Ce forum s'adresse avant toute chose aux familles de confession catholique romaine. Il se veut être un espace d'entraide, de conseils, de soutien et d'amitiés pour toutes les familles qui veulent éduquer et instruire leurs enfants dans la vraie foi.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Découverte de la Foi par les loisirs
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Forum de la Famille Catholique Index du Forum  .::. Index  .::. Les loisirs
Aller à la page: 1, 2  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Axel
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 2

Message Posté le : Ven 21 Nov - 19:45 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

Bonjour à tous,

C'est mon premier message ici, alors je me permets de vous envoyer à tous un grand !

J'ai un peu lu ce forum très intéressant et j'aimerais partager avec vous une expérience assez étrange mais qui, pourtant, est la mienne.

Il faut déjà savoir que je suis âgé de 22 ans et issu d'une famille qui n'a aucun rapport avec la religion depuis des générations. La religion, pour moi, était jusqu'à il y a peu une étrange et assez effrayante manie réservée à quelques personnes versées dans un mysticisme qui ne m'attirait absolument pas, et dont la perception du monde me semblait grotesque, puisque reposant sur l'obéissance à la lettre à des lois édictées il y a des lustres dans des circonstances obscures. De plus, pour le peu que j'en savais, j'étais naturellement circonspect à l'encontre des croyants de tout poil pour leur rejet de nombreuses avancées scientifiques me semblant indiscutables, à commencer par la théorie de l'évolution. Enfin, les croyants étaient à mes yeux les porteurs d'une idéologie passéiste, parfois xénophobe, souvent hostile à la liberté individuelle etc. Je précise que j'englobais alors toutes les religions dans cette vision, et confondais volontiers chrétiens, musulmans, juifs, hindous, bouddhistes et autres animistes.

Vivant une vie normale d'étudiant — aussi éloignée que vous pouvez l'imaginer des exigences religieuses, dont je n'avais que faire —, je n'aimais rien tant qu'à multiplier les loisirs les plus divers (relations "romantiques", terme que j'emploie par défaut pour ne pas vous choquer, beuveries, diverses expériences alcooliques et toxiques). C'est ainsi que, il y a trois mois, je me suis mis, sur le conseil d'amis rigolards, à regarder du catch à la télévision (il y en a sur les chaînes RTL9 et NT1). J'en avais regardé un peu dans mon enfance, mais avais depuis perdu tout intérêt pour ce passe-temps. Comme vous le savez sans doute, le catch professionnel américain est une sorte de spectacle grand public, chaque catcheur jouant un rôle qui lui est attribué au préalable. Les combats sont souvent spectaculaires, mais toujours chorégraphiés à l'avance. En retombant sur les émissions récentes, je me suis pris d'intérêt pour ces personnages ridicules mais attachants. Par exemple Umaga: http://students.ithaca.edu/~bwolfe1/finalproject/images/umaga.jpg

Je découvris que de nombreuses vidéos des temps anciens étaient disponibles sur Youtube. Sur l'une d'elles, une phrase du catcheur Stone Cold Steve Austin attira mon attention: après avoir vaincu son adversaire, Austin s'écria à son attention: ""You like your John 3:16? Well Austin 3:16 says I just kicked your ass."" A savoir: "Tu aimes tellement Jean, 3:16. Eh bien, Austin 3:16 vient de te botter le cul!"

Ignorant ce qu'était ce John 3:16, j'allai faire une recherche google et tombai sur ce site: http://www.geocities.com/monfille/Jn3_16.htm

Il y est écrit:


"
Comprendre Jean 3:16 est d'une importance vitale pour tout être humain. Ce simple verset à déjà transformé la vie de milliers de gens dans le monde entier. Il peut vous donner personnellement l'assurance de la vie éternelle. C'est un don gratuit que Dieu offre à ceux et celles qui veulent bien remplir certaines conditions.   
Au lieu de faire face à une éternité de malheur, vous pourriez déjà vous réjouir d'un bonheur qui ne finira jamais."   

   

   
Ma question est la suivante: suffit-il, pour que j'aie l'assurance, en cas de justesse de vos thèses sur la vie éternelle, de me voir octroyer après ma mort ladite vie éternelle, que je comprenne Jean 3:16? C'est ce que semble indiquer ce passage. Si non, que dois-je faire de plus pour avoir la vie éternelle? Question concomitante: est-il possible de se garantir la vie éternelle à la fois chez les chrétiens et dans une autre religion? Si non, si les catholiques romains me promettent la vie éternelle, cela signifie-t-il que je ne pourrai pas avoir la vie éternelle s'il s'avère que finalement, ce sont d'autres chrétiens qui ont raison, et non pas les catholiques romains (par exemple les protestants?). Ce que je veux dire, c'est que pour quelqu'un d'extérieur à la religion comme moi, il est tentant de diversifier son approche religieuse, en donnant des gages, si je puis dire, à plusieurs religions. En effet, rien ne me dit que telle ou telle religion a plus raison qu'une autre. Cela sonne peut-être bizarrement à vos oreilles, et je ne vous blâmerai pas pour ne pas me donner une réponse, mais je veux réellement savoir à propos de quoi est la religion, vous comprenez?   

