Ce forum s'adresse avant toute chose aux familles de confession catholique romaine. Il se veut être un espace d'entraide, de conseils, de soutien et d'amitiés pour toutes les familles qui veulent éduquer et instruire leurs enfants dans la vraie foi.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Connaissance de l'islam.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Forum de la Famille Catholique Index du Forum  .::. Index  .::. De tout et de rien
Aller à la page: <  1, 2
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Sam 2 Jan - 11:09 (2010)    Sujet du message : Connaissance de l'islam. Répondre en citant

Bible, Coran et falsification :



"Pour évacuer l’obstacle que constitue la révélation chrétienne pour la légitimité de l’islam (Mt 24.4, 11, 24 ; Mc 13.5-6, 22 ; Lc 21.8 ; Ga 1.8 ; 1 Jn 2.22-23, 4.1-6 ; Ap 22.18-19), celui-ci affirme que la Bible a été falsifiée (Coran 2.59, 75, 79; 3.78 ; 4.46 ; 5. 15, 41…) et que l’intégralité de la révélation authentique de la Bible a été redonnée et se retrouve dans le Coran.
Or, on trouve dans l’Evangile le commandement par exemple d’aimer ses ennemis (Mt 5.44), que l’on ne retrouve pas certes pas dans le Coran ( !), et qui est donc pour les musulmans une falsification de l’enseignement de Jésus.
Mais quand donc ce commandement aurait-il pu avoir été introduit dans la Bible, sachant qu’il est non seulement enseigné par Jésus en Mt 5.44, c'est-à-dire au début de Sa prédication, mais encore à la fin de sa vie, lorsqu’Il est en croix et demande le pardon de ses bourreaux «Père, pardonnes-leur ! Ils ne savent pas ce qu’ils font !» (Lc 23.34), et qu’il a ensuite été mis en pratique par le premier martyr chrétien, St Etienne, qui demanda lui-aussi le pardon de ceux qui le lapidaient (Ac 7.60), et que depuis 2000 ans tant de chrétiens ont pareillement imité leur Maître en acceptant d’aimer leurs ennemis jusqu’au martyr pour donner la révélation de l’Amour inconditionnel et universel de Dieu ?
Si donc les musulmans ne peuvent pas dire à quel moment aurait-été introduit dans la révélation chrétienne le commandement d’aimer ses ennemis, n’est-ce pas que la raison leur commande de soupçonner non pas la Bible de falsification, mais le Coran ?
"
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Sam 2 Jan - 11:09 (2010)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Sam 2 Jan - 11:13 (2010)    Sujet du message : Connaissance de l'islam. Répondre en citant

Burka, féminité et politique :



"L’obligation du port de la burka est justifiée par le Coran. Nous lisons en effet dans la sourate 33.53 : « Ô croyants ! (…) Quand vous demandez quelque chose aux épouses du Prophète, faites-le derrière un voile. ». Si donc Mahomet est le modèle des musulmans, il convient d’agir comme lui, et donc de faire en sorte que l’on ne puisse pas s’adresser à ses épouses autrement que derrière un « voile »… On peut encore citer 33.55 (et aussi : 24.31) : « Il ne sera pas fait grief aux croyantes de paraître sans voile devant leurs pères, leurs enfants, leurs frères, leurs neveux, leurs femmes de ménage et leurs esclaves. Craignez donc Allah ! ». Autrement dit, ne pas porter le voile en présence des membres mâles de sa famille ou des domestiques et esclaves, est une concession… C’est donc clair : les femmes ont l’obligation de paraître derrière un voile ! On ne peut pas se prétendre musulman, c'est-à-dire obéir au Coran, et rejeter des prescriptions si clairement formulées !"
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Sam 2 Jan - 11:14 (2010)    Sujet du message : Connaissance de l'islam. Répondre en citant

Mahomet, le médiateur et l'antiChrist :



