Ce forum s'adresse avant toute chose aux familles de confession catholique romaine. Il se veut être un espace d'entraide, de conseils, de soutien et d'amitiés pour toutes les familles qui veulent éduquer et instruire leurs enfants dans la vraie foi.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Le don d'organe
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Forum de la Famille Catholique Index du Forum  .::. Index  .::. De tout et de rien
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  

Le don d'organe vous pose-t-il un problème?
Oui! (lequel?)
28%
 28%  [ 4 ]
Non, cela permet de sauvez des vies.
57%
 57%  [ 8 ]
Je ne sais pas trop, la manipulation organique me gêne mais les résultats sont là...
7%
 7%  [ 1 ]
Je ne sais pas, j'attend de voir ce que va dire Maxime pour me faire une opinion, il est si intelligent!
7%
 7%  [ 1 ]
Total des votes : 14

Auteur Message
Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 1 114
Localisation: Partout en France en ce moment!
Masculin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 08:10 (2008)    Sujet du message : Le don d'organe Répondre en citant

Tout est dans le titre.
_________________
"Souffir plutot que mourir, telle est la devise des hommes."
Jean de La Fontaine


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Jeu 18 Sep - 08:10 (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 08:16 (2008)    Sujet du message : Le don d'organe Répondre en citant

Aucun problème, mon mari et moi en avons discuté, nous sommes pour le don d'organe, avec seule condition qu'ensuite on récupère le défunt pour  lui donner la sépulture qui convient (on a discuté de tout dans le détail, jusqu'à la messe de funérailles!)
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 09:04 (2008)    Sujet du message : Le don d'organe Répondre en citant

Je ne répondrais pas à ce questionnaire digne de la Pravda...
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Dernière édition par Mardyck le Sam 27 Sep - 07:48 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 09:17 (2008)    Sujet du message : Le don d'organe Répondre en citant

Non, plus sérieusement, j'ai répondu "oui, le don d'organe me pose un problème".

Je sais cela peut paraître étrange étant donné que je place Alexis Carrel au plus haut niveau de l'élite, mais cela prouve tout simplement que je ne suis pas un de ces admirateurs béats qui n'étudie pas les choses à fond.

En fait, je considère que l'être humain n'est pas une machine avec pièces interchangeables telle une voiture.

je pense que cela ne rime à rien de réduire l'être humain à ce rôle dans le but de prolonger la vie (et ce quel que soit l'âge du receveur), il vaut mieux dans ces cas extrêmes s'en remettre au Seigneur et préparer sa mort.

De plus, la plupart des maladies qui nécessites des greffes d'organes pourrait être évité avec une vie plus saine et un arrêt de l'industrialisation polluante.

J'en ai déjà discuté avec mon épouse souvent (à chaque fois que l'actualité met le don d'organe à la "une") et je lui ai fait promettre que je ne subirais jamais de greffe quels qu'en soit les conséquences.

Etre transformé en fournisseurs de pièces de rechanges standards ? La vie vaut mieux que ça et moins que ça.

Voici d'ailleurs un exemplaire du dernier timbre censé promouvoir le don d'organe :

Vous reconnaissez ce personnage ? Moi aussi...
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Dernière édition par Mardyck le Jeu 18 Sep - 09:31 (2008); édité 2 fois
Revenir en haut
              

Edelweiss


Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 626
Féminin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 09:24 (2008)    Sujet du message : Le don d'organe Répondre en citant

A lire sur le sujet :

"LES DONS D'ORGANES - Que penser des dons d'organes? - La "mort cérébrale" - Les prélévements d'organes" Abbé François Knittel, Abbé Giuseppe Rottolli, Frère Marie-Dominique


Revenir en haut
              

jipedu91


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2008
Messages: 713
Localisation: montgeron
Masculin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 09:27 (2008)    Sujet du message : don d organe Répondre en citant

je suis pour le don d organe également à la condition d'avoir une sepulture

Revenir en haut
              

Angèle


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2008
Messages: 2 392
Localisation: Yvelines
Féminin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 09:30 (2008)    Sujet du message : Le don d'organe Répondre en citant

Pourriez vous nous faire un résumé du livre dont vous parlez chère Edelweiss, cela m'interesse.
_________________
Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat.


Revenir en haut
              

Edelweiss


Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 626
Féminin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 10:34 (2008)    Sujet du message : Le don d'organe Répondre en citant

 
Citation :
Pourriez vous nous faire un résumé du livre dont vous parlez chère Edelweiss, cela m'interesse.
Très volontiers. Mais il faut que je le re-parcoure un peu avant, donnez-moi juste un tout petit peu de temps Wink

Revenir en haut
              

zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 12:12 (2008)    Sujet du message : Le don d'organe Répondre en citant

Je suis contre le don d'organe , en revanche pour les greffes .

