Ce forum s'adresse avant toute chose aux familles de confession catholique romaine. Il se veut être un espace d'entraide, de conseils, de soutien et d'amitiés pour toutes les familles qui veulent éduquer et instruire leurs enfants dans la vraie foi.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Le devoir électoral (c'est d'actualité)
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
   Forum de la Famille Catholique Index du Forum  .::. Index  .::. De tout et de rien
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Laurent
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 421
Localisation: Blois
Masculin

Message Posté le : Sam 23 Mai - 22:13 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

 
Citation :
Chers fidèles,


Combien de fois avons-nous écouté le magnifique sermon que Monseigneur Lefebvre prononça lors de son jubilé sacerdotal? Qui d’entre nous n’a pas été frappé par cette vibrante apologie de l’efficacité de la messe dont Monseigneur nous raconte comment il l’a vue, en Afrique, opérant des merveilles dans les cœurs et dans les sociétés? Ce sermon s’achève par un appel solennel à la croisade pour que le Christ-Roi, à nouveau, règne sur nos pays. 
C’est à cette occasion que Monseigneur s’est adressé aux chefs de famille en des termes justement demeurés célèbres :
« Vous avez une grave responsabilité dans votre pays. Vous n’avez pas le droit de laisser votre pays envahi par le socialisme et le communisme. Vous n’en avez pas le droit ou vous n’êtes plus catholiques. Vous devez militer au moment des élections pour avoir des maires catholiques. (…) Chefs de famille, c’est vous qui êtes responsables de cela, pour vos enfants, pour les générations qui viennent. Vous devriez vous organiser, vous réunir, vous entendre pour arriver à ce que la France redevienne chrétienne, redevienne catholique…  ».


Trente ans se sont écoulés depuis cette solennelle mise en demeure pontificale. Où en sommes-nous cependant de la réponse que nous lui avons donnée? Qu’avons-nous fait de ces paroles?
Certes, nous n’avons pas perdu notre temps ! Le combat de la messe, la construction et l’aménagement des chapelles, des prieurés et des écoles étaient de première nécessité et ont demandé d’immenses énergies. Il faut saluer la vigueur avec laquelle cette première lutte a été menée ainsi que les magnifiques résultats effectivement produits par la messe au milieu de ces ruines et de ces décombres.
Si notre but est bien de continuer à étendre ce maillage et d’enraciner toujours plus profondément notre œuvre d’Eglise en France, comment ne pas nous préoccuper aussi et ne pas nous inquiéter en même temps de constater que le nombre d’hommes vraiment catholiques, fermement décidés à agir comme tels, même dans les simples municipalités, ne cesse de diminuer ? Il faut bien admettre que la conservation ou la résurrection de notre petit tissu de chrétienté n’a pas été accompagnée par un effort nettement, résolument catholique, d’action politique.
Notre fondateur pouvait-il cependant être plus explicite pour exprimer sa ferme volonté qu’en parlant aussi sévèrement :
 «  Vous n’avez pas le droit de laisser votre pays envahi par le socialisme et le communisme. Vous n’en avez pas le droit ou vous n’êtes plus catholiques. Vous devez militer au moment des élections pour avoir des maires catholiques…» ?


Il ne faut pas se voiler la face : le constat est là, terrible. Lors des dernières élections présidentielles pas une seule fois le nom de Dieu n’a été prononcé; ne parlons même pas de celui de Notre-Seigneur : il est banni des discours des candidats à la présidence. Notre pays n’a rien à envier aux républiques communistes à l’athéisme militant. 


Dans quelques mois auront lieu les élections municipales et sans doute verrons-nous les musulmans pénétrer en force dans les conseils municipaux. C’est le nom d’un autre « Dieu » qui commencera à être prononcé par de nouveaux élus moins timorés. Les catholiques se lamenteront devant une si triste situation..