   
Voilà, merci de m'avoir lu, à bientôt j'espère!
   

   
Bien à vous,   

   
Axel
   

   

   


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Ven 21 Nov - 19:45 (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Sam 22 Nov - 09:39 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

Axel a écrit:
Ma question est la suivante: suffit-il, pour que j'aie l'assurance, en cas de justesse de vos thèses sur la vie éternelle, de me voir octroyer après ma mort ladite vie éternelle, que je comprenne Jean 3:16? C'est ce que semble indiquer ce passage. Si non, que dois-je faire de plus pour avoir la vie éternelle? Question concomitante: est-il possible de se garantir la vie éternelle à la fois chez les chrétiens et dans une autre religion? Si non, si les catholiques romains me promettent la vie éternelle, cela signifie-t-il que je ne pourrai pas avoir la vie éternelle s'il s'avère que finalement, ce sont d'autres chrétiens qui ont raison, et non pas les catholiques romains (par exemple les protestants?). Ce que je veux dire, c'est que pour quelqu'un d'extérieur à la religion comme moi, il est tentant de diversifier son approche religieuse, en donnant des gages, si je puis dire, à plusieurs religions. En effet, rien ne me dit que telle ou telle religion a plus raison qu'une autre. Cela sonne peut-être bizarrement à vos oreilles, et je ne vous blâmerai pas pour ne pas me donner une réponse, mais je veux réellement savoir à propos de quoi est la religion, vous comprenez?


Bonne question, je la remet ici en gros, et m'en vais laisser les pros te répondre. Very Happy
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Sam 22 Nov - 13:40 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

La foi par le catch, comme quoi les voix du Seigneur sont vraiment impénétrables...

Pour vous répondre rapidement et en très gros (je n'ai pas beaucoup de temps aujourd'hui) : si vous croyez en Dieu ; que vous croyez que Jésus Christ est bien son fils, qu'il est bien mort sur la croix pour racheter nos pêchés et qu'il a bien ressuscité ; c'est que vous êtes catholique. Et si vous êtes catholiques quoi de plus normal que de suivre les Commandements de Dieu ?

Posez-vous déjà la question sur ce sujet, puis étudiez cela tranquillement en lisant la Bible et le catéchisme, puis rencontrez un prêtre qui pourra vous aider à mieux comprendre tout cela et à progresser petit à petit sur cette voie qui est la seule qui puisse mener au Salut éternelle.

Puis-je vous conseiller d'aller voir un prêtre de la tradition (garante de la vraie doctrine de l'Eglise de toujours) car la foi des conciliaires est malheureusement sujette à caution (sans parler, pour certains, des arrières pensées politiques néfastes).
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Majoli


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 251
Localisation: Haute-Marne
Féminin

Message Posté le : Dim 23 Nov - 19:54 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

 
  
 Bonsoir Axel!
 Votre message est fort intéressant et vos questions tellement...vastes!.Dans la suite de Mardyck, je dirais également que les réponses sont dans le catéchisme.Cette toute petite phrase de Jean 3:16 et qui vous a attiré, résume en fait, la doctrine chrétienne.Concernant votre question sur la vie Eternelle, Jésus Christ a dit" Celui qui écoute ma parole et croit à Celui qui m'a envoyé a la Vie Eternelle".

Vous pourriez me rétorquer: c'est bien beau tout ça, mais qu'est ce que Jésus a dit comme parole?!!!! Qui est justement Celui qui l'a envoyé?!!!!.Eh bien en fait, la religion qui contient les enseignements du Christ et dont l'Eglise catholique seule a reçu le dépôt, est la religion chrétienne, la seule vraie religion.
 
 Où trouver la solution du problème de la destinée?. Car nous sommes d'accord, tout être a sa destinée, c'est à dire un but, une fin vers laquelle il tend. Quelle est notre destinée? D'où venons nous? Où allons nous? Quel est le but de notre vie, et comment atteignons nous ce but? Tel est le problème qui se pose à tout homme qui réfléchit.Aucune question d'ailleurs ne saurait être plus importante, car de la solution que nous lui donnons dépend tout notre avenir.
 De toute évidence, la destinée humaine dépasse les limites de la vie terrestre: la conscience nous le dit clairement.Notre coeur aspire ardemment à un bonheur qui dure toujours . Or tous les biens de ce monde: plaisirs, richesses, honneurs, sont vains et éphémères :ils ne peuvent nous satisfaire. Nous serions des êtres mal faits si , après avoir déposé dans nos âmes ce besoin  d'infini, Dieu n'avait mis à côté les moyens de l'assouvir.


