Ce forum s'adresse avant toute chose aux familles de confession catholique romaine. Il se veut être un espace d'entraide, de conseils, de soutien et d'amitiés pour toutes les familles qui veulent éduquer et instruire leurs enfants dans la vraie foi.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

On vit dans un monde dénaturé...
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Forum de la Famille Catholique Index du Forum  .::. Index  .::. De tout et de rien
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Mar 22 Juin - 16:45 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

Marie Laure > ya pas plus facile à manipuler que les leçons d'histoire, ouvrez un livre d'histoire en primaire ou collège et vous verrez. Pour vous aider, lisez ensuite le livre "historiquement correct" de Jean Sevilla, c'est très bien fait (je n'ai rien appris de nouveau, mais au moins c'est écrit, et bien documenté).
Les faits existent, mais ils sont ensuite passés à la loupe déformante des historiens de seconde zone qui écrivent ces livres d'histoire pour enfants scolarisés.
Que dire de la sempiternelle image de l'Ancien Régime qui était une époque de grand obscurantisme, et que grâce aux Lumières et à la Révolution Française, nous avons ENFIN été sortis de cet façon de voir les choses rétrogrades. Que dire des croisades, des guerres du 19 et 20ème siècle, de la colonisation etc etc etc, tout y est décrit avec moultes erreurs et tout le monde le gobe.
Non, l'histoire à l'école n'est pas racontée correctement. Elle est volontairement déformée.

Pour le reste, il y aurait encore beaucoup à dire sur l'Éducation Nationale, et j'aurais aimé vous mettre le sketch que j'apprécie (et tellement vrai) sur l'évolution de l'école (il est passé sur le salon Beige, si quelqu'un le retrouve, moi chui nulle en manipulation informatique), mais franchement, c'est la bérézina, et le rythme de décadence s'accélère dangereusement.

Quand à la méthode globale, elle existe TOUJOURS, mais elle fait semblant d'être diluée par du "semi global" et c'est exactement ce que subissent actuellement nos enfants, promis. Le système est le même, il n'y a pas de recul, pas de réflexion sur la façon de lire, et je ne vous parle même pas des mathématiques ou de la dictée....

Bref, ce n'est pas à moi qu'il faut vanter les mérites de cette "Education Nationale", je ne rêve que de l'installation d'un chèque scolaire, qui nous permettrait de mettre nos enfants là où on veut.

Pour ma part, j'ai sorti fiston du système pour son CE2 et CM1 et il a plus appris en ces 2 années que pour les 2 prochaines (CM2 et 6ème inclus!!! voire quelques notions de 5ème en Français et maths) (en gros, il aura rattrapper son retard en CE2 et pris de l'avance en CM1). Quand à mes filles, je peux vous dire que je suis derrière et que cet été, ça va travailler!!!, pour faire ce qui n'a pas été correctement fait, acquis, et faire faire des dictées avec des NOTES (et pas des "B" ou "B+" qui ne veulent RIEN DIRE!).
Voilà, désolée si vous sentez ma colère à travers ce message, mais je ne vais pas me taire sur un tel désastre.
Je ne vois pas d'évolution positive, c'est pour moi une pente qui descend, descend, descend....A nous parents de faire travailler nos enfants.
Aujourd'hui, en terme de niveau, le privé sous contrat correspond au niveau du public il y a environ 15 ans, et le hors contrat au niveau du privé sous contrat (il y a aussi environ 15 ans). Voilà ce que je pense.
Moi je ne viens que du public, et franchement, cela n'a rien à voir avec aujourd'hui!!!!!!!!!
Bon courage aux parents !
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Mar 22 Juin - 16:45 (2010)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

MARIE LAURE


Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 350
Localisation: REGION PARISIENNE
Féminin

Message Posté le : Mar 22 Juin - 17:53 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