Revenir en haut
              

Scarlett


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2008
Messages: 1 125
Féminin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 12:20 (2008)    Sujet du message : Le don d'organe Répondre en citant

Et vous "greffez" quoi, Zélie ? si vous êtes contre le don d'organes ?

Juste des autogreffes, de la peau ?

Maxime : question !
Assimilez-vous le sang à un organe ?
_________________


Revenir en haut
              

Rita


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 3 121
Localisation: Allier

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 12:24 (2008)    Sujet du message : Le don d'organe Répondre en citant

Zélie : Oui mais il faut avoir eu recours au don d'organe pour être greffé,ou alors on peut faire autrement?

Moi je suis contre le don d'organe. Mardyck a parfaitement résumé toutes les raisons je ne vais donc pas en rajouter une couche, mais il y en a une qui me répugne encore davantage que toutes celles qu'il a évoquées.
Qui profite du don? La personne qui a de l'argent.
Ce n'est pas un acte gratuit, c'est sûr on sauve des vies, des gens retrouvent des fonctions importantes mais ce sont les vies des gens qui en ont les moyens, pas celles des plus pauvres.
Un jour, un dame de plus de 80 ans était toute fière de me raconter comment elle s'était fait soigner les yeux. C'était un don d'organe évidemment.
Mais pourquoi ne pas l'avoir utilisé sur un enfant, plûtot que sur un dame âgée? Parce que cette dame avait payé très cher.

Et puis si je ne m'abuse, l'église n'est pas pour non plus.
_________________
Criez, criez! Le silence salit tout. (Ste Catherine de Sienne)


Revenir en haut
              

zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 12:37 (2008)    Sujet du message : Le don d'organe Répondre en citant

la peau , la moelle épinière , sang  ...il y a plein de choses que l'on peut donner de son vivant sans porter atteinte à l'integrité de son corps .

Les histoires d'argent par contre  Rita on est pas aux usa , les listes d'attentes ne tiennent pas compte des revenus de chacun.
Ce qui peut servir c'est de connaitre le chirurgien  etc ...pour grignoter des places  mais je ne vois pas à qui on donnerait cet argent , les gens ne sont pas rémunérés pour leurs dons d'organes.  J'ai un  exemple très fortuné sous les yeux qui attend comme tout le monde. Votre dame elle était tout simplement la première et la plus compatible pour un eventuel don de cornée (si c'était bien un don c'organe)  et pas forcement un enfant , et puis peut être avait elle attendu des années  .

Après si vous parlez de trafics on sort du cadre médical.


Revenir en haut
              

Scarlett


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2008
Messages: 1 125
Féminin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 12:46 (2008)    Sujet du message : Le don d'organe Répondre en citant

Rita a écrit:
Moi je suis contre le don d'organe. Mardyck a parfaitement résumé toutes les raisons je ne vais donc pas en rajouter une couche, mais il y en a une qui me répugne encore davantage que toutes celles qu'il a évoquées.
Qui profite du don? La personne qui a de l'argent.
Ce n'est pas un acte gratuit, c'est sûr on sauve des vies, des gens retrouvent des fonctions importantes mais ce sont les vies des gens qui en ont les moyens, pas celles des plus pauvres.
Un jour, un dame de plus de 80 ans était toute fière de me raconter comment elle s'était fait soigner les yeux. C'était un don d'organe évidemment.
Mais pourquoi ne pas l'avoir utilisé sur un enfant, plûtot que sur un dame âgée? Parce que cette dame avait payé très cher.

Et puis si je ne m'abuse, l'Église n'est pas pour non plus.



Ce n'est pas une question d'argent, dans notre partie du monde.
Le don d'organe est gratuit.
La personne qui reçoit un organe doit être compatible. Même avec beaucoup de précautions, il arrive qu'il y ait des rejets.
Cette dame dont vous parlez était compatible avec la cornée (je suppose que c'était une cornée qu'elle avait reçue) disponible.