Est-il donc impossible que certains de nos meilleurs fidèles essaient de se lancer dans le combat politique local ? Ou pensons-nous que l’avertissement de Monseigneur Lefebvre est irréalisable et que ce vœu pieux, après avoir été religieusement écouté, est destiné à demeurer indéfiniment lettre morte ? Ou cette action est-elle dédaignée parce qu’elle nous paraît trop modeste? En ce dernier cas, il serait alors plus honnête de cesser de faire passer l’enregistrement de ce sermon…
S’investir dans l’administration des communes, dont la grande majorité est de petite taille, est une action politique vraiment réalisable, utile et formatrice pour apprendre le métier politique. Il existe encore un certain nombre d’élus municipaux catholiques qui se trouvent en place. Leur nombre ne cesse cependant de diminuer de telle manière que l’on peut réellement craindre, sans notre soutien et nos encouragements, que l’on finisse par voir disparaître les derniers.


Il faut que nous inspirions aux catholiques la volonté de ne plus rien lâcher du terrain et des positions qu’il leur reste et, avec la grâce de Dieu, qu’ils aient la volonté d’en conquérir ou d’en reconquérir de nouvelles, aussi modestes qu’elles soient. Ne croyons pas que cet investissement soit de peu d’utilité. Nous en connaissons encore, certains de ces élus municipaux catholiques, qui font un bien véritable dans leur commune : leur seule présence au conseil municipal suffit déjà pour qu’on ne parle plus de la religion avec le mépris qu’il est de bon ton d’adopter aujourd’hui ; l’affichage sauvage de publicités immorales est évité et, si le prieuré ou une chapelle se trouvent sur le terrain de cette municipalité, les relations avec la commune s’en trouvent souvent bien facilitées.


On dira peut-être que ce n’est pas grand-chose : c’est pourtant déjà un premier effet, même s’il demeure encore  faible, de l’action de Notre-Seigneur dans la cité. Si d’autres catholiques y sont élus, pourquoi cette influence n’augmenterait-t-elle pas davantage ? Et si l’un de ces élus devient maire ?
Faut-il compter pour rien que certains maires soient allés jusqu’à consacrer leurs villages au Sacré-Cœur ? Nul besoin de devoir rentrer dans un parti politique pour accomplir cette besogne dans sa commune. Et, s’il finissait par y avoir une centaine de maires en France, catholiques convaincus, adeptes réguliers des Exercices, reconnus de la population locale pour leurs qualités, cela n’aurait-il aucun poids pour l’avenir ?
Nous pensons que, dans de nombreuses municipalités, quelques catholiques, convaincus, généreux, ne comptant ni leur peine ni leur temps, peuvent véritablement coopérer au règne du Christ Roi, petitement et imparfaitement sans doute, mais d’une manière réelle et efficace.


Bien sûr, l’action politique locale que nous préconisons ne transformera pas d’un seul coup notre société laïque en société chrétienne. Mais tout est possible à Dieu. Cette action sera longue, très longue avant de porter des fruits et d'aboutir à une influence réelle sur les destinées du pays. Elle donnera l’habitude de la chose politique, des rouages de l’administration, des pièges à éviter et des difficultés à surmonter. Elle préparera les meilleurs à des fonctions plus hautes si telle est la volonté de Dieu. Petit à petit, d'un simple mandat local, certains pourront être appelés à des responsabilités plus importantes avec une influence qui pourra être réelle dans la mesure elle est le fruit d’un enracinement sur le terrain.


Ne rien faire, « se retirer sous sa tente », attendre un hypothétique grand monarque et chercher à ne protéger que sa famille et sa chapelle sont des comportements qui annoncent la mort. Nos ennemis cherchent à effacer jusqu’au souvenir de la Fille aînée de l’Eglise, et, s’ils ne peuvent encore y arriver entièrement aujourd’hui, demain, si les catholiques finissent d’abandonner ce terrain, ce seront nos écoles, nos prieurés, nos familles qui seront menacés de disparition. Devons-nous nous laisser éliminer sans combattre ? Ce serait oublier la belle histoire des Maccabées.


Aussi j'encourage les hommes pieux, instruits, courageux et habiles à mener ce combat des élections municipales prochaines. Apprenez aussi à connaître les élus catholiques qui, dans votre région, mènent ce combat afin de les soutenir.
Nous cherchons, quant à nous, à vous apporter le soutien spirituel pour que vous teniez bon dans ce combat et nous voulons vous apporter l’éclairage que procure la formation à la doctrine de l’Église qui est la seule charte de combat d’un catholique dans la cité.