"Sourate 4.64 : "Si "le prophète" demande pardon pour eux, ils trouveront sûrement Allah prêt à pardonner." Nous voyons ici que, contrairement à ce que le prétendent les musulmans, affirmant qu'ils n'ont pas besoin d'un médiateur entre Dieu et eux, le Coran leur désigne Mahomet comme médiateur pour obtenir le pardon de leurs péchés... Vont-ils rejeter la parole d'Allah et dire qu'ils n'ont pas besoin de passer par l'intercession de Mahomet pour obtenir le pardon de leurs péchés, comme les chrétiens passent par Jésus pour obtenir le pardon des leurs ?
Mais d'où Mahomet, qui n'était qu'un pécheur (48.1-2 ; 40.55 ; 47.19 ; 18.110...) aurait-il reçu ce pouvoir, exhorbitant, d'obtenir par son intercession le pardon des péchés ? D'autant que le Coran affirme qu'aucun pécheur ne peut porter les péchés d'autrui (39.7) ?
"
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Sam 2 Jan - 11:17 (2010)    Sujet du message : Connaissance de l'islam. Répondre en citant

Coran, révélation et vérité :





"A la sourate 97.1 Allah affirme que le Coran a été révélé en une nuit, la nuit de Laylat al-Qadr, et en 2.185, Allah dit que le Coran a été donné en un mois, le mois du Ramadan, tandis que les musulmans disant que le Coran a été révélé à Mahomet au cours des 23 ans de son activité de prophète de l'islam. Qui dit vrai ?"
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Sam 2 Jan - 11:19 (2010)    Sujet du message : Connaissance de l'islam. Répondre en citant

La preuve du Coran :



"Le Coran est pour les musulmans le miracle qui prouve l’origine divine de l’islam, un texte tel que : «Si les hommes et les Anges s’unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne produiraient rien qui lui ressemble, même s’ils s’aidaient mutuellement.» (17.88 ). Et pour donner aux musulmans la preuve de l’origine divine du Coran, Allah met au défi les non-musulmans de produire un texte semblable: «Diront-ils : ‘C’est Mahomet qui a forgé cela.’ ? Dis-leur : ‘Apportez donc dix sourates forgées par vous et semblables à ceci !’ (…) ‘S’ils ne vous répondent pas, alors sachez qu’en vérité le Coran est descendu du ciel avec la Science de Dieu.» (11.13-14). Allah est si sûr de pouvoir donner aux musulmans la preuve de l’origine divine du Coran dans le fait qu’il serait inimitable, qu’il lance à maintes reprises le défi de présenter un texte semblable, ainsi en 2.23 ; 10.38 ; 52.34. Il faut bien comprendre que toute la légitimité de l’islam repose donc sur cette preuve de l’origine divine
du Coran, qui est, pour les musulmans, la Parole de Dieu faite livre, à l’instar du Christ, qui est la Parole de Dieu faite Homme…

Or, si nous réfléchissons un instant à cette preuve présentée par Allah, nous devons constater qu’elle n’en est pas une. Pourquoi ? Pour trois raisons.

La première raison est qu’un texte littéraire est nécessairement inimitable en soi du fait qu’il est toujours l’œuvre d’un auteur singulier… ayant une sensibilité, une culture, et des dons naturels propres. Deux génies ne se ressemblent pas, et toute imitation de leur œuvre ne peut être qu’un plagiat. C’est pourquoi on ne saurait établir une hiérarchie entre eux sans faire appel à l’arbitraire de la subjectivité.

De ceci découle la deuxième raison, qui est qu’Allah se garde bien de donner les critères permettant de juger si une œuvre est semblable ou non au Coran… Cela ne servirait donc à rien de présenter une œuvre susceptible de rivaliser avec la qualité littéraire ou spirituelle du Coran puisqu’il n’y aurait pas les moyens de juger de sa ressemblance présumée. En effet, s’il n’y a pas de critères, autrement dit de règle, le jugement ne peut être prononcé.

La troisième raison est que si les règles du jugement ne sont pas données, le juge n’est pas non plus désigné… Sachant que ce juge ne saurait être un musulman, puisque l’on ne peut être à la fois juge et partie, quel juge les musulmans sont-ils prêts à accepter pour déterminer si le défi lancé par Allah aura été ou non relevé ?