 La religion chrétienne résoud le problème.Où trouver la solution du problème de la destinée?Non pas dans dans les sciences humaines, elles ne s'en occupent pas.Seule la religion, _en entendant par ce mot l'ensemble des rapports qui relient l'homme à Dieu_peut nous instruire sur ce point.
  La Doctrine chrétienne est contenue dans un petit livre qu'on nomme le Catéchisme.Là se trouve tout ce que nous devons connaître pour atteindre notre destinée: à savoir, les vérités que nous devons croire, les devoirs que nous devons pratiquer , les moyens que Dieu a établis pour nous sanctifier et la manière dont nous lui devons rendre le culte public.
 Je ne vais pas ici commencer à écrire tout le catéchisme, mais ce qu'il faut savoir quand même c'est que l'existence de Dieu est la première vérité qui s'impose à notre croyance: elle nous est démontrée par la révélation (c'est à dire par l'Ecriture Sainte et la Tradition) et par la raison. Mais pour Croire, c'est à dire avoir la Foi, le baptême est nécessaire.

   J'espère ne vous avoir pas trop ennuyé avec ma longue réponse, Axel . Inutile de dire que je suis plus que mitigée avec la diatribe de Mr George ( dont c'est le premier message aussi mais qui, lui, ne s'est pas présenté?....). Il n'y a qu'une seule vérité!. Et Dieu n'est pas celui des musulmans,  des bouddhistes et autres croyances.

 
 
_________________
"L'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme"(Genèse 1,31;2,20-24)


Revenir en haut
              

Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 1 114
Localisation: Partout en France en ce moment!
Masculin

Message Posté le : Lun 24 Nov - 19:39 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

l'entrée au paradis ne dépend pas de la compréhension ou non d'un verset, aussi bon et profond soit-il. L'entrée u paradis n'est conditionnée que part ce que vous faites de votre vie. Ce que je viens de dire et en effet très vague parce qu'elle se veut généraliste. En effet ce que vous faites est jugé par Dieu en fonction de la relation que vous avez avec lui. Par exemple des gens qui ont eut la chance d'avoir, comme la plupart des personnes postant sur ce forum, une conscience assez juste et profonde de Dieu seront jugés plus sévèrement que d'autres cr en effet la conscience du péché est point essentiel quand à sa qualification. Un exemple, si une jeune fille catholique élevée dans les principes de la foi et un milieu favorisé avotre, c'est pour elle un péché très grave, si une jeune fille qui n'a jamais entendu parlé de Dieu et qui n'en a pas conscience avvorte et qu'en son âme et conscience elle ne voit pas le mal de cet acte, elle ne peut pas en être blâmé. Voila pourquoi il n'est pas possible de savoir qui ira au paradis et qui n'ira pas, car il n'y que Dieu pour rendre une justice parfaite et être capable de savoir se qui se cache au plus profond des âmes.

 étant moi même étudiant avec un parcour similaire au votre, je serais très heureux de débatre avec vous.
_________________
"Souffir plutot que mourir, telle est la devise des hommes."
Jean de La Fontaine


Revenir en haut
              

Axel
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 2

Message Posté le : Mer 26 Nov - 11:45 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

Rebonjour à tous, et désolé d'avoir disparu quelques jours après mon premier post!

A vrai dire, je ne pensais pas obtenir autant de réponses ! Je n’ai pas tout compris au fil(m) , il semble y avoir eu du grabuge, j’espère en tout cas ne pas en être la cause.

Permettez-moi d’abord de répondre à Monsieur Mardyck, premier à me répondre.

Mardyck a écrit:

La foi par le catch, comme quoi les voix du Seigneur sont vraiment impénétrables...



Eh bien figurez-vous que je me demande s'ils ne font pas exprès, quelque part! S'ils n'essaient pas de nous orienter, nous les spectateurs, vers la foi. Il y a par exemple dans le catch actuel, de manière récurrente, un thème du crime et de la rédemption qui me semble très chrétien — pour autant que je puisse en juger, bien entendu. A savoir un homme tout de noir vêtu, qui entre sur le ring alors que la salle est plongée dans l'obscurité, sur une musique d'ambiance très sombre, des chants grégoriens il me semble, sur lesquels se superpose le Requiem de Beethoven. Ce personnage-là, appelé "The Undertaker" (le croque-mort), est parfois accompagné d'une dizaine d'hommes couverts d'une cape qui apportent un cercueil dans lequel l'Undertaker finit toujours par plonger son adversaire. Il est à noter que l'Undertaker n'affronte que des "méchants", dont les méfaits sont rappelés juste avant le combat; dès lors, la foule prend fait et cause pour lui, et applaudit à tout rompre quand le mécréant est plongé dans son cercueil.

Comme je vous l'ai dit, je n'ai pour ma part de la religion qu'une vision très partielle, et à vrai dire je comprends que c'est justement ainsi que je vois le Christ: une espèce de châtiment pour nos péchés. L'Undertaker, c'est le Jour du Jugement (c'est bien la formule idoine? C'est en tout cas le sous-titre de Terminator 3, "Judgment Day"!) à chaque combat. Parfois, quand le méchant vaincu était particulièrement pervers et retors et fourbe, l'Undertaker faisait un geste une fois l'ennemi dans le cercueil et le cercueil s'enflammait tandis que d'une voix d'outre-tombe l'Undertaker s'écriait "BURN IN HELL!" (Brûle en enfer!).