Nous ne nous reconnaissons dans aucun parti et nous ne sommes d’aucun parti sinon du parti de Notre-Seigneur. Nous sommes persuadés que «  le suffrage universel est le mensonge universel » et que la reconquête de notre pays à Notre-Seigneur ne viendra pas de l’addition des bulletins dans les urnes.


Voilà pourquoi, nous affirmons nos préférences pour le combat politique local où les méfaits du suffrage universel sont atténués par la plus grande connaissance que l’on a des hommes, des nécessités et des intérêts locaux.


Je vous souhaite, dans cette perspective, une bonne et sainte année 2008 dans le Coeur Douloureux et Immaculé de Marie.


Abbé Régis de Cacqueray-Valménier, Supérieur du District de France
 

_________________
Mgr de Ségur "La religion est la connaissance, l'amour et le service de Dieu. C'est la science et la pratique du bien"


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Publicité






Message Posté le : Sam 23 Mai - 22:13 (2009)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Scarlett


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2008
Messages: 1 125
Féminin

Message Posté le : Lun 25 Mai - 14:01 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

Je conseille pour ceux que cela intéresse le site Catholiques en campagne http://www.catholiques-en-campagne.fr/ , mais je crois que Paterfamilias est plus documenté que moi sur ce site
et cette page du Salon Beige (qui date un peu, mais le contenu est tout à fait d'actualité)
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2007/03/prsidentielles__2.html

http://lesalonbeige.blogs.com/libres_reflexions/
_________________


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Jeu 28 Mai - 06:03 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

Merci Laurent pour l'article de l'Abbé Régis de Cacqueray.

Pour ce qui est des autres références contre le devoir électoral ne croyez vous tous pas que ce sont des avis (certes éclairés) qui datent un peu et que la situation d'aujourd'hui ne peut se comparer à celle de la fin du XIXème siècle ou du du début du XXème siècle ? Sinon, je peux également vous contredire en vous citant saint Pie X qui nous a dit qu'il fallait voter car cela allait de notre intérêt (à nous laïcs) et de l'intérêt de la religion.

J'aimerai bien en fait avoir des références et des arguments récents pour alimenter ce débat.
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Laurent
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 421
Localisation: Blois
Masculin

Message Posté le : Jeu 28 Mai - 11:45 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

Mais c'est ce même saint Pie X qui écrira le décret d'excommunication envers tous les membres de l'Action Française, même si celui-ci n'a été rendu officiel que plus tard. Et entre l'Action Française et les partis révolutionnaires d'aujourd'hui, il y a une marge Laughing En ce qui concerne les écrits, je me référé plus volontier aux auteurs qui ont vu la révolution naitre et se répendre plutôt qu'à ceux qui en sont imprégné. Je vais tout de même regarder, je dois avoir quelques textes d'auteurs actuels sur le sujet.
_________________
Mgr de Ségur "La religion est la connaissance, l'amour et le service de Dieu. C'est la science et la pratique du bien"


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Sobieski


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2008
Messages: 685
Localisation: France
Masculin

Message Posté le : Mer 3 Juin - 22:52 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

Tous les jours j'entends des personnes catholiques qui n'iront pas voter pour leur parti dimanche, parceque le candidat qui est le plus proche de leurs idées n'est pas un fervent catholique pratiquant, ou parcequ'un des leader du "parti" n'est pas 100% contre l'avortement etc ... donc il vont laisser le terrain libre à nos adversaires.
Ils vont laisser l'UMP dont les mambres ont tous votés les lois Veil sur l'avortement encore gagner, ils vont laisser le PS dont les membres sont anti-cathos primaires alliés aux communistes gagner encore et encore (en sachant qu'en europe 97 % des fois le PS et l'UMP votent les memes lois.
Alors moi je dis que ceux qui n'iront pas voter dimanche seront aussi coupables que si ils avaient voté pour les partis christianophbes qui nous gouvernent et qui seront encore au pouvoir pour 5 ans, tous ça pour avoir la bonne concience de ne pas avoir votyé pour quelqu'un qui n'est pas à la sortie de leur église tous les dimanches.
_________________
J'aime l'oignon quand il est bon !