Si donc Allah lance un défi sans donner les moyens de le relever, qu’est-ce à dire, sinon que l’islam repose sur un bluff, derrière lequel les musulmans se rassurent donc à bon compte, une apparence de vérité, bonne seulement à perdre ceux qui se laissent impressionner ?

Finalement, en lançant un défi qui n’a ni sens, ni règle, ni juge, pour être validé, que reste-il de la fameuse preuve et de toute la légitimité de l’islam bâtie dessus ?
"
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Sam 2 Jan - 11:42 (2010)    Sujet du message : Connaissance de l'islam. Répondre en citant

Adoration, art et idolâtrie :





"L'interdiction de représenter Dieu donnée dans le premier des dix commandements a été donnée à une époque où les hommes, suite au péché originel, ne connaissant plus Dieu L'identifier, dans leur besoin naturel de L'adorer (car nous sommes faits fondamentalement pour adorer Dieu) avec toutes sortes d'idoles, c'est à dire faux dieux qu'ils inventaient à cette fin, et derrière lesquelles se cachaient en fait les Démons, jaloux de ravir ainsi à Dieu Sa gloire. L'interdiction de représenter Dieu se fondait sur l'impossibilité de rendre visible l'invisible ou de l'indentifier à quoi que ce soit d'autre que Lui-même. Cependant vint le temps où Dieu répondit à la prière des justes d'Israël de "descendre du Ciel" (Gn 20.12 ; Ex 33.18 ; Is 63.19), et Il Se rendit visible, Lui, l'Invisible en Jésus de Nazareth qui est l'Image du DIeu invisible (Jn 14. 9 ; 12.45 ; Col 1.15 ; 2 Co 4.4). L'homme est ainsi fait quil est un composé desprit et de matière. A cause de cela aucune connaissance ne nous vient à l'intelligence sans passer par nos sens. C'est pourquoi, afin de Se faire connaître à nous, Dieu S'est rendu visible, tangible, audible : 1 Jn 1. 1-3. Grâce au mystère de lIncarnation, la Foi chrétienne a pu donner à l'art son fondement et sa justification véritables, les plus élevés qui soient : révéler que Dieu est Beauté ! La beauté est en un certain sens l'expression visible du bien. La vocation de l'art est de « saisir les trésors du ciel de lesprit, de les revêtir de mots, de couleurs, de formes, et de les rendre accessibles. » (Paul VI). La mission de l'artiste est de susciter l'émerveillement, de réveiller le souvenir du Paradis perdu, de conduire lâme à percevoir quelque chose de la Béatitude encore invisible qui nous est offerte. Aussi, contrairement à ce que le pensent les musulmans et les protestants, l'art figuratif n'a pas plus à voir avec l'idolâtrie que l'écriture avec la magie sauf pour ceux qui ne savent pas lire !

Tout musulman doit se prosterner en direction de la Mecque lors de ses prières, c'est à dire en direction de la Kaaba, qui en constitue le coeur, et de sa fameuse pierre noire. Mais comment ceux qui accusent les chrétiens d'idolâtrie parce qu'ils vénérent la Croix du Christ par laquelle le pouvoir du Diable a été ruiné, ne rougissent-ils pas de se prosterner eux-mêmes devant cette météorite déjà autrefois divinisée, et de s'y frotter, et de l'embrasser, et d'y tourner rituellement sept fois autour lors de leurs pélerinage, tels des Sioux autour de leur totem ?

Un peu plus loin, les mêmes lapident un rocher représentant Satan... et ils stigmatisent chez les catholiques l'utilisation de statues et de représentations ?

Pourquoi ceux qui prétendent interdire l'utilisation d'images acceptent-ils dans leur religion celles par exemple de l'étoile ou de la lune ?