La question est plutôt, à mon sens, de savoir quelle est la définition de la mort, pour prélever un organe transplantable ET de savoir si un donneur potentiel prend le risque de ne pas être réanimé pour que ses organes soient disponibles (plutôt que quelqu'un qui porterait une carte de refus de don d'organe et sur qui on ferait un essai de plus pour lui faire reprendre conscience)

Si vous avez un moment, commandez le numéro spécial du sel de la terre consacré à ce sujet (c'est l'ouvrage qu'Edelweiss évoquait, malheureusement je l'ai lu chez mes parents et je ne l'ai pas sous la main), ou le numéro des cahiers de Saint-Raphaël. Vous aurez des réponses à beaucoup de questions ; lire cela tord le cou à quelques idées bien ancrées dans les esprits.

http://seldelaterre.fr/product_info.php?products_id=37
(Les éditions du Sel se trouvent à Avrillé)
Citation :

Les Dons d'organes
Par l'abbé François KNITTEL (FSSPX), l'abbé Giuseppe ROTTOLLI (FSSPX) et le frère Marie-Dominique (O.P.)

76 pages

Depuis plusieurs années, la médecine moderne est dans une phase de grands progrès techniques. Ce fait incontestable ne va pas sans soulever des difficultés morales. Côtoyant divers sujets de réflexion (comme le clonage thérapeutique dont l'objet est la production de cellules souches embryonnaires ayant le même génome que l'individu cloné), les questions des dons d'organes et de mort cérébrale sont d'actualité.

Cette brochure comprend deux parties. La première, plus vaste, traite de la question de la transplantation d'organes, opération qui consiste à remplacer un organe vital défaillant d'un malade en implantant un organe sain prélevé sur une personne vivante ou en état de mort cérébrale. Cette partie répond, à la lumière de la morale catholique, au problème général des dons d'organes.

La seconde partie, traite plus spécifiquement de la question de la «mort cérébrale». Officiellement, le concept de «mort cérébrale» s'applique quand le cerveau s'est définitivement arrêté de fonctionner et qu'il est entièrement détruit. L'activité cardiaque et la respiration peuvent cependant être artificiellement maintenues quelques heures. Cette définition officielle pose-t-elle problème en soi, et est-elle toujours respectée en fait ? Cette partie expose l'histoire du concept de «mort cérébrale» élaboré à partir de 1967 afin de justifier le prélèvement d'organes vitaux - fonctionnant encore - sur des personnes prétendument «mortes».

A ces deux grandes parties, est adjointe une recension faite par le frère Marie-Dominique O.P. d'un article paru dans Le Courrier de Rome sur les prélèvements d'organes.

Ainsi, ce dossier répond à l'une des nombreuses interrogations que posent, d'une façon générale, la science et la médecine modernes à tout catholique voulant respecter le cinquième commandement de Dieu.


http://www.acimps.org/content/blogsection/1/5/#90
Les Cahiers de Saint-Raphaël sont édité par l'ACIM, présidée par le Dr Dickès.
Citation :

Cahiers Saint-Raphaël n° 90 - Les dons d'organe

Le don d'organes pose pour les catholiques un dilemme très difficile à trancher.
En effet l'Eglise considère qu'un tel don est un devoir de charité.
Mais elle émet une réserve à savoir qu'il n'est pas question d'interrompre une vie pour en sauver une autre. Autrement dit, il convient d'être certain que le prélèvement intervient sur une personne considérée comme cliniquement morte.
Mais elle se garde bien de donner les critères de la mort s'en remettant au jugement des médecins.
Mais à ce jour il n'existe pas de consensus international sur la définition de la mort. Pour autant qu'une telle définition puisse être donnée.
Dans notre pays 10.000 personnes meurent chaque année faute de greffe cardiaque.
La loi française fait de nous tous des donneurs potentiels. Qu'en penser ? Avec l'aide de spécialistes de très haut niveau, nous tentons de donner des pistes de réflexion.

_________________


Revenir en haut
              

Mardyck


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 2 676
Localisation: Allier
Masculin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 12:48 (2008)    Sujet du message : Le don d'organe Répondre en citant

zélie a écrit:
la peau , la moelle épinière , sang  ...il y a plein de choses que l'on peut donner de son vivant sans porter atteinte à l'integrité de son corps .

Oui, mais ce ne sont pas des organes, c'est quelque chose que le corps produit en permanence, le donneur n'est donc pas lésé et, comme vous le dîtes, l'intégrité du corps respecté.

En tout cas, cette précision était utile, merci à vous Zélie.
_________________
"Je porte une croix ? Deo gratias !"

Pourquoi la Tradition Catholique ? Pour ça !


Revenir en haut
              

Agl


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 300
Localisation: Blois
Féminin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 14:59 (2008)    Sujet du message : Le don d'organe Répondre en citant

Il y a aussi les reins, qui eux ne sont pas de simples tissus, mais bien des organes: on peut donner un rein et rester en vie.

Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 11:08 (2017)    Sujet du message : Le don d'organe

Revenir en haut
              

   Forum de la Famille Catholique Index du Forum .::. De tout et de rien
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 4
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.