Ce forum s'adresse avant toute chose aux familles de confession catholique romaine. Il se veut être un espace d'entraide, de conseils, de soutien et d'amitiés pour toutes les familles qui veulent éduquer et instruire leurs enfants dans la vraie foi.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

L'adoption
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Forum de la Famille Catholique Index du Forum  .::. Index  .::. Actualité de la famille et manifestations

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Antonin


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2009
Messages: 49
Localisation: BZH
Masculin

Message Posté le : Lun 30 Mar - 12:45 (2009)    Sujet du message : L'adoption Répondre en citant

Je voulais connaître votre point de vue sur l'adoption d'enfants.
Je vous demande cela, car depuis plusieurs années, avec mon épouse, nous souhaiterions accueillir un enfant polyhandicapé au sein de notre petite tribu.
Mais n'étant pas parfait, je me demande si les liens affectifs peuvent être égaux aux liens du sang.
Je n'ai pas encore de réponse, et il est hors de question de se lancer dans les démarches administratives avant d'en être sur.
Mon épouse le souhaite vraiment, je ne dirais pas que je suis réticent, mais si nous devons le faire, je veux être certain de ne faire aucune différence entre mes enfants de sang et cet enfant "adopté".

Quel est votre point de vue sur cette démarche concernant une enfant handicapé ou non?


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Lun 30 Mar - 12:45 (2009)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

millka


Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2008
Messages: 279
Localisation: Lyon
Féminin

Message Posté le : Lun 30 Mar - 13:38 (2009)    Sujet du message : L'adoption Répondre en citant

Bien que n'ayant pas d'enfants, je me permet de vous répondre par rapport à mon expérience personnelle, deux de mes tantes ayant adopté des enfants(donc un enfant polyhandicapé). Le cas d'une mes tantes est un peu différent puisque c'est à cause d'une stérilité qu'elle a adopté ses enfants. Elle n'a donc pas eu d'enfants de sang et pour celle, ses enfants sont aussi importants que si elle les avait mis au monde.

Le cas de ma deuxième tante est plus proche de votre histoire: elle avait déjà 6 enfants à elle et lorsqu'elle et son mari ont décidé d'adopter une petite fille puis deux soeurs puis une petite fille polyhandicapé. A cette époque, les autres enfants étaient jeunes et ces trois petites filles ont été intégrées dans la famille sans aucune différence. Je dirais déjà que vous vous voulez réellement adopter un enfant, que cela vous tient à cœur et que ce n'est pas juste histoire de faire un acte de charité, alors vous n'avez pas à vous poser la question: cet enfant, vous l'aimerez de tout votre coeur. Il faut bien sûr être clair qu'une adoption demande un gros travail de préparation, et ce surtout avec les enfants de sang qui se voient parfois imposer cette adoption (je pense qu'il est important d'en discuter avec vos enfants, surtout les plus grands) afin qu'ils prennent par au projet.

J'en arrive maintenant au cas de l'adoption d'un enfant polyhandicapé. C'est un geste et une décision merveilleux mais qui demande beaucoup de réflexion car nous vivons dans un monde de mépris qui rejète tout ce qui est différent car cela fait peur. Prenez bien le temps de voir tout ce que cela implique: il vous faudra sans doute déménager pour vous rapprocher d'un centre école adapté à cet enfant, les frais (je sais, cela peut être dérisoire mais le matériel médical est extrèmement cher), le temps (on ne peut laisser un enfant polyhandicapé seul, il a besoin de vous 24h/24)etc. Mais surtout, le temps de préparation dont je parlais avant est beaucoup plus important, surtout avec les enfants les plus grans ou qui vont arriver vers l'adolescence. Dans le cas de ma tante, les plus jeunes enfants (moins de 2 ans) ont très bien accepté la petite Laura car ils ont grandis avec elle, c'était naturel. Mais à la grande surprise de ma tante et de mon oncle, trois des enfants (12 - 13 et 15 ans) ont commencé à s'en prendre vivement cette petite fille. Cela va mieux maintenant qu'ils sont adultes et ils ont pu dire pourquoi ils avaient eu de temps de haine envers leur soeur. Leurs parents avaient adoptés cette petite fille mais sans les préparer plus que cela à son handicap. Ils se sont retrouvés du jour au lendemain à devoir subir tous les jours les insultes et les remarques désobligeantes des camarades (pourtant en école hors contrat), des voisins, les regards de travers dans la rue. ils ont du quitté la maison où ils avaient grandis "à cause d'elle". Leur maman n'était plus autant là pour eux car il fallait s'occuper de Laura, etc. Ils sont aujourd'hui ravis que Laura soit devenue leur petite soeur et ils le lui rendent bien mais ils reconnaissent qu'ils l'ont détesté. Deux d'entre eux font aujourd'hui parti d'une association qui aide les familles à préparer l'arrivée d'un enfant handicapé en présentant ce que cela implique car il est plus facile d'accepter ce qu'on sait que ce qu'on se voit imposer et qu'on découvre au fur et à mesure.

Mon point de vue est qu'adopté un enfant handicapé, quand on a la possibilité physique  (il faut penser qu'un enfant, ça grandit et déplacer un adulte n'est pas toujours aisé) et financière, c'est merveilleux. La plus belle récompence est de ressentir le bonheur de cet enfant quand il sent qu'on l'aime. Je ne connais rien de plus merveilleux que quand la petite Laura me sert la main et qu'on voit ses yeux pétiller de bonheur.
_________________
Le coeur d'une mère est un abîme au fond duquel se trouve toujours un pardon


Revenir en haut
              

jipedu91


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2008
Messages: 713
Localisation: montgeron
Masculin

Message Posté le : Jeu 24 Sep - 09:27 (2009)    Sujet du message : L'adoption Répondre en citant

dans notre cas, nous nous mettons plus dans une optique de parrainage d'un enfant
non pas que nous refusions de l'accueillir mais c'est plus un choix


Revenir en haut
              

Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 1 114
Localisation: Partout en France en ce moment!
Masculin

Message Posté le : Ven 25 Sep - 09:22 (2009)    Sujet du message : L'adoption Répondre en citant

Pour ma part je pense que l'éducation est plus importante que le lien du sang. Adopter ne sera pas a priori un obstacle à l'amour que vous pourrez apporter à cet enfant, même cela un peu différent qu'avec les enfants de sang. 
_________________
"Souffir plutot que mourir, telle est la devise des hommes."
Jean de La Fontaine


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 19:21 (2016)    Sujet du message : L'adoption

Revenir en haut
              

   Forum de la Famille Catholique Index du Forum .::. Actualité de la famille et manifestations
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.