S'il fallait proscrire toutes les images, il faudrait alors éliminer tous les hommes, parce qu'ils sont faits à l'image de Dieu (Gn 1.26-27 ; 1 Co 11.7 ; Jc 3.9), réfléchissant malgré eux Sa gloire et Sa bonté ! Et finalement, toutes les créatures, parce qu'en elles toutes se révèlent aussi la Gloire et la Bonté de leur Créateur ! On voit à quelle absurdités et monstruosités conduit une lecture de la Parole de Dieu en dehors de l'Esprit qui l'a inspirée...
"
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Sam 2 Jan - 11:44 (2010)    Sujet du message : Connaissance de l'islam. Répondre en citant

Coran et lapidation :



"Al-Bukhârî (6830) et Muslim (4394) rapportent que selon le deuxième calife Allah a prescrit la lapidation comme châtiment de l'adultère. Or ce verset ne se trouve pas dans le Coran. Deux hypothèses se présentent :

Soit Allah a bien envoyé ce verset, et dans ce cas, les musulmans n'ont pas le même coran que celui qui serait au ciel. De plus Allah ment en disant : « C’est nous qui avons fait descendre le Coran et qui en sommes le gardien. » (15.9 ; 39.62)… Et le Coran n’est pas la somme exhaustive de toutes connaissances licites (6.38 ; 12.111 ; 16.89)...
Soit le verset relatif à la lapidation n’a jamais existé, Omar a alors menti, et la croyance que les hadiths d’Al Boukhari et de Muslim sont des témoignages authentiques est elle même fausse…

Dans un cas comme dans l’autre, l’islam ne peut plus prétendre être un enseignement exempt d’erreur… Preuve est faite qu’il a abusé la crédulité de ceux qu’il a soumis, en prétendant le contraire…
"
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Dernière édition par Mardyck le Sam 2 Jan - 11:50 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Sam 2 Jan - 11:47 (2010)    Sujet du message : Connaissance de l'islam. Répondre en citant

Islam et Pouvoir :



"Beaucoup de gens, et surtout les musulmans, croient que l’islam n’est que la simple affirmation de l’unicité divine. Or, en réalité, comme je vais le montrer, l’unicité de Dieu n’est affirmée que pour assoir l’autorité absolue du personnage de Mahomet… laquelle autorité absolue de Mahomet est ensuite utilisée pour fonder celle des chefs musulmans !

Voici que dans un désordre qui fait le jeu de la confusion et empêche de ce fait la réflexion, le Coran, contient aussi bien des versets qui disent que Mahomet n’est qu’un homme, et même un pécheur (33.56 ; 40.55 ; 47.19 ; 48.2), et d’autres versets qui associent totalement Mahomet à Allah, ainsi en 4.80 : «Ceux qui obéissent au ‘Prophète’ obéissent à Allah !
». L’amalgame est parfait ! Obéir à Mahomet, c’est obéir à Allah !

L’obéissance réclamée par Mahomet est si absolue que lui désobéir est synonyme de damnation : «Quiconque désobéit à Allah et à son prophète aura le feu de l’Enfer.» (72.23). Mahomet et Allah sont si bien associés
que le salut éternel dépend de leur obéissance conjointe ! Obéir à Allah, c’est obéir à son prophète et obéir à son prophète, c’est obéir à Allah.

En 33.36 nous lisons : «Il ne convient pas à un croyant ni à une croyante de suivre leur propre choix dans une affaire une fois qu’Allah et son prophète en ont décidé autrement. Quiconque désobéit à Allah et à son prophète s’égare de toute évidence.
» Il est donc ici demandé aux musulmans de substituer aux jugements de leur conscience propre ceux d’Allah et de Mahomet. Mahomet est ici mis au même rang qu’Allah pour prendre possession du sanctuaire intime de la conscience humaine réservé pourtant à Dieu seul…

Et Mahomet en arrive à si bien jouer le rôle d’Allah qu’il va jusqu’à commander d’obéir non pas à Allah, mais à lui-même : «Obéissez-moi !» commande t-il en 71.2-3 ! «Obéissez-moi !
» Il ne lui aurait pourtant pas été difficile de continuer à cacher son jeu en demandant d’obéir à Allah, puisqu’étant le seul par qui Allah donnait ses ordres, ceux-ci coïncidaient toujours exactement avec ses propres intérêts… Au point qu’en 59.8 les musulmans portent même secours à Allah lui-même lorsqu’ils portent secours à Mahomet ! Autrement dit, sans les musulmans, Allah est perdu ! On peut même se demander s’il existerait encore…

