Ce forum s'adresse avant toute chose aux familles de confession catholique romaine. Il se veut être un espace d'entraide, de conseils, de soutien et d'amitiés pour toutes les familles qui veulent éduquer et instruire leurs enfants dans la vraie foi.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

la fessée
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Forum de la Famille Catholique Index du Forum  .::. Index  .::. Education catholique & instruction scolaire
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Lun 29 Sep - 07:41 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

Maxime a écrit:

Tu me la prêtes ta bombe Christine, j'ai envie de m'en servir aussi.
On sait Maxime , Wink mais le sujet reste interessant.

Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Lun 29 Sep - 07:41 (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Walfroy


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2008
Messages: 872
Localisation: Europe
Masculin

Message Posté le : Lun 29 Sep - 20:07 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

zélie a écrit:
Pater familias a écrit:

La fessée fait partie d'une bonne éducation catholique et traditionnelle.


à petite dose pater à petite dose , et si on peut éviter...


Entièrement d'accord, d'ailleurs, nous la donnons de moins en moins et seulement pour des cas "valant la peine" si on peut dire; la maitrise de soi est souvent plus éducative.
_________________
"Tout homme est l'addition de sa race"
BLANC DE SAINT BONNET


Revenir en haut
              

Brunhanne


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2008
Messages: 243
Localisation: Haute-Savoie
Féminin

Message Posté le : Lun 29 Sep - 20:14 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

A la maison, tous mes enfants ont au moins reçu une fois une fessée mais je n'en donne qu'en cas de faute grave. 

Revenir en haut
              

Christine


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 843
Localisation: France
Féminin

Message Posté le : Lun 29 Sep - 22:27 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

Bon pas encore de fessée ici... Je me rappelle que mon père avait la main qui partait vite, tandis que ma mère n'usait que trèèèèès rarement de la fessée, et bien ses fessée avaient plus d'effet (même si moins douloureuses).
Ca vaut aussi avec le fait de crier sur ses enfants je trouve, plus on le fait, moins c'est efficace. (je me réfère encore à l'exemple de mes parents...) Au bout d'un moment je crois que l'enfant apprend tout smplement à laisser crier le parent, et n'écoute même plus.
Donner des fessées à mauvais escient est très néfaste aussi, ça donne des enfants qui ne font QUE vous craindre.
_________________
L'âme de votre âme, c'est la Foi.


Revenir en haut
              

Renée


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2008
Messages: 480
Localisation: Lyon
Féminin

Message Posté le : Mar 30 Sep - 10:25 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

haaaaaaaaaa, Renée est très contente que vous en parliez, car ça la remue beaucoup !
Bon, hé bien quand on a entendu ce projet de décret à la radio à 7h du mat' aec mon mari : nous avons bondi.
Parce que 1 : cette Nadine morano nous sort par les trous d'nez, et de deux : DE QUOI JE ME MELE ??? FAudrait déjà qu'ils réinstalle la méthode syllabique avant de pleurer qu' 1 enfant sur 5  en classe de 6ième ne comprend pas la question de français qu'on lui pose... breeeef.

Alors, les fessées...quelle histoire : moi ça ne m'a jamais fait de mal !
Mais, Mais...(ben voui, y'a un mais avec rené...) j'en ai parlé avec un collègue de travail pas plus tard que jeudi dernier et on se demandait si de manière IDEALE , je parle bien de l'IDEAL, on se demandait si la fessée n'était pas finalement un échec...car - ce toujours dans une vision idéale- cela signifie qu'il y a un moment où nous nous sommes mal fait entendre auprès de notre enfant ???

Mais bon, on n'est pas dans un monde idéal où tout est parfait, alors la fessée renvoie à quelque chose d'imparfait, elle nous renvoie directement au p^éché originel, nan ?

Adam et Eve n'aurait jamais eu à fesser un des leur s'il n'avait pas pêché, sans doute.
Alors, la fessé : un echec dans un monde imparfait ? une necessité ? une alternative ? une facilité ?
Pffff, à l'aube toute fraîche de ma vie de future maman, moi, je m'en pose des questions !

Et pour ouvrir un autre volet : fessée ou gifle .....Quelle différence faites-vous ?


_________________
"Ne pas subir"


Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Mar 30 Sep - 12:38 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

Chère Renée, eh oui, nous sommes imparfaits et de fait, nos enfants aussi, ah ah ah ah !

