’âme !



Concernant les relations garçons-filles, c’est un désastre. Là aussi, certaines exceptions s’en plaignent et me disent être les seuls à « résister ». Au prix de quel combat ?! En effet, les garçons ont leur « tableau de chasse » pour la soirée (oui ! pour la soirée !…). Comment leur en vouloir ? Ce sont les parents qui omettent (omission ? négligence ? inconscience ?…) la dimension éducative, le fondement de l’amitié. Cela vient sans doute qu’eux-mêmes appellent amitié la simple mondanité. Sinon ils sauraient que l’amitié est l’affaire de la vie humaine et qu’elle s’apprend et qu’elle nécessite une éducation avec des moyens précis.
En attendant, si les jeunes ne découvrent pas, par miracle, un jour, la vanité de ces relations mondaines et le prix de l’amitié, de l’amour libre at mature, ils risquent de ne plus savoir aimer, ce qui peut causer de graves conséquences pour leur vie de couple. De cela aussi, je parle en témoin et non à partir de suppositions.



En attendant, ceux qui n’ont pas eu de relations sexuelles à 15 ans sont l’exception. Et il ne suffit pas de dire « pas mes enfants » pour résoudre le problème, car la majorité est écrasante et se dire « pas mon enfant » tout en le livrant à ce petit monde revient à lui dire que vous cautionnez de fait ces relations, même si vous lui dites que ce n’est pas ce qu’il faut faire ! Vous voyez quelle confusion vous infusez dans leurs esprits ?! La cohérence est le fondement de l’éducation. Les filles souffrent de cette situation pour certaines qui sont prises pour des « coincées » (et je reste poli, car le vocabulaire pour les désigner est violent et vulgaire au plus haut point : étonnant pour des « bons petits gars ») si elles résistent. Les caractères forts ne se laisseront pas impressionnées, les autres seront humiliées d’une manière innommable. Là encore, je parle en témoin. Pour celles qui se laissent prendre par le « jeu », soit elles en sont aussi humiliées, soit elles perdent le sens de leur féminité. Faites le compte : il n’est pas glorieux. Les garçons sont des garçons, quel que soit le milieu. Leur maturité sexuelle est un enjeu pour toute leur vie. Le respect des femmes en est la clé. Or ils doivent l’apprendre !!! ce n’est pas une chose naturelle ! Ce respect est sans aucun doute le signe de la grâce. Le Catholicisme en sait quelque chose, qui fait donc l’éloge de la femme (« la citadelle de l’invisible », disait Jean-Paul II) alors que le penchant est d’en faire un objet.
Les conséquences se reportent plus tardivement, lorsque des garçons et dans filles de 18, 19, 20, 21, 22 et même plus, en sont encore à « sortir ensemble » (et à coucher ensemble, cela va de soi, quoi de plus naturel !???), entretenant par là des relations d’adolescent qui se cherche, sans pouvoir sortir de cette adolescence.


De même pour l’alcool : « pas d’alcool dans les rallyes ! » Sans doute. Mais alors allez m’expliquer comment vos chérubins y sont ivres morts, comment des jeunes deviennent alcooliques mondains (je n’aurai jamais dit une chose pareille si ce n’était pas en connaissance des faits : je sais qu’une exagération enlève toute crédibilité, c’est pourquoi je me tiens en deçà de la gravité des faits). Ce n’est pas encore le plus grave. Le plus grave est la mentalité fondée sur les apparences et la décadence érigée en vertu, la perte totale de liberté qui n’est pas le fruit d’une déviance des rallyes, mais la conséquence directe de son principe.



Je comprends bien les jeunes : en quoi sont-ils coupables ? en rien. Ils se rendent souvent puants aux yeux des autres à cause de leur comportement méprisant et superficiel. Mais ce n’est pas là la vérité de ce qu’ils sont. Envers ceux qui se font les hérauts des rallyes, j’éprouve une profonde pitié que je ne peux qu’exprimer avec une fermeté totale.
Mais nous surveillons ! Dites-vous. Sachez qu’il ne sert à rien de surveiller si l’âme n’est pas éduquée.
Or éduquer implique des choix. Des choix préférant la réalité au mensonge. C’est lâcheté que de dire : mais nos enfants doivent faire connaissance de personnes convenables. Pour que ces personnes soient convenables, il faut d’abord les délivrer de la mentalité des rallyes. La mondanité est une lâcheté, une veulerie de l’âme qui fut toujours le signe certain de la décadence d’une société. Orchestrant cela, les parents se font les fossoyeurs des générations à venir.