En 4.65 nous lisons : «Tant qu’ils ne t’auront point fait juge de leurs différents, ils ne trouveront plus ensuite en eux-mêmes la possibilité d’échapper à ce que TU auras décidé et ils s’y soumettront to-ta-le-ment.» Dans ce verset, Allah institue donc Mahomet juge, juge ayant une autorité telle qu’elle demande une soumission to-ta-le, c'est-à-dire une obéissance qui n’est due qu’à Dieu… ce qu’en langage musulman on appelle de l’associationnisme, et en bon français de l’idolâtrie
!… C’est donc Mahomet qui décide, ce n’est même plus Allah ! C’est Mahomet qui juge de ce qui doit être connu comme étant bien ou mal au nom d’Allah ! Mais, soit dit en passant, comment les musulmans …
"
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Sam 2 Jan - 11:54 (2010)    Sujet du message : Connaissance de l'islam. Répondre en citant

Le djhad et l'Enfer :



""Ceux qui ne participent pas au djihad, c'est à dire au combat contre les non-musulmans, sont voués à l’Enfer : «Si vous ne vous lancez pas au combat, Allah vous châtiera d’un châtiment douloureux…» (9.39) ; «Quiconque tourne le dos en ce jour : – à moins de se détacher pour un autre combat ou de se rallier à une autre troupe – celui-là encourt la colère de Allah ; son séjour sera l’Enfer : quelle détestable fin !» (8.16) ; «Ceux qui ont été laissés à l’arrière se sont réjouis de pouvoir rester chez eux et de s’opposer ainsi au Prophète d’Allah. Ils éprouvaient de la répulsion à combattre dans le chemin de Allah avec leurs biens et leurs personnes. Ils disaient : « Ne partez pas en campagne par ces chaleurs ! » Dis : « Le feu de l’Enfer est encore plus ardent ! » -S’ils comprenaient !» (9.81) ; Cf. encore 48.16-17 ; etc. "
(Extrait de mon livre "Eléments pour le dialogue islamo-chrétien", F.X. de Guibert, 10€.).
"
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Sam 2 Jan - 11:58 (2010)    Sujet du message : Connaissance de l'islam. Répondre en citant

Les forces de l'islam :



"La plus grande force de lislam est sans aucun doute lapostasie généralisée et en conséquence les divisions des chrétiens. La perte de la Foi les empêche de voir dans lislam, annoncé par Jésus, lAnti-Christ « qui ne vient que pour voler, tuer et faire périr » (Jn 10.10) : « Vient un temps, disait Jésus, où ceux qui vous tueront penseront rendre un culte à Dieu. Et cela, ils le feront pour navoir reconnu ni le Père ni Moi. » Ce qui est tout à fait le cas de lislam qui ne reconnaît pas les Personnes divines et croit que tuer au nom de Dieu est un commandement divin. (Jn 16.2-3. Cf. :
http://www.postedeveille.ca/2009/07/somalie.html ).
Ce qui est tout à fait le cas de lislam qui refuse sainte Trinité. Lapostasie des chrétiens engendre à son tour les lâchetés et les compromissions face, à lislam, des élites occidentales, tant religieuses que politiques.
"
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Sam 2 Jan - 12:00 (2010)    Sujet du message : Connaissance de l'islam. Répondre en citant

Droits de l'homme et Islam :