Je sens effectivement que vous en avez assez mais rassurez-vous, je ne vous en veux pas !!!!! Moi-aussi, j'ai pas mal de griefs contre l'Education Nationale. En fait, en tant qu'élève, je n'ai connu que l'éducation nationale. Pas si mal que ça mais je vais gentiment vers la cinquantaine donc il est passé un peu d'eau sous les ponts depuis ! Et les choses ne sont pas allées en s'améliorant. Entre mon aîné et ma dernière (15 ans d'écart), je vois déjà la différence...
En tant qu'enseignante j'ai connu le privé hors contrat (non catholique) et le public. Je ne recommanderais vraiment pas le privé hors contrat de par mon expérience, manque de moyens, profs aux rabais (parfois sans qualifications), manque de matériel. En tant que mère d'élève, j'ai connu le public, le privé hors contrat (non catholique) et le privé catholique sous contrat. Au niveau du primaire dans le public, globalement, je suis plutôt satisfaite du parcours de mes enfants mais je suis dans un environnement encore un peu préservé. Pour le secondaire, ça a plutôt été l'horreur tant dans le public (absence de profs, violence, impossibilité de se faire entendre quand on est parent d'un élève trop faible scolairement) que dans le privé hors contrat (emploi du temps raccourci pour payer moins d'heures...). Par contre, je suis plutôt satisfaite du privé catholique sous contrat, notamment le lycée professionnel où se trouve actuellement un de mes enfants. Un vrai suivi des élèves, une bonne gestion des absences des enseignants, j'espère pouvoir avoir la chance d'y inscrire ma fille lorsqu'elle sera en âge d'aller  au collège. En tout cas, une chose est certaine, ma fille ira dans le privé catholique sous contrat (de toute façon, il n'y a pas d'autre choix d'école dans mon secteur) ou sera inscrite au CNED. Il est hors de question qu'elle aille dans le collège de secteur ni même dans aucun collège public !  Donc je peux tout à fait comprendre votre point de vue ! Maintenant, je pense qu'il faut vraiment rester vigilante quant à l'endroit où on décide de scolariser nos enfants. Je peux tout à fait comprendre la scolarisation à domicile. ça ne m'étonne pas que l'on puisse obtenir de meilleurs résultats : on est dans un environnement calme, avec des gosses qui nous écoutent (les nôtres !) et avec un rythme que l'on peut adapter.
Il est clair que là où on va pouvoir expliquer quelque chose en 10 mn à notre enfant, c'est trois fois moins que dans une classe avec 30 gamins, sachant que l'on perd toujours de précieuses minutes à faire de la discipline. Pas étonnant que l'on puisse avancer davantage dans le programme. Maintenant, je me sentirais plus limitée après la classe de troisième ! Pour ce qui est des notes, je suis bien d'accord avec vous mais que voulez-vous, il ne faut surtout pas perturber les chers petits bichons avec d'éventuelles mauvaises notes... Du même coup, on n'encourage plus non plus les bons élèves avec de bonnes notes ! Comment niveler par le bas !
Pour ce qui est de la méthode globale (je suis contre bien entendu), on a souvent une fausse image de ce qu'elle est. Je m'explique : quand on repense à notre enfance, en règle générale on a tendance à penser qu'on a appris avec une méthode syllabique. Or, les méthodes purement syllabiques sont très rares depuis très longtemps (il y a des exceptions bien sûr) et moi-même j'ai été surprise d'apprendre que j'avais appris à lire avec une méthode semi-globale alors que j'avais toujours pensé que c'était de la syllabique pure et dure ! C'était en 1969, et la méthode s'appelait "Daniel et Valérie". Pour beaucoup de personnes, ça reste une méthode syllabique mais ce n'est pas le cas. Je la trouve d'ailleurs plutôt bien faite (elle est encore vendue) bien que vieillotte maintenant.
Pour ce que vous me dites pour l'histoire, je vais aller jeter un oeil. Je suis une mordue de l'histoire et je ne perds pas une occasion d'apprendre sur le sujet !
A bientôt pour un nouvel échange  !


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Mar 22 Juin - 20:41 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

MARIE LAURE a écrit:
Je ne recommanderais vraiment pas le privé hors contrat de par mon expérience, manque de moyens, profs aux rabais (parfois sans qualifications), manque de matériel.

C'est sans doute vrai pour certaines écoles, mais il ne faut surtout pas généraliser, chez moi l'école hors contrat est vraiment ce qui se fait de mieux à tous les niveau.

Quant aux écoles privées "catholiques" (remarquez bien les guillemets) sous contrat, sans vouloir généraliser non plus, toutes celles que j'ai eu l'occasion de voir par moi-même ou de connaître par ce qu'en disaient mes amis qui y avaient leurs enfants, c'est qu'elles ne sont catholiques que de nom mais pas dans les faits et ça aussi ça compte (c'est même primordial à mon sens).