Revenir en haut
              

Laurent
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 421
Localisation: Blois
Masculin

Message Posté le : Jeu 4 Juin - 05:44 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

Et en plus de 200 ans pouvez-vous me citer un seul exemple de résultat obtenu par la voie électoral? Que ce soit le parti de l'ordre, l'action française ou les partis actuels, toutes les références politiques des catholiques n'ont rien obtenu de bon, rien. Le FN présente dans ma région un pro avortement et le PDF en soutien un en alsace, je vote pour qui alors? A force de compromis on leur fait tout accepter aux catholiques, même de militer dans ces partis...
_________________
Mgr de Ségur "La religion est la connaissance, l'amour et le service de Dieu. C'est la science et la pratique du bien"


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Walfroy


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2008
Messages: 872
Localisation: Europe
Masculin

Message Posté le : Jeu 4 Juin - 19:52 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

Laurent a écrit:
Et en plus de 200 ans pouvez-vous me citer un seul exemple de résultat obtenu par la voie électoral? Que ce soit le parti de l'ordre, l'action française ou les partis actuels, toutes les références politiques des catholiques n'ont rien obtenu de bon, rien.

Okay
_________________
"Tout homme est l'addition de sa race"
BLANC DE SAINT BONNET


Revenir en haut
              

Sobieski


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2008
Messages: 685
Localisation: France
Masculin

Message Posté le : Jeu 4 Juin - 22:08 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

Laurent a écrit:
Et en plus de 200 ans pouvez-vous me citer un seul exemple de résultat obtenu par la voie électoral? 
Nous avons eu le vote de la construction de la Basilique du Sacré coeur décidé par les députés de l'assemblée Nationale...
Nous avons eu la création d'une forme de sécurité sociale au XIX ème siècle, l'interdiction du travail des femmes la nuit et l'interdiction de faire travailler les enfants avant 12 ans etc ... par les députés catholiques.
Bon et bien n'allez pas voter pour le candidat FN ou PDF de chez vous à cause de l'avortement (qui est certe un sujet trés grave) mais ne venez pas vous palindre si aucun député européen ne vote contre l'entrée de la turquie en europe comme les députés UMP viennent de le faire.
En 1880 on a raté le retour du Roy juste parcequ'il refusait le drapeau tricolore. Si le comte de
Chambort avait accepté le drapeau tricolore (quitte a y mettre une croix ou un sacré coeur dedans) aujourd'hui nous serions en monarchie. Il faut parfois savoir faire des compromis.
Dans ma région le candidat tête de liste du FN est pour l'avortement, mais sa seconde de liste est catho traditionnaliste, alors je fais quoi ? j'empèche une catho tradi de pouvoir lutter pour sa foi à Bruxelles pour ne pas voter pour le candidat qui n'est pas contre l'avortement de manière militante ?????
_________________
J'aime l'oignon quand il est bon !


Revenir en haut
              

zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Jeu 4 Juin - 22:30 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

Savoir faire des compromis ? Accepter le drapeau tricolore symbole maçonnique , encore rouge du sang de tous les martyrs de la revolution ? Et en plus oser y "coller" le Sacré Coeur !!!! Ne le prenez pas mal mais vous êtes tombé sur la tête mon cher !!!
Et en plus  vous allez voter en toute conscience pour quelqun qui soutient une abomination , je comprend que la passion du débat politique vous emporte mais à ce point là  !!!  " celui qui n'est pas avec moi est contre moi "  ; ça me parait clair (et dire que c'est moi la ralliée du fofo)


Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Ven 5 Juin - 11:59 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

Moi je vous lis( c'est très interessant), et je ne sais toujours pas quoi faire.... J'avais prévu de voter "blanc"....Mais ça ne fait pas avancer le schmilblick
J'aurais tendance à penser comme mon ami Sobiesky (si nous ne votons pas, faut pas s'étonner que les autres le fassent et pas comme nous voulons).... et Zélie.....(de toute façon, Chère Zélie, la france est couverte de symboles franc mac', et meme des cachés que personne ne voit de prime abord....alors partant de là....faudrait carrément quitter la France!).....
Bref, on fait quoi? Neutral
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Ven 5 Juin - 12:36 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