Pour moi, jusqu'à un certain age, la fessée est absolument inefficace (disons jusque 2-3 ans), car l'enfant ne comprend pas du tout la notion  de "mal". Il intègre doucement la notion d'interdit......Et c'est plutot la répétition qui est bénéfique, pas la tape. Car en tapant, l'enfant refuse ensuite de toucher la chose interdite, non pas parce qu'il a été "conditionné" pour ne pas le faire (ça, c'est le résultat de la répétition), mais parce qu'il craint la tape qui a suivi (ça, c'est du renforcement négatif).
Moralité, avec des tous petits, il faut s'armer de patience et REPETER.
S'il faut punir, la punition doit etre immédiate et proportionnée à la bétise (ex : le coin, la chambre, l'isolement etc, plutot que la fessée, la privation de nourriture, ou pire encore la fameuse "on verra ça avec ton père ce soir").
Vient ensuite la compréhension progressive chez les enfants. Disons que si un enfant passe volontairement les limites en vous narguant, alors là, oui, une fessée est possible, combinée ensuite à une punition immédiate.
Reste en dernier exemple la fessée donnée sous le coup de l'émotion, et peu de gens y échappent. Ex: l'enfant qui traverse la route , rattrapé in extremis par sa mère et qui se prend une grosse fessée au passage......

Enfin, pour ce qui est de la différence fessée/giffle, je suis absolument contre la gifle, qui est une atteinte réelle à la personne (alors que la fessée sur un popotin, sans force, n'est qu'un avertissement), qui fait mal (on ne peut pas donner une gifle qui ne fait pas mal!). Vu mon histoire perso (début de maltraitance par mon beau père), la gifle est interdite sous mon toit. Ou toute autre forme d'agression réelle d'un enfant (fessée dite "déculotée", coups en tout genre donnés avec force dans l'intention de faire mal, martinet, morsures etc.......).

Maintenant, il arrivera toujours que la main parte plus vite que la volonté. Cela m'est déjà arrivée.
Une fois la colère-émotion passée, je parle avec l'enfant et je lui explique pourquoi. La plupart du temps, c'est lié à une peur (danger de la route notamment), et l'enfant comprend très bien et tourne la page.

Voilà pour chez nous.

PS: pour info, ma façon de faire est directement tirée de mon métier, avec de très bons résultats; mise en application dès mon 1er enfant!  (méthode dite de "renforcement positif")
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Pater familias


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 340
Localisation: Pré carré capétien
Masculin

Message Posté le : Mar 30 Sep - 13:05 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

Je n'aime pas du tout donner des fessées, mais parfois elles sont nécessaires. Il faut faire attention à ne pas trop en donner ni à la banaliser.

Angèle corrigez votre signature s'il vous plait.

_________________
TIMEO DANAOS ET DONA FERENTES


Revenir en haut
            MSN   

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Mar 30 Sep - 13:15 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

Qu'est-ce que vous entendez par fessée?
Considérez-vous une petite tape comme une fessée? Si c'est ça, ma fille en prend quand même quelques unes par semaines...
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Renée


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2008
Messages: 480
Localisation: Lyon
Féminin

Message Posté le : Mar 30 Sep - 13:21 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

non moi j'entends fessée celles qui sont données avec l'ultimatum au préalable, celles qui sont offcielles, et qui, comme diraient mon père : "laisse la marque des cinq doigts sur la fesse."

Après y'a le niveau en deça : les "tapes, sur les habits, impulsives et à moitié ratées parfois" mais qui sont là plus pour RAPPELER qu'il ne fallait pas faire cela.

Puis il y a le niveau au dessus : les décullottées, directe sur la peau, forte, et plus qu'averties, celles qui font pleurer, parce que les bornes sont largement dépassées, et les intentions claires.

Enfin, chuis pô maman, mais j'ai été enfant : je vois les choses ainsi...

_________________
"Ne pas subir"


Revenir en haut
              

Scarlett


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2008
Messages: 1 125
Féminin

Message Posté le : Mar 30 Sep - 14:13 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

Selon moi, il y a une énorme différence entre claque-gifle et fessée.


La fessée comme son nom l'indique se donne sur les fesses, une partie de l'anatomie pas bien noble (je ne détaille pas) cela peut être vexant pour l'enfant, mais il peut s'en remettre. 


Une gifle, c'est sur la tête, endroit noble dans le corps, c'est le siège de la pensée, de l'intelligence.


J'ajouterai la tapette sur la main. La main est un endroit noble aussi, le prolongement du bras, un outil qui sert à de nombreuses actions.