C'est même pour cela que j'ai quitté l'Aisne, vendu ma maison et démissionné de mon emploi pour venir dans l'Allier, pour que mes enfants aillent dans une véritable école catholique (elle est tenue pas des Dominicaines extrêmement compétentes).
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

MARIE LAURE


Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 350
Localisation: REGION PARISIENNE
Féminin

Message Posté le : Mar 22 Juin - 21:39 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

Je ne souhaitais pas généraliser mais simplement vous faire part de mon expérience, je ne doute pas qu'il y ait des écoles très bien dans le privé hors contrat. Pour ce qui est du privé catholique sous contrat, les raisons qui m'ont fait apprécier ces écoles n'étaient effectivement pas pour leur côté catholique mais plutôt pour leur organisation pédagogique. Mais je peux comprendre que ce soit la priorité que vous ayez voulu donner à vos enfants. 

Revenir en haut
              

Ambroisine


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 377
Localisation: Normandie
Féminin

Message Posté le : Mer 23 Juin - 17:59 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

Bon, j'ai un peu de temps, alors je vais y aller de mon petit couplet.

Je vais commencer par l'enseignement du primaire. Je suis d'accord avec Marie-Laure, les méthodes purement syllabiques ont disparu depuis longtemps, cela a commencé juste après la guerre, si j'écoute mes grands-parents. Et déjà certains instituteurs se sont récriés devant les résultats catastrophiques ! Ils ont obtenu que la méthode purement globale soit généralement remplacée par une méthode semi-globale ou semi-syllabique... Ces méthodes avaient au moins le mérite de camoufler les lacunes. Mais regardez les grandes sections de maternelle : la plupart du temps, elles utilisent une méthode complètement globale, avant de revenir à quelque chose de plus syllabique en CP. Au fond, si l'on comparait le cerveau de l'enfant à une machine, ce serait comme si l'on forçait la machine au début, avant de la remettre dans l'axe dans un second temps. Si la machine a fait preuve de souplesse, il n'y aura pas eu de trop gros dégâts, et elle fonctionnera correctement ; mais si elle était plus fragile, elle aura été trop abîmée et dysfonctionnera complètement ou en partie... Et c'est ainsi que l'on multiplie les dyslexies, dysorthographies, dysphasies, dyscalculies et autres "dyskekchose" ! Le programme du primaire s'est adapté : puisqu'à l'évidence les enfants modernes ne peuvent plus apprendre à lire en un an, on leur en donne maintenant trois : grande section de maternelle, CP et CE1 ! Avec les résultats que l'on connait...
Et Mardyck, les instituteurs ont plein d'explications autres que celle des méthodes : aujourd'hui un enfant a plus de mal à se concentrer, c'est la génération du "zapping" ; et puis nous ne sommes plus dans une société de l'écrit, mais dans une société cybernétique où l'on lit de moins en moins et où on écrit phonétiquement (SMS) ; et puis la plupart des enfants ne parlent pas français chez eux (quand ils parlaient patois, c'était pas pareil)... Bref, nos enfants sont devenus des inaptes à la lecture, c'est pas de leur faute !

Au collège, nous récupérons des élèves qui savent plus ou moins lire : sur une classe de 28 élèves, je devais m'attendre à cinq ou six élèves en grande difficulté de lecture. Des élèves qui ont peu de bases en grammaire : un tiers confondent encore (systématiquement ou occasionnellement) le sujet inversé et le COD. Ils ne connaissent que les déterminants. Ne savent pas toujours faire un simple relevé d'adjectifs... etc etc. Beaucoup ne connaissent pas la conjugaison du passé simple (arrivés en troisième, la plupart entendront parler pour la première fois du subjonctif). Beaucoup n'ont jamais fait de rédaction. Je préfère ne pas parler du tout de l'orthographe. Le niveau est tellement bas que l'on nous explique à l'IUFM qu'il vaut mieux éviter la dictée classique : elle est décourageante pour les élèves, et donc inutile. Il faut faire des exercices orthographiques ou des dictées "intelligentes". J'explique : vous faites une dictée, en annonçant que vous noterez, par exemple, les verbes conjugués. Choisir une dictée contenant 20 verbes, chaque verbe dont la terminaison est correct apporte 1 point. Cela fait une note. Puis vous corrigez la dictée normalement (terminaisons des verbes exceptées), et vous obtenez une deuxième note. La note finale sera la moyenne des deux notes obtenues ! Et ainsi vous pourrez nier que le niveau baisse...
Bref, pour vous aider, les instructions officielles vous précisent la méthode pédagogique : vous devez travailler par séquence. En bref, vous bâtissez autour de lecture choisies, votre programme d'orthographe, de grammaire... Résultat : la lecture prime (pour ne pas décourager les élèves, préférer des livres de jeunesse...) et vous ne pouvez avoir de progressions annuelles en orthographe ou en grammaire. Vous pouvez par exemple vous retrouver à étudier les expansions du nom ; c'est la leçon que je préfère : on y voit en vrac l'épithète, la proposition relative et le complément du nom ; on voit l'épithète (vérifier d'abord que les enfants sachent que c'est un adjectif, veiller à ne pas aborder l'attribut), la proposition relative (vérifier d'abord qu'il sache ce qu'est une subordination, et un pronom relatif ; s'ils ne savent pas, bon courage !) et le complément du nom (qu'ils confondront systématiquement avec un complément indirect ou circonstanciel ! D'ailleurs il vaut mieux aussi vérifier qu'ils sachent ce qu'est une préposition). Je rappelle que la séquence (cours de lecture + grammaire + orthographe + écriture) ne doit pas s'éterniser (environ quatre à cinq semaines, donc 25 heures maximum...).
Donc vous aurez compris que ça ne marche que pour les élèves qui ont déjà de solides acquis du primaire... Et si ça ne marche pas, c'est parce que les instits du primaire ne font pas leur boulot ! C'est pas la méthode, j'vous dis !