La salle (souvent aux Etats-Unis ces réunions se tiennent dans des salles gigantesques de plusieurs milliers de personnes) se plonge alors dans un silence... religieux. Alors que le reste du temps règne un vacarme bon enfant. Le catchisme au lieu du catéchisme, en quelque sorte! Bref, cela m'amène à la suite de votre post, qui m'intrigue quelque peu, je dois l'admettre:


Mardyck a écrit:



Pour vous répondre rapidement et en très gros (je n'ai pas beaucoup de temps aujourd'hui) : si vous croyez en Dieu ; que vous croyez que Jésus Christ est bien son fils, qu'il est bien mort sur la croix pour racheter nos pêchés et qu'il a bien ressuscité ; c'est que vous êtes catholique. Et si vous êtes catholiques quoi de plus normal que de suivre les Commandements de Dieu ?

Posez-vous déjà la question sur ce sujet, puis étudiez cela tranquillement en lisant la Bible et le catéchisme, puis rencontrez un prêtre qui pourra vous aider à mieux comprendre tout cela et à progresser petit à petit sur cette voie qui est la seule qui puisse mener au Salut éternelle.




Alors c'est là qu'est le malentendu: j'avais dû mal l'expliquer dans mon premier post, mais je ne crois pas du tout en Dieu, et je ne suis pas du tout chrétien (ni autre chose d'ailleurs). Je viens d'un milieu athée, et ce n'est que dans la littérature (Dostoievski, Faulkner) et dans le catch (Stone Cold Steve Austin, the Undertaker) que j'ai été exposé à la foi chrétienne. Mais en tant que personne rationnelle, comprenez que je ne peux pas, tout à coup, me mettre à croire au premier degré qu'il y a 2000 ans, une vierge a donné naissance à un enfant après une union avec l'esprit d'un Dieu créateur. Cela, et tout le reste (les miracles, le paradis, l'enfer, etc), je ne peux pas, d'un coup, me mettre à y croire. Pourquoi devrais-je croire cela et pas autre chose? Pourquoi vous et pas les musulmans ou les bouddhistes ou... personne du tout?

On me dit que le Christ est mort sur une (la?) croix pour laver nos péchés. Ne pouvait il pas le faire plus simplement ? Et auprès de qui il les rachète? Pourquoi faut il qu'il meure pour que l'histoire fonctionne ? Je n'étais pas né quand il a racheté "nos" péchés, alors comment a-t-il pu laver des péchés que je n'avais pas encore commis ? Samedi dernier par exemple, j'ai probablement commis un péché (j'ai passé la soirée et la nuit avec une fille dont je sais qu'un de mes amis est encore amoureux, même s'ils ont rompu la semaine dernière, et j'ai utilisé un moyen de contraception pour éviter qu'elle tombe enceinte — elle m'a dit ensuite qu'elle prenait la pilule, mais de toute façon, avec toutes les MST qui traînent, elle aurait exigé le latex quand même, et je ne le lui aurais pas refusé étant donné qu'en plus c'était son anniversaire et que, un tel jour, elle est en droit d'éviter ce qu'elle ne souhaite pas ce qui fait donc trois péchés si je ne m'abuse: péché de chair, plus ou moins adultère et empêchement de fécondation — et on avait bu beaucoup d'alcool aussi). Hé bien est-ce que le Christ a racheté ces péchés-là aussi? Il les avait prévus???  Ou alors il a plutôt racheté "leurs" péchés, ceux des gens du passé, pas les nôtres, non ? Ou alors il a agit sur le futur aussi ? Mais si il a lavé la Terre de ses péchés, pourquoi les péchés existent encore ? Est ce qu'il va devoir revenir pour les laver à nouveau ? En quelque sorte, pécher lui rajoute du travail, de la souffrance quand il faudra tout nettoyer, et donc il ne faudrait pas pécher pour alléger sa tâche, c'est bien cela? Mais si il n'a plus de travail, que va-t-il faire ? Quel est son travail à part laver les péchés ? (c'est une vrai question, pas une plaisanterie, je sais que ma méconnaissance peut paraître ridicule et je vous demande de ne pas vous moquer).  (un peu excessif le smilee, je voulais juste figurer l'humilité).



Mardyck a écrit:


Puis-je vous conseiller d'aller voir un prêtre de la tradition (garante de la vraie doctrine de l'Eglise de toujours) car la foi des conciliaires est malheureusement sujette à caution (sans parler, pour certains, des arrières pensées politiques néfastes).

Merci beaucoup pour vos conseils, vraiment. J'imagine que des gens d'une autre religion m'auraient envoyé me faire voire chez les Grecs si j'étais arrivé avec des questions dont je comprends l'aspect candide. Ceci étant dit, admettez, Monsieur Mardyck, que j'aurais bien du mal, alors que je ne suis pas du tout chrétien, à commencer à distinguer parmi les méandres de la chrétienté quelle est le culte qui me convainc le plus. Alors, si vous le voulez bien, chaque chose en son temps: je vais d'abord essayer de comprendre la chrétienté en tant que telle, puis je me déciderai pour la meilleure chapelle.