On vote! Very Happy


zélie a écrit:
Savoir faire des compromis ? Accepter le drapeau tricolore symbole maçonnique , encore rouge du sang de tous les martyrs de la revolution ? Et en plus oser y "coller" le Sacré Coeur !!!! Ne le prenez pas mal mais vous êtes tombé sur la tête mon cher !!!
Et en plus  vous allez voter en toute conscience pour quelqun qui soutient une abomination , je comprend que la passion du débat politique vous emporte mais à ce point là  !!!  " celui qui n'est pas avec moi est contre moi "  ; ça me parait clair (et dire que c'est moi la ralliée du fofo)


Zélie, je crois savoir ce dont vous parlez (nous sommes dans l'allier, moi et Sobieski Wink ), et j'ai beaucoup réfléchi à cela. Ce n'est pas pour la personne qui se présente que l'on vote, c'est pour le parti qu'il défend, et il se trouve que ce parti est le dernier à souhaiter l'abolition de l'avortement. Si on ne vote pas, on laisse effectivement la place aux "pro-mort", comme dirait quelqu' un que je ne nommerais pas Cool
Le candidat est obligé de se conformer au programme du parti , quel que soit ses idées personnelles. Et s'il n'est pas content ce candidat, rien ne l'oblige à militer pour ce parti.

Alors oui, moi je pense qu'il faut voter, même si le candidat ne plait pas (et je vous jure bien qu'il n'y a aucune compromission de ma part, vous me connaissez assez au moins pour cela, Zélie Wink )
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Ven 5 Juin - 13:46 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

Je ne parlais de rien ni de personne en particulier  Wink , je ne connais pas votre region ,
je répondais juste aux propos de sobieski rien de plus.  Aucun sous entendu donc.


Revenir en haut
              

Laurent
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2008
Messages: 421
Localisation: Blois
Masculin

Message Posté le : Ven 5 Juin - 19:39 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

 
Citation :
 Bon et bien n'allez pas voter pour le candidat FN ou PDF de chez vous à cause de l'avortement (qui est certe un sujet trés grave) mais ne venez pas vous plaindre si aucun député européen ne vote contre l'entrée de la turquie en europe comme les députés UMP viennent de le faire.


Je connais bien la mentalité militante et je sais que se plaindre y est un sport. Il n'y a qu'a regarder certains forums où chaque jour plus de dix posts sont ouverts pour constater la misère de notre époque et où on doit se taper des pages et des pages de gémissements et de plaintes... Mais c'est le moteur du militantisme, il lui faut des sentiments au militantisme pour fonctionner et même si ils sont mauvais, même si ils vous poussent à raconter les pires sal*peries sur d'autres gens, à vous faire chavirer mentallement jusqu'à ne plus vous faire aimer la verité et à justifier le pire par quelques sophismes, il en faut des sentiments pour faire tourner la machine militante. Les grands orateurs savent très bien faire ça, pour les autres il suffit juste de pondre une vidéo sur la dernière grand-mère agressée dans la creuse ou un article sur les incendies de voiture. Il faut en parler, c'est sûr, mais entre s'informer et se monter la tête mutuellement il y a plus qu'une marge.

Mais le pire du pire, c'est cette haine qui peut diviser les catholiques selon que les uns soient dans un autre parti que les autres. J'ai été aux premières loges de cette situation et quand je vois ce que cela donne au final... D'ailleurs on peut parler de la situation des catholiques dans les partis, rarement tête de liste sauf quand ils acceptent d'étaler le fric pour financer leur propre campagne, et je sais qu'ils sont bien vus les catholiques dans ces partis eux qui se donnent tellement à fond et qui font tant de sacrifices, mais quand on demande des comptes aux "supérieurs" sur des propos qu'ils auraient tenus ou des actes qu'ils auraient commis ce n'est plus la même chanson.

Je sais aussi combien de compromis ils sont prêt à faire au nom de l'éfficacité, mais à force de compromis on ne défend plus la verité. On peut d'ailleurs parler des idoles historiques des militants (natios) catholiques, des eugénistes aux 3/4, des gens qui se donnent le droit de redéfinir l'Homme (avec un grand H, attention!!) à croire que l'Eglise ne nous a pas déjà tout appris.