Pour le latin, il débute en cinquième, avec des élèves qui vont devoir décliner des noms alors qu'ils maîtrisent mal les fonctions. Pas grave. D'ailleurs on leur apprend d'abord à deviner : on leur donne un texte en latin et sa traduction ; un texte avec un même mot, facilement reconnaissable, et décliné à plusieurs cas. Ils doivent retrouver le mot, retrouver à l'aide de la traduction le cas et en déduire la terminaison. Au bout d'une heure ils auront reconstitué la déclinaison qu'ils devront apprendre à la maison. Ils n'auront rien traduit, cela devra attendre le prochain cours ! Et ils auront l'illusion de pouvoir deviner sans analyser  Comment adapter la méthode globale à l'enseignement du latin... Heureusement pour nous, les textes officiels précisent bien qu'il ne nous appartient pas (ni au collège, ni au lycée) de former des spécialistes. Ouf !

Pour l'histoire, je ne peux que résumer le propos d'une de mes amies : tous l'enseignement de l'histoire consiste à montrer aux futurs citoyens que l'histoire de l'humanité a tendu vers l'avènement de la démocratie.  Depuis les cité grecques jusqu'à nos jours : cela explique d'ailleurs que l'Ancien Régime soit de moins en moins étudié (quand on ne l'étudiera plus, au moins, on n'en dira pas de bêtises !).

J'ai été bien bavarde, alors je me tais. Mais je précise quand même que de plus en plus de profs essaient avec plus ou moins de bonheur de pallier aux défauts du système. Malheureusement les profs "génération 68" partant progressivement à la retraite sont remplacée par des profs plus jeunes : ces derniers sont plus critiques face au système imposé, mais encore bien formatés par l'IUFM. Et surtout ils sont les produits des mauvaises méthodes qui sévissent dans l'éducation nationale depuis si longtemps. Et l'on ne peut donner que ce l'on a reçu. Vous ne pouvez vous imaginer le nombre de profs dysorthographiques que j'ai pu croiser...


Revenir en haut
              

Dixdoigts


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 255
Localisation: Versailles
Féminin

Message Posté le : Mer 23 Juin - 22:55 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

pour les langues vivantes aussi c'est du global .....
ci, nos mères Dominicaines font merveille !!
_________________
6 loulous à la maison, 3 au Ciel, un mari 4 étoiles!

Faites de moi tout ce qu’il Vous plaira ;
quoi que Vous fassiez de moi,
Je Vous remercie.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Renée


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2008
Messages: 480
Localisation: Lyon
Féminin

Message Posté le : Ven 25 Juin - 16:46 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

moi chuis de 84, et j'ai appris à lire avec la méthode Boscher (je n sais plus comment ça s'écrit) c'est du syllabique tout bête...alors bon, c'est quand même récent leur histoire de méthode globale, hein...

Mais sinon, autant d'avis que d'école.

SOUPIR.