C’est une question de courage.
Courage de faire croître ce qu’il y a de meilleur chez les jeunes. Car ils en sont capables.
Courage de faire autre chose.
Courage de refuser l’illusion.
Courage de la vérité.
Courage d’être des parents.


Père Michaël Bretéché


_________________
Mgr de Ségur "La religion est la connaissance, l'amour et le service de Dieu. C'est la science et la pratique du bien"


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Publicité






Message Posté le : Jeu 3 Avr - 18:12 (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Jeu 3 Avr - 18:35 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant

Une seule chose à dire ...j'en ai fait partie ...ce prêtre lui n'a surement jamais du en faire parti.

Revenir en haut
              

Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 1 114
Localisation: Partout en France en ce moment!
Masculin

Message Posté le : Jeu 3 Avr - 18:47 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant

Il est vrai que les rallyes restent le moyen d'une ségrégation de classe, la pluspart du tout non voulu, mais de fait (quoique...).
_________________
"Souffir plutot que mourir, telle est la devise des hommes."
Jean de La Fontaine


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Jeu 3 Avr - 19:44 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant

Il serait quand même douteux que ce prêtre parle sans savoir (pas besoin de s'y rendre, il suffit d'entendre certains en parler).

Il est clair que les Rallyes ont toujours été trop guindés et superficiels pour moi, trop alcoolisés et (de nos jours) il y a également les joints qui circulent.

Je n'ai de toute façons jamais aimé ce genre d'ambiance (même si l'on en trouvait sans alcool et sans joint), je préfère largement une soirée militante, ou barbecue, ou mieux dans les bois avec des kamarades -mais seul c'est encore le mieux-.
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Jeu 3 Avr - 19:51 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant

guindés oui clairement et c'est très bien ainsi  , pas d'alcool et encore moins de drogues pour moi
cependant je reconnais que la fréquentation a bien changé (en mal ) et que ça pue le fric maintenant
mais pour moi c'était de charmantes soirées entre amis sous l'oeil de nos parents et rien de plus , pas des orgies non plus .

Les barbecue avec les camarades j'ai testé plus tard assise entre deux gros sk... à bretelles effectivement c'était pas la même chose


Revenir en haut
              

Renée


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2008
Messages: 480
Localisation: Lyon
Féminin

Message Posté le : Ven 4 Avr - 00:55 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant

hé bien, hé bien, vous voulez rire????
Moi, La Renée Mondaine, hyper populasse, et très branché gotta, n'a jaaaaaaaaaamais été invité à un seul rally de sa vie!!
Que n'en déplaise à ma mère, je n'ai ni particule ni chateau, mais toooooooooooooutes les copines (voire copains) faisaient parti d'un ralloch ridiculement gindoch'!!!!

Oui je me moque, n'en déplaise aux praloch, néanmoins, j'appris récemment que mon futur mari que j'aime (hé oui, pour ne parler que de lui!!!!!!!!!!) allait cherchar avec son chef scout, ses autres petits scouts dans les soirées rallyes pour leur tirer des tartes dans la gueules et leur dire de rentrer à la maison!



cte honte pour les rallocheux:!!!!!!!
_________________
"Ne pas subir"


Revenir en haut
              

monseigneur


Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2008
Messages: 130
Localisation: normandie
Masculin

Message Posté le : Ven 4 Avr - 05:47 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant

de toute façon dans les rallye on danse, et "entre les danseurs il ya le diable" st curé d'Ars Evil or Very Mad Twisted Evil Evil or Very Mad
_________________
" la tradition est revétue d'un caractère intemporel adapté à tous les temps et à tous les lieux" mgr lefebvre


Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Ven 4 Avr - 07:41 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant

Oui mais alors petite question:
Comment les jeunes gens de (très) bonne familles peuvent-ils se rencontrer sans les rallye? Bon vous me direz qu'il y a d'autres occasions, mais tout de même, on apprend vite que certaines "classes" préfèrent rester entre elles...
Moi, je serais plutôt pour la haute surveillance, sans l'interdiction Confused

Après, je n'y connais pas grand' chose, je n'ai jamais mis les pieds là dedans...
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Ven 4 Avr - 07:59 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant

les rallyes d'abord ce ne sont pas que la danse , je faisais parti d'un groupe de jeunes filles qui faisait des visites culturelles , assistaient à des conférences , ce n'est que pour bridger qu'on rejoignait les garçons , la danse c'est plus tard .