Mais j'ai eu une longue journée réfléchissant à tout cela et beaucoup de pensées ont traversé ma tête. Un ami m'a rappelé que l'année prochaine on fêtera le quinzième anniversaire du suicide de Kurt Cobain, et ça me pose des questions sur la vie éternelle et tout ça. Vous me dites que pour avoir la vie éternelle, il est obligatoire de croire à un certain nombre de choses. N'ayant aucune "preuve" à ma disposition et aucune éducation ne m'ayant conditionné à cette croyance, j'ai l'impression que je ne pourrai jamais être aussi affirmatif que vous et pourtant, je sens au fond de moi comme un murmure de la foi.



PS: je pense que ce post vaut également en réponse pour Mme Majoli, que je remercie également pour m'avoir répondu si longuement et si gentiment . Mais sur le fond, je reste perplexe: comment puis-je me persuader, moi aussi, que votre foi est, comme vous le dites, la seule vraie? Et que les devoirs qui devraient être les miens seraient les seuls vrais? Les musulmans ou les bouddhistes ou les shintoïstes me diraient la même chose, avec la même assurance!


Revenir en haut
              

Walfroy


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2008
Messages: 872
Localisation: Europe
Masculin

Message Posté le : Mer 26 Nov - 12:48 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

Pour vous répondre, je dirais que vous êtes parti de la fin au lieu de commencer par le début afin de connaitre et comprendre le christianisme.

Pour un enfant, la démarche logique est de lui apprendre le catéchisme, puis on lui donne après des bases de philosophie et d'apologétique afin qu'il soit en mesure plus tard de défendre la Foi.

Pour un adulte qui n'a pas la belle vertu de Foi, il faut commencer par la philosophie et répondre à la question de Ponce Pilate 'qu'est ce que la Vérité" afin de pouvoir souscrire à la parole de Jésus Christ, "Quiconque est de la Vérité écoute Ma voix"

A ce titre, je vous conseille deux livres de Jean DAUJAT : "y a t'il une vérité" et "connaitre le Christianisme" qui permettent de repartir au début :

1- Admettre le grand principe de non-contradiction : c'est à dire qu'une chose ne peut être vraie et fausse en même temps.
2- Déduire du réel, d'une part un ordre naturel intangible et universel et l'existence nécessaire d'un Créateur ainsi que certaines de ces qualités.
3- En déduire également la vocation de l'homme et l'immortalité de l'âme.
4- Les devoirs de l'homme envers son Créateur...

Après ceci, il y a la Révélation faite par Dieu à l'homme au cours de siècles, notamment tout ce qui touche l'ordre surnaturel, la vocation surnaturelle de l'homme...

Puis, vous avez l'histoire de l'Eglise qui prouve par sa sainteté, ses miracles, sa mission découlant de son divin Fondateur.

A partir de tout ceci, vous pourrez appréhender les réalités du péché, de l'Amour de Dieu pour sa créature, la mort de Notre Seigneur sur la Croix pour réparer etc...

Voila pour un premier jet ! Je prie à vos intentions.
_________________
"Tout homme est l'addition de sa race"
BLANC DE SAINT BONNET


Revenir en haut
              

Francoyss
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 4

Message Posté le : Mer 26 Nov - 14:39 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

 Bonjour, je m'appelle François, et je suis tombé ici via une recherche google pour me renseigner à propos de sujets qui me taraudent sérieusement. La/les questions d'Axel, bien que posée/es de manière candide sont au fond aussi les miennes. Je lis donc avec passion les réponses qui peuvent être lui apportées.


Bien qu'ayant la quarantaine bien tassée, j'ai sensiblement le même profil que lui. Je n'ai aucune religion, aucune once de mysticisme, croit fondamentalement en la science (qu'elle soit humaine ou physique). Fort de cette identité, j'ai tilté sur le dernier de Walfroy que je vais de ce pas commenter.
 


 
Citation :

Pour vous répondre, je dirais que vous êtes parti de la fin au lieu de commencer par le début afin de connaitre et comprendre le christianisme.

Pour un enfant, la démarche logique est de lui apprendre le catéchisme, puis on lui donne après des bases de philosophie et d'apologétique afin qu'il soit en mesure plus tard de défendre la Foi.



A quelle logique répond le besoin d'instruire l'enfant en premier lieu vers la voie du catholicisme, ou pour être plus ouvert de la religion ? La philosophie devrait être le point de départ, non ? J'ai toujours trouvé plus pertinent de lire quelques paragraphes bien écrits de Bernard Henri Lévy, et de son rapport à la liberté, plutôt qu'à une lecture des Livres en rajoutant à ça une explication de texte éminemment subjective.