Bénis soient mes parents !
_________________
"Ne pas subir"


Revenir en haut
              

MARIE LAURE


Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 350
Localisation: REGION PARISIENNE
Féminin

Message Posté le : Ven 25 Juin - 17:11 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

Non, la méthode globale est ancienne ! On la doit à un certain Nicolas Adam en 1787 ! Il y a eu des modes au 20 ème siècle qui ont fait qu'elle était parfois suivie, parfois non. Elle a surtout été utilisée dans les années 1970. En règle générale, ce sont surtout des méthodes semi-globales qui sont utilisées aujourd'hui avec un départ en global plus ou moins élevé en fonction des méthodes (de quelques mots à plusieurs phrases) et une introduction de la syllabique plus ou moins rapide. On apprend très vite de façon globale quelques mots "outils" comme les petits mots (et, avec, le, la, mon, est, les, il...) parce que ce sont des mots utiles dès le début pour comprendre de petites phrases. De toute façon, si on réfléchit bien, le premier contact qu'ont les petits avec le monde de l'écrit, c'est du global obligatoirement. Quand les enfants s'intéressent aux affichages dans la rue, à ce qui est écrit sur la boîte de biscuit ou de céréales, à l'écriture de leur prénom ou aux livres auxquels ils ont accès. Je ne défends pas du tout la méthode globale (je suis contre dans l'absolu) mais savoir lire quelques petits mots aide à se lancer dans la lecture. Par contre, pour l'orthographe, y'a pas photo !

Revenir en haut
              

Claire-Marie


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 360
Localisation: lille
Féminin

Message Posté le : Ven 25 Juin - 17:45 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

Pouvez-vous m'expliquer rapidement en quoi consiste les méthodes globales/semi-globales/syllabiques?

Je pense voir à peu près, mais bon...

J'entends très régulièrement et venant de gens très différents que la méthode globale est une catastrophe, j'ai même l'impression que c'est un avis assez majoritaire, alors pourquoi est-elle encore enseignée? Ma question est un peu bête, mais certaine personne doivent bien avoir des arguments (même mauvais) pour en justifier l'utilisation...
_________________
«Un homme vaut réellement ce qu'il vaut aux yeux de Dieu et rien de plus.»

Saint François d'Assise


Revenir en haut
              

MARIE LAURE


Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 350
Localisation: REGION PARISIENNE
Féminin

Message Posté le : Ven 25 Juin - 22:09 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

En fait, la méthode globale est peu ou plus appliquée. Ce qui existe encore ce sont des méthodes semi-globales. Pour faire court, une méthode globale part du mot pour aller vers la syllabe. On fait d abord reconnaître globalement un certain nombre de mots à l enfant (au départ l enfant apprend "par coeur" mais donne l illusion de savoir lire alors qu il n est capable de lire que les mots qu il a appris à reconnaître globalement) puis à partir de ces mots, on en arrive aux sons étudiés par analogies et comparaisons entre les mots étudiés. Avantage de la méthode : l enfant a le plaisir de lire des phrases très rapidement ce qui est encourageant pour lui mais en fait, très illusoire. Méthode qui donne à l enfant l envie de lire car on entre directement dans le texte. Inconvénients : méthode qui ne convient pas à tous les enfants (notamment ceux qui n ont pas une bonne mémoire visuelle), qui donne des résultats déplorables en orthographe si on ne passe pas du tout (ou peu) par la syllabique. L enfant n est capable de lire que ce qu il a appris par coeur s il n est pas capable de repérer les analogies entre les sons d un mot et  d un autre mot.
La syllabique, c est l inverse, on part du simple (la lettre, la syllabe) pour arriver au complexe (le mot, la phrase). Avantage de la méthode : rigoureuse, progressive, difficulté graduée et meilleure orthographe (en principe). Inconvénient : l enfant peut se lasser de ne lire que des syllabes et entre moins rapidement dans le texte puisqu il doit avoir étudié un minimum de sons pour pouvoir lire quelques mots ou phrases.
C est pourquoi, la méthode semi-globale est plus largement utilisée. Il en existe diverses sortes. Celles avec un très gros départ global (style "Mika", avec de longs paragraphes dès le début et une introduction progressive des sons), celles avec un départ mixte c est à dire quelques petites phrases pour intéresser l enfant, mais également une étude systématique et progressive des sons à laquelle s ajoute l étude des mots outils (petits mots très utiles). Méthode du genre "Ratus" par exemple (un peu ancienne déjà). Cette méthode présente l avantage de mettre l enfant face à des mini histoires, donc de l intéresser tout en acquérant les principes de la syllabique.
Voilà, j espère vous avoir éclairé un peu. En tout cas, en tant qu enseignante, je ne connais personne qui fasse une méthode purement globale mais le départ peut être plus ou moins lourd en globale;


Revenir en haut
              

Claire-Marie


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 360
Localisation: lille
Féminin

Message Posté le : Sam 26 Juin - 17:13 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

Merci beaucoup pour vos explications.