Je parlai "sujet punition" il y a deux ou trois ans avec une autre maman (maman dont je sais que nous avons des "options pédagogiques voisines") elle me disait qu'elle essayait de donner des punitions constructives.
Exemple : "Tu as dit quelque chose de vilain, nous allons apprendre une poésie (ou chanter une chanson) pour réparer ta bouche et dire quelque chose de joli."




Intuitivement, c'est ce que j'essayai déjà de faire, mais là, elle me mettait des mots sur le concept.


(et nous convenions volontiers qu'il fallait se creuser la tête pour cela)




J'ajoute, mais je suis limite hors-sujet, que j'évite absolument de punir (ce qu'il peut ressentir comme humiliant) un enfant en public, je lui dis "nous en reparlerons plus tard entre quat'z'yeux" ; cela suffit en général pour que l'enfant comprenne qu'il a fait quelque chose qui ne devrait pas (mais j'évite aussi de différer trop longtemps l'explication et la punition, histoire que l'enfant n'ait pas oublié pourquoi il reçoit une punition ou une remarque)


J'ai conscience que l'on peut trouver cela quasi laxiste. 
_________________


Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Mar 30 Sep - 14:42 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

Renée a écrit:
non moi j'entends fessée celles qui sont données avec l'ultimatum au préalable, celles qui sont offcielles, et qui, comme diraient mon père : "laisse la marque des cinq doigts sur la fesse."

Après y'a le niveau en deça : les "tapes, sur les habits, impulsives et à moitié ratées parfois" mais qui sont là plus pour RAPPELER qu'il ne fallait pas faire cela.

Puis il y a le niveau au dessus : les décullottées, directe sur la peau, forte, et plus qu'averties, celles qui font pleurer, parce que les bornes sont largement dépassées, et les intentions claires.

Enfin, chuis pô maman, mais j'ai été enfant : je vois les choses ainsi...


OK, nous sommes bien d'accord.
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Renée


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2008
Messages: 480
Localisation: Lyon
Féminin

Message Posté le : Mar 30 Sep - 14:59 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

Scarlett a écrit:
Je parlai "sujet punition" il y a deux ou trois ans avec une autre maman (maman dont je sais que nous avons des "options pédagogiques voisines") elle me disait qu'elle essayait de donner des punitions constructives.
Exemple : "Tu as dit quelque chose de vilain, nous allons apprendre une poésie (ou chanter une chanson) pour réparer ta bouche et dire quelque chose de joli."

hé bien ça done de bonnes idées, je trouve ça très "péda" comme dirait l'autre! et ça me plaît bien !
_________________
"Ne pas subir"


Revenir en haut
              

Brunhanne


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2008
Messages: 243
Localisation: Haute-Savoie
Féminin

Message Posté le : Mar 30 Sep - 17:40 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

Je suis tout à fait d'accord avec Angèle  . On ne touche pas au visage des enfants (ni des adultes non plus d'ailleurs). J'ai mis une fois une gifle à ma fille aînée et je le regrette énormément. J'ai beaucoup trop le souvenir de ma mère qui lorsque nous faisions de grosses bêtises nous frappait plusieurs fois au visage au point que nous avions le réflexe de nous protéger avec les bras (je vous rassure, nous n'étions pas battu mais ma mère avait les gifles très dures).Pour les fessés, pas de déculottage. Une tape sur les fesses par dessus les vêtements et ça suffit.

Personnelement, je n'aime pas frapper mes enfants (enfin, je suppose que personne n'aime avoir à le faire). J'ai donc instaurer la salle de punition dans laquelle ils restent pour réfléchir à leurs actes, dire pourquoi ils l'ont fait, expliquer pourquoi c'est mal et s'excuser (pour le moment, je le fais à l'oral mais quand ils seront en âge d'écrire, ils auront papier et crayon pour le faire). Dans la salle, pas de jouets, ni de livres et s'il le faut, ils mangent seul dedans (mais je ne prive pas un enfant de manger).


Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Mer 1 Oct - 08:43 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

Tout comme brunhanne.....

Pater Familias> pourquoi dois je changer ma signature? Shocked
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Mer 1 Oct - 09:01 (2008)    Sujet du message : la fessée Répondre en citant

Si je ne m'abuse, il manque un "t" à "vinci"
Mais elle est très bien votre signature, Angèle!
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 00:06 (2017)    Sujet du message : la fessée

Revenir en haut
              

   Forum de la Famille Catholique Index du Forum .::. Education catholique & instruction scolaire
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 2 sur 5
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.