 
Citation :

Pour un adulte qui n'a pas la belle vertu de Foi, il faut commencer par la philosophie et répondre à la question de Ponce Pilate 'qu'est ce que la Vérité" afin de pouvoir souscrire à la parole de Jésus Christ, "Quiconque est de la Vérité écoute Ma voix"


Sage précaution de s'intéresser à la notion philosophique de la vérité. Mais Jésus n'est-il pas présomptueux, toute ascendance divine qu'il a, pour s'en décréter le détenteur ?


 
Citation :

A ce titre, je vous conseille deux livres de Jean DAUJAT : "y a t'il une vérité" et "connaitre le Christianisme" qui permettent de repartir au début :

Beaucoup à dire sur les 4 axiomes à suivre. Mais je vais essayer de résumer.


 
Citation :

1- Admettre le grand principe de non-contradiction : c'est à dire qu'une chose ne peut être vraie et fausse en même temps.

Le premier axiome exclut d'emblée tout paradoxe (c'est peut-être son but), et inclut intrinsèquement une vérité universelle face aux mensonges globaux. Nous ne sommes pas loin du manichéisme qui obscurcit l'esprit et noie la pensée. Il me vient à l'esprit qu'il est complètement incompatible avec la mécanique quantique, et s'opposer à cela me fait remonter à Copernic ou Galilée et leurs relations respectives avec l'ordre religieux.



 
Citation :

2- Déduire du réel, d'une part un ordre naturel intangible et universel et l'existence nécessaire d'un Créateur ainsi que certaines de ces qualités.


Pourquoi déduire du réel "l'existence nécessaire d'un Créateur ainsi que certaines de ces qualités" ? Parce que la nature est bien faite ? Parce que l'homme vit ? Ne serait-ce tout simplement pas une question d'adaptation, tout ça ?


 
Citation :

3- En déduire également la vocation de l'homme et l'immortalité de l'âme.

A voir. C'est une question de conviction fondamentale, et ça peut aider à vivre et à mourir, ou accepter la mort. Pourquoi pas.
 
Citation :

4- Les devoirs de l'homme envers son Créateur...

Vu qu'au point 2, je suis circonspect quant à la preuve de son existence, je ne me sens pas (à moins que l'on m'explique, je suis tout ouïe, et près à changer d'avis, car je suis fondamentalement dans le doute) de lui devoir quoique ce soit.

Citation :


Après ceci, il y a la Révélation faite par Dieu à l'homme au cours de siècles, notamment tout ce qui touche l'ordre surnaturel, la vocation surnaturelle de l'homme...

Je ne connais aucun phénomène surnaturel qui n'ait une explication rationnelle.

Citation :

Puis, vous avez l'histoire de l'Eglise qui prouve par sa sainteté, ses miracles, sa mission découlant de son divin Fondateur.

L'histoire de l'Eglise m'a toujours paru comme un prétexte pour asseoir quelques pouvoirs, un genre de rôle typiquement humain. Non pas que des personnes brillantes à tout point de vue s'y sont formés, juste que globalement, je suis tenté de voir en elle une administration comme une autre, qui a eu tout le loisir de dominer.

 
Citation :

A partir de tout ceci, vous pourrez appréhender les réalités du péché, de l'Amour de Dieu pour sa créature, la mort de Notre Seigneur sur la Croix pour réparer etc...

Voila pour un premier jet ! Je prie à vos intentions.



J'en suis encore loin. Mais ne vous méprenez pas, si je contredis de manière directe, c'est que ma pensée ne s'est jamais faite sans le doute (Descartes l'avait dit. Bien plus que Ponce Pilate.) Ce que je vous ai délivré ici n'est pas une conviction chez moi, juste le reflet du besoin d'avancer dans la réflexion qui m'a toujours paru péremptoire chez les religieux (sans que ce soit péjoratif, ils peuvent être mûs par une force que je ne connais pas).


Bien à vous.


Revenir en haut
              

Duc d'Albe


Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 348
Masculin

Message Posté le : Mer 26 Nov - 15:07 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

Bien le bonjour à Axel et bienvenue parmi nous. Smile

Je vais commencer par là où vous finissez:

Citation :

Mais sur le fond, je reste perplexe: comment puis-je me persuader, moi aussi, que votre foi est, comme vous le dites, la seule vraie? Et que les devoirs qui devraient être les miens seraient les seuls vrais? Les musulmans ou les bouddhistes ou les shintoïstes me diraient la même chose, avec la même assurance!



On pourrait disserter longtemps sur l'essence, la substance de l'Enseignement de l'Eglise, de sa perfection, de l'absence de contradiction et bien d'autres choses. Je crois qu'il serait plus intéressant de voir l'Eglise dans ses oeuvres, c'est peut-être là qu'on constate le mieux la marque divine.

La Religion qui a conquit la reine de l'antiquité par sa seule parole, sa charité, sa Vérité! Là où Hannibal avec des légions armées échoua, la Religion vainquit une Rome au faite de sa gloire, voilà le miracle! Les moyens employées le prouvent:

Citation :
Chapitre XXI

Une supposition


II Transportons-nous par la pensée, au moment où le Christianisme parut sur la terre, et supposons avec saint Jean-Chrysostôme, qu’un philosophe païen rencontre le Fils de Marie, commençant à prêcher Sa doctrine. Jésus est seul, Il marche à pied, un bâton à la main, vêtu comme un ouvrier.
Où allez-Vous ? lui demande le philosophe.