Je dois dire que je ne me souviens plus du tout de la façon dont était enseignée la lecture dans ma classe de CP. Il faut dire que ça commence à faire quelques années quand même et qu'on m'avait appris à lire avant...

J'ai par contre le souvenir de livres Ratus.
_________________
«Un homme vaut réellement ce qu'il vaut aux yeux de Dieu et rien de plus.»

Saint François d'Assise


Revenir en haut
              

Dixdoigts


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 255
Localisation: Versailles
Féminin

Message Posté le : Mar 29 Juin - 22:50 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

Ratus est bien global, officiellement "semli global"... Boscher, décrié par moult enseignats, est néanmoins en tête de gondole à chaque rentreé chez carrouf ou leclerc !!
_________________
6 loulous à la maison, 3 au Ciel, un mari 4 étoiles!

Faites de moi tout ce qu’il Vous plaira ;
quoi que Vous fassiez de moi,
Je Vous remercie.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

MARIE LAURE


Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 350
Localisation: REGION PARISIENNE
Féminin

Message Posté le : Mer 30 Juin - 05:11 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

Vous n'avez pas dû regarder de bien près, Ratus est une méthode semi-globale, avec une page de petits textes, et une autre page de mots outils et de lecture de syllabes. A ma connaissance, c'était même l'un des rares à ne pas se contenter de faire B+A=BA  ou B+I=BI mais aussi A+B= AB et I+B=IB ce qu'on rencontre dans fort peu de méthodes (et ce, de façon systématique). Cette méthode a d'ailleurs été conçue par un orthophoniste  (le même que celui qui a fait les livres de la série" pour apprendre l'ORTHOGRAPHE", qui est un manuel très classique). Mon fils aîné a appris à lire avec cette méthode, à Noël il se débrouillait déjà fort bien en lecture. Vous pouvez d'ailleurs consulter le sommaire sur ce lien, le début de l'année correspond à l'apprentissage systématique des voyelles.
http://gaminsdulux.fr/cp/lecture-ratus/sommaire1.jpg


Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Mer 30 Juin - 11:30 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

le problème, à mon sens, concernant les méthodes semi globales, c'est la mauvaise utilisation faite du cerveau (je ne vous refais pas le cours entre l'hémisphère droit et l'hémisphère gauche hein, vous la connaissez toute par coeur!), et donc au lieu de mettre les choses correctement en ordre dès le départ, on le déforme. Je suis désolée, mais je ne jure QUE par la méthode syllabique, qui apprend correctement à lire, et surtout qui permet de faire face aux problèmes de nouveauté (face à un nouveau mot, un enfant qui aura fait du syllabique décortiquera le mot pour finir par lire, alors qu'un enfant ayant fait du semi-global cherchera à deviner le nouveau mot en essayant les trucs s'en approchant et en voyant si ça colle avec ce qu'il a sous les yeux).
Je suis donc pour ma part opposé par la nature meme de la méthode à tout ce qui ressemble de près ou de loin au global. Et Ratus ne fait pas exception à la règle.
Maintenant, on en a déjà parlé moultes fois, et ce sera toujours un éternel recommencement.....
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

MARIE LAURE


Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 350
Localisation: REGION PARISIENNE
Féminin

Message Posté le : Mer 30 Juin - 12:10 (2010)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé... Répondre en citant

Si on ne fait que de la syllabique, sans introduire de mots (à dose homéopathique s'entend !), on limite aussi les enfants. Essayez (par exemple) de faire déchiffrer à un apprenti lecteur le mot "paysan". Avant d'avoir vu un certain nombre de sons, l'enfant sera incapable de le lire. S'il commence par P et A, il aura du mal avec la suite, idem pour le S et A. La syllabique est indispensable mais ne règle pas tous les problèmes de lecture . Je ne dis pas pour autant que les méthodes semi-globales réussiront mieux mais je pense qu'un enfant qui a des difficultés pour apprendre à lire (parce qu'il y en a, indépendamment des méthodes employées) ne règlera pas tous ses problèmes avec la seule méthode syllabique. Les méthodes sont importantes certes, mais tous les enfants sont différents et certains auront toujours plus de mal que d'autres quelle que soit la méthode employée. Si tout pouvait se résumer au choix d'une méthode, ce serait tellement simple...

Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 06:50 (2017)    Sujet du message : On vit dans un monde dénaturé...

Revenir en haut
              

   Forum de la Famille Catholique Index du Forum .::. De tout et de rien
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 3 sur 6
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.