"Alors que les Droits de l’homme sont inhérents à la nature humaine et ne dépendent pas du rapport à la foi chrétienne (Rm 1.18+ ; 2.14-15...) - Antigone, cinq siècles avant Jésus-Christ le disait déjà - en Islam, au contraire, la personne n’est considérée sujet de droits que pour autant qu’elle est musulmane. Ainsi l’article 10 de la « Déclaration universelle des droits de l’homme dans l’Islam » promulguée en 1990 au Caire par l’Organisation de la Conférence Islamique, stipule que : «L’islam est la religion naturelle de l’homme. ». Ce qui implique qu’appartenir ou se convertir à une autre religion est contre-nature, pervers, et doit être légitimement combattu. L’islam ne connaît donc pas la « Loi naturelle », participation de la raison humaine à l’éternelle loi divine, participation qui donne de coopérer de façon consciente, libre et donc responsable, aux desseins de la Providence. La seule loi que connaît l’islam est la Charia.* Ainsi cette même Déclaration précise : «Tous les droits et toutes les libertés dont parle ce document sont subordonnés aux dispositions de la Charia. » (Art. 24), «La charia islamique est l’unique source de référence pour expliquer ou éclairer chacun des articles de la présente Déclaration.» (Art. 25), et la formule «à moins que la Charia n’en dispose autrement» ponctue la fin de nombre d’articles… Lorsque donc les nations occidentales acceptent que sur leurs propres territoires des dérogations, des dispositions particulières, des aménagements ou même des tribunaux siègent, au nom de la Charia, elles ne font pas preuve de tolérance et d’humanisme comme elles voudraient s’en convaincre, mais consacrent la négationmême des principes universels des Droits de l’homme…"
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Sam 2 Jan - 12:03 (2010)    Sujet du message : Connaissance de l'islam. Répondre en citant

Minarets, mosquée et islamisation :



"Le refus des Suisses de devenir musulmans en laissant construire des minarets sur leur sol s’explique par le fait que l’islam refuse, par principe, la liberté religieuse : «Combattez-les sans répit jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de subversion et que le culte soit rendu uniquement à Allah.» (Coran 2.193)… Et l’islamisation de nos sociétés est si bien avancée que l’UOIF a réussi à obtenir que ne soit pas mentionné dans sa charte le droit de changer de religion, acte puni par le Coran de la seule peine de mort (4.89 ; 8.13)...

Une mosquée, à la différence d’une église, n’est pas véritablement un lieu de culte, puisque les musulmans n’ont aucun sacrifice à offrir à Dieu. Il n’est pas absolument nécessaire en effet de disposer d’un lieu pour répéter des textes, chacun peut le faire chez soi, tandis que les chrétiens, héritiers de la religion d’Israël et de sa liturgie sacrificielle du Temple, ne peuvent pas se passer d’églises, puisque leur culte consiste à offrir à Dieu, par la Messe, le Sacrifice éternel de Jésus, et d’y communier à son Corps et à son Sang, ce qu’évidemment il n’est pas possible à tout un chacun de faire chez soi… Une mosquée est avant tout le lieu du gouvernement de la communauté islamique, le tribunal où la justice est rendue au nom de la Charia, et enfin le quartier général où sont planifiées et conduites les différentes phases de la guerre sainte, le djihad… Un lieu transformé en mosquée devient automatiquement terre d’Islam, car «Les mosquées appartiennent à Allah» (72.18 ). La mosquée n’a donc pas d’autre véritable fonction que d’entretenir dans le cœur des musulmans leur l’orgueil d’appartenir à la meilleure des communautés (3.110, 139), au milieu des infidèles, l’Ouma, communauté politique qui transcende toute autre appartenance, et de les préparer à soumettre la terre entière à la Charia, comme c’est là le devoir de toute musulman (9.44)… Un ancien musulman, Magdi Allam, baptisé par Benoît XVI le 26 mars 2008, et pour cela donc condamné à mort (4.89 ; 8.13), écrit : «L’Etat islamique est basé sur un vaste réseau de mosquées et d’écoles coraniques où l’on prêche la haine, inculque la foi dans le soi-disant «martyre», pratique le lavage de cerveau pour transformer les personnes en combattants de la guerre sainte. Des organismes de charité et d’assistance islamiques en échange d’aides matérielles y subjuguent et soumettent les esprits, tandis que des banques islamiques contrôlent des secteurs toujours plus vastes de la finance et de l’économie...» (Lettre ouverte à Benoît XVI sur l’islam).

PRIERE DE L'ANGELUS

V. L'Ange du Seigneur annonça à Marie,
R. Qu'elle serait la Mère du Sauveur.

Je vous salue Marie, pleine de grâce. Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.

V. Voici la Servante du Seigneur,
R. Qu'il me soit fait selon votre …
"
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 01:20 (2016)    Sujet du message : Connaissance de l'islam.

Revenir en haut
              

   Forum de la Famille Catholique Index du Forum .::. De tout et de rien
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 2 sur 2
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.