Quand à la Turquie et l'immigration musulmane en général... Et bien, il y a des millions de musulmans en France: des millions d'ames à convertir, conversion qu'ils n'auraient pas pu faire dans leur pays, sous la pression d'un état qui les aurait mis en prison si il ne les avait pas mis à mort. Je ne les souhaite pas forcement chez moi, mais puiqu'ils y sont... Quand à ceux qui devraient venir, ils viendront de toutes façons. Le systéme des cliquets fonctionne ainsi: une loi passera sans arrêt et sans arrêt à l'assemblé nationale jusqu'à ce qu'elle soit votée, ensuite on ne pourra plus revenir en arrière car on nous dira que c'est une loi votée par les élus du peuple et que la supprimer serait anti-démocratique. Rien de telle pour reveiller les ardeurs droit de l'hommiste du peuple. Ils arrivent à prendre n'importe quelle décision sur ce modéle, les élus contestataires ne font que leur rendre service.

Je ne parle pas de rien faire, en tant qu'homme et en tant que catholique j'ai le devoir de m'abandonner au mieux pour défendre les intérêts de ma famille et des gens avec qui je partage mon quotidien ou tout simplement ceux de ma commune. Avec les derniers je peux m'entretenir sur l'avenir de notre cité, que ce soit pour promouvoir la famille, soutenir les personnes agées dans leur fin de vie, etc. Mais c'est parce qu'il s'agit d'un projet à visage humain, de gens sur lesquelles je peux poser un nom que la vie de ma commune me concerne. La politique au niveau national n'est qu'un combat idéologique et partisan auquel je refuse de participer, j'aurais bien peur d'y perdre mon ame.

Je vous joins à ce post le texte compet que Duc d'Albe a déjà cité, "La souvereneté du peuple est une hérésie" par le R.P. Maignen.

http://www.sendspace.com/file/okaqne
_________________
Mgr de Ségur "La religion est la connaissance, l'amour et le service de Dieu. C'est la science et la pratique du bien"


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Ven 5 Juin - 21:10 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

zélie a écrit:
Je ne parlais de rien ni de personne en particulier  Wink , je ne connais pas votre region ,
je répondais juste aux propos de sobieski rien de plus.  Aucun sous entendu donc.


Ah, autant pour moi, en fait nous avons un candidat parachuté chez nous et dont la candidature fait polémique à notre chapelle. Rolling Eyes Je pensais que vous parliez de lui.
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Ven 5 Juin - 21:18 (2009)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité) Répondre en citant

Laurent a écrit:
 

Quand à la Turquie et l'immigration musulmane en général... Et bien, il y a des millions de musulmans en France: des millions d'ames à convertir, conversion qu'ils n'auraient pas pu faire dans leur pays, sous la pression d'un état qui les aurait mis en prison si il ne les avait pas mis à mort. Je ne les souhaite pas forcement chez moi, mais puiqu'ils y sont... Quand à ceux qui devraient venir, ils viendront de toutes façons. Le systéme des cliquets fonctionne ainsi: une loi passera sans arrêt et sans arrêt à l'assemblé nationale jusqu'à ce qu'elle soit votée, ensuite on ne pourra plus revenir en arrière car on nous dira que c'est une loi votée par les élus du peuple et que la supprimer serait anti-démocratique. Rien de telle pour reveiller les ardeurs droit de l'hommiste du peuple. Ils arrivent à prendre n'importe quelle décision sur ce modéle, les élus contestataires ne font que leur rendre service.



J'espère que tu ne t'imagine pas que les musulmans d'autres pays viennent en France pour devenir catholique Shocked Rassure-moi Laurent!
Tu n'es tout de même pas sans savoir qu'ils sont de plus en plus nombreux chez nous, et qu'à la limite, c'est l'inverse qui pourrait bien se produire : ils sont plus de dix millions, il en arrive chaque jours davantage, un jour c'est nous (enfin, nos enfants ou petits-enfants) qui seront obligés par la force de porter le voile! Je veux bien que ceux-ci finissent martyrs, mais pas sans avoir lutté pour éviter que cela arrive.

Quant à ceux qui ne sont pas encore arrivés chez nous mais qui s'apprêtent à venir... le meilleur moyen d'éviter de les voir débarquer est encore de mettre un petit bulletin dans l'urne, celui qui dit "non non, l'immigration on n'en veut plus!" Mr. Green
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 09:13 (2016)    Sujet du message : Le devoir électoral (c'est d'actualité)

Revenir en haut
              

   Forum de la Famille Catholique Index du Forum .::. De tout et de rien
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Page 3 sur 4
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.