Je vais prêcher Ma doctrine.

Que prétendez-Vous en prêchant par les villages de la Judée, ce que Vous appelez Votre doctrine ?

Convertir le monde.

Faire abandonner à l’univers ses dieux, sa religion, ses mœurs, ses coutumes, ses lois, pour lui faire adop-ter Vos maximes : Vous êtes donc plus sage que Socrate, plus éloquent que Platon, qui ne put jamais imposer ses lois à une seule bourgade de l’Attique ?

Je ne me donne point pour un sage.


III Qui êtes-Vous donc ?

On Me connaît pour le fils d’un pauvre charpentier de Nazareth.

Par quels secrets moyens avez-Vous donc préparé le succès de Votre entreprise ?

Jusqu’ici J’ai passé Ma vie dans la boutique de Mon père, travaillant avec lui pour gagner Mon pain de chaque jour. Depuis peu, Je parcours le pays. Quelques disciples se sont mis à Ma suite ; c’est à eux que Je confierai le soin d’établir Ma doctrine parmi les nations.


IV Vos disciples sont donc des hommes aussi distingués par la noblesse de leur naissance, que par la supériorité de leurs talents ?

Mes disciples sont douze pêcheurs qui ne connaissent que leurs barques et leurs filets, douze Juifs, et vous savez ce que sont les Juifs dans l’estime des autres peuples.

Vous comptez donc sur la protection de quelque puissant monarque ?

Je n’aurai pas de plus mortels ennemis que les rois et les grands du monde : tous s’armeront pour anéantir Ma doctrine.

Vous possédez donc d’immenses richesses, et en faisant briller l’or aux yeux des peuples, il est facile de se créer des adorateurs ?

Je n’ai pas de quoi reposer Ma tête.
Pauvres par leur naissance, Mes disciples le seront encore plus par Mes ordres. Comme Moi, ils vivront d’aumônes et du travail de leurs mains.


V C’est donc sur Votre doctrine elle-même, que Vous fondez l’espérance de Vos succès ?

Ma doctrine repose sur des mystères que les hommes prendront pour des folies. Je veux, par exemple, que Mes disciples annoncent que c’est Moi qui ai créé le ciel et la terre, que Je suis Dieu et homme tout en-semble ; que Je suis mort sur une croix entre deux voleurs, car c’est par ce genre de supplice que Je dois terminer Ma vie. Ils ajouteront que trois jours après Je suis ressuscité et qu’ils M’ont vu monter au ciel.


VI Si Votre doctrine est incroyable, du moins Votre morale est bien commode ; sans doute qu’elle flatte toutes les passions ?

Ma morale combat toutes les passions, condamne tous les vices, commande toutes les vertus et punit de supplices éternels la pensée même du mal.

Vous promettez donc de magnifiques récompenses à ceux qui voudront l’embrasser ?

Sur la terre, Je leur promets le mépris, la haine du genre humain, les prisons, les bûchers, la mort sous toutes les formes ; après la vie, Je leur fais espérer des récompenses que l’esprit de l’homme ne peut comprendre.


VII Dans quels lieux et à quels hommes prétendez-Vous enseigner une pareille philosophie ? Sans doute dans quelques coins obscurs de Votre petit pays, et à quelques ignorants, comme ceux que Vous appelez Vos disciples ?

Ma doctrine sera prêchée à Jérusalem devant la Synagogue ; à Athènes, devant l’Aréopage ; à Rome, dans le palais des Césars ; partout, devant les rois et les peuples, dans les villes et dans les campagnes, jus-qu’aux extrémités du monde.

Et Vous Vous flattez de réussir. !


VIII Sans doute ; bientôt Je serai reconnu partout pour le seul Dieu du ciel et de la terre. Le monde va changer de face ; les idoles vont tomber. De toutes parts, les peuples accourront pour embrasser Ma doctrine. Les rois mêmes se prosterneront devant l’instrument de Mon supplice, et le placeront sur leur couronne comme son plus bel ornement. J’aurai partout des temples et des autels, des prêtres et des adorateurs. Un jour, peut-être, vous-même répandrez votre sang pour attester la divinité de Ma personne et la vérité de Ma doc-trine.

Pauvre idiot ! Votre place n’est pas ici. Elle est dans une maison d’aliénés. Retournez du moins, pour n’en jamais sortir, dans la boutique de Votre père. Votre projet est le comble de l’extravagance.


IX Le philosophe a raison. Aux yeux du sens commun, entreprendre la conversion du monde, avec douze pêcheurs, au siècle d’Auguste, en dépit de toutes les forces humaines, ce projet est le comble de la folie. Cependant l’histoire, l’histoire profane est là pour l’attester : ce projet a été exécuté ; il l’a été de la manière et par les moyens que Jésus avait prédits, il l’a été rapidement.
Sur ce fait toujours subsistant pose le CREDO du Chrétien.