Revenir en haut
              

monseigneur


Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2008
Messages: 130
Localisation: normandie
Masculin

Message Posté le : Ven 4 Avr - 11:31 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant

ben c'est plus tard mais c'est satan quand même
les jeunes.....ils se rencontrent apres la messe et pi voila!
_________________
" la tradition est revétue d'un caractère intemporel adapté à tous les temps et à tous les lieux" mgr lefebvre


Revenir en haut
              

Renée


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2008
Messages: 480
Localisation: Lyon
Féminin

Message Posté le : Ven 4 Avr - 11:59 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant



Rita a écrit:
Oui mais alors petite question: Comment les jeunes gens de (très) bonne familles peuvent-ils se rencontrer sans les rallye? Bon vous me direz qu'il y a d'autres occasions, mais tout de même, on apprend vite que certaines "classes" préfèrent rester entre elles...



hé bien il y a la chorale (de la paroisse), les clubs de lecture (de la paroisse aussi), les camp de saisons (de la paroisse encore) les groupes de prières..ETc, etc,etc...

_________________
"Ne pas subir"


Revenir en haut
              

Marie lLiesse (BANNIE)


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 181
Féminin
Avertissement ::

Message Posté le : Ven 4 Avr - 16:29 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant

Mondanité, vanités, superficialité, matérialisme aussi...immoralité, en un mot !
Voilà ce que le mot rallye évoque pour moi !
Et si vous n'en faites pas partie, vous n'existez pas !!!

Et pourtant, je ne suis pas absolument contre la danse ou contre le bridge, mais se retrouver entre gens de bonne famille uniquement pour avoir des relâââtions ...
Non merci ! Sans façon, je laisse cela aux autres et ne permettrai pas que nos enfants y mettent ne serait ce que le petit doigt !
C'est un lieu de tentation, de flirt, et se mettre en situation de pécher c'est déjà pécher !


Revenir en haut
              

monseigneur


Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2008
Messages: 130
Localisation: normandie
Masculin

Message Posté le : Ven 4 Avr - 17:14 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant

marie liesse: Okay
je vous rejoins en tout point
d'ailleurs j'ai plus souvent entendu des pretres les mettre "à l'index" plutot que de les recommander
_________________
" la tradition est revétue d'un caractère intemporel adapté à tous les temps et à tous les lieux" mgr lefebvre


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Ven 4 Avr - 19:30 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant

Idem, d'accord avec vous Marie ILiesse. Okay
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Hahasiah


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 1 375
Masculin
Avertissement :: Avertissement

Message Posté le : Sam 5 Avr - 04:52 (2008)    Sujet du message : Les rallyes Répondre en citant

Marie lLiesse a écrit:
Mondanité, vanités, superficialité, matérialisme aussi...immoralité, en un mot ! Voilà ce que le mot rallye évoque pour moi !
Et si vous n'en faites pas partie, vous n'existez pas !!!

Et pourtant, je ne suis pas absolument contre la danse ou contre le bridge, mais se retrouver entre gens de bonne famille uniquement pour avoir des relâââtions ...
Non merci ! Sans façon, je laisse cela aux autres et ne permettrai pas que nos enfants y mettent ne serait ce que le petit doigt !
C'est un lieu de tentation, de flirt, et se mettre en situation de pécher c'est déjà pécher !




Ah bon, on ne fait que flirter dans les buissons ? Ok, je sors Arrow


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 16:20 (2016)    Sujet du message : Les rallyes

Revenir en haut
              

   Forum de la Famille Catholique Index du Forum .::. Education catholique & instruction scolaire
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 4
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.