X Quand Proudhon, Renan, Strauss, Kardec, avec toute la Smala des négateurs, philosophes ou spirites, anciens et modernes, auront anéanti ce fait, ils pourront se flatter d’avoir ébranlé la base de notre foi. Jusque-là, nous nous rirons de leurs attaques de pygmées, et leur renverrons, comme leur appartenant de plein droit, les qualifications d’ignorance, de crédulité et d’imbécillité dont ils nous gratifient.


XI Si le philosophe même dont nous venons de parler, reparaissait aujourd’hui sur la terre, et qu’il vît, comme nous, la religion de Jésus de Nazareth dominant encore le monde civilisé, douterait-il du miracle de son éta-blissement ? Ne s’écrierait-il par ravi d’admiration : Tout cela est au-dessus des forces humaines, tout cela est donc l’œuvre de Dieu : incredibile, ergo divinum.


Extrait du Credo de mgr. Gaume.

Si cela vous intéresse, je veux bien essayer de répondre à toutes vos questions, dans la mesure de mes moyens, par msn ou skype.


+ In Hoc Signo Vinces +

Duc d'Albe


PS: Au demeurant je mets quiconque au défi de trouver un mahométan, un bouddhiste ou un shintoïste qui ait jamais dit de plus belles paroles que celles du Duc de Guise:

« Ta religion t’ordonne de me tuer, moi qui ne t’ai point fait de mal ; la mienne m’ordonne de te pardonner, à toi mon assassin » François de Guise à l’agonie à l’endroit de son assassin huguenot.

J'y vois toute la supériorité de la Foi Catholique.


Revenir en haut
              

Francoyss
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 4

Message Posté le : Mer 26 Nov - 15:44 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

@Duc d'Albe : Tenez, à ce sujet, j'ai en mémoire de vieilles paroles d'un sage hindou :

-"Celui qui est parvenu au coeur même de sa religion est aussi parvenu au coeur des autres religions."

-"La haine tue toujours, l'amour ne meurt jamais".

-"Le fait de s'incliner n'humilie pas l'agresseur  mais l'élève".

Peut-être le reconnaîtras-tu. Et chacune de ses sentences vaut au moins une fois celle du Duc de Guise. Comment choisir? Pourquoi choisir?

Bien à vous, Duc d'Albe.


Revenir en haut
              

kkkatho
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 2

Message Posté le : Mer 26 Nov - 16:18 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

(Pardonnez-moi de cette irruption qui manque sans aucun doute de finesse et nécessite quelques explications : je vous lis depuis quelques semaines avec grand plaisir sans m'être inscrit, ni avoir jamais posté, mais jour après jour, ce fil tendait à me faire bondir.. Voilà qui est fait. J'ai bien consience d'avoir franchi un peu vertement le pas, mais sans doute serai-je plus constructif sur d'autres sujets... Bien à vous.)

Revenir en haut
              

Francoyss
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 4

Message Posté le : Mer 26 Nov - 16:24 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

kkkatho a écrit:

Hey, grain de riz, ouvre grand tes chakras et écoute :

Le bouddhisme, c'est l'exact opposé de la vraie Foi.

En effet, si la renonciation aux bien terrestres est l'un des multiples chemins empruntés par certains de nos plus grands saints, renoncer à soi-même comme le font les bouddhistes n'est-il pas quelque part la renonciation à la plus aboutie des oeuvres de Dieu ?

Alors, remballe tes moulins à prières et tes mandandas (ou tes mandalas : le mélange entre sport et religions me joue des tours..)


Je ne me souviens pas avoir été discourtois, mais faisons fi, donc. Je reste tout à fait dans l'esprit de respect mutuel, et de l'auteur de ces phrases, vous n'avez aucune connaissance, apparemment. Peut-être manquez-vous d'ouverture d'esprit ?

Bien à vous, KKKatho.


Revenir en haut
              

PadrePio
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 1

Message Posté le : Mer 26 Nov - 16:28 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

troll

Revenir en haut
              

Walfroy


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2008
Messages: 872
Localisation: Europe
Masculin

Message Posté le : Mer 26 Nov - 16:31 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

C'est un festival aujourd'hui !
_________________
"Tout homme est l'addition de sa race"
BLANC DE SAINT BONNET


Revenir en haut
              

Francoyss
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 4

Message Posté le : Mer 26 Nov - 16:36 (2008)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs Répondre en citant

Et quand bien-même, où sont les inepties d'un troll ?

Je vous assure que je suis de bonne foi (et pas innocent quant à la signification du mot troll dont vous m'affublez). Après, libre à vous de juger.

Bref, je connais personne ici, juste des messages qui m'interpellent, mais si vous voulez me cataloguer comme unn parasite, pas de souci, je m'en vais.


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 17:20 (2016)    Sujet du message : Découverte de la Foi par les loisirs

Revenir en haut
              

   Forum de la Famille Catholique Index du Forum .::. Les loisirs
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 2
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.