Ce forum s'adresse avant toute chose aux familles de confession catholique romaine. Il se veut être un espace d'entraide, de conseils, de soutien et d'amitiés pour toutes les familles qui veulent éduquer et instruire leurs enfants dans la vraie foi.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Quel lait pour sevrer?
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Forum de la Famille Catholique Index du Forum  .::. Diététique  .::. Allaitement maternel ou artificiel
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Christine


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 843
Localisation: France
Féminin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 17:43 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

Tableau comparatif lait de femme /  lait infantile et lait de vache, à titre d'information :
(source PNNS)

_________________
L'âme de votre âme, c'est la Foi.


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Jeu 18 Sep - 17:43 (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 19:29 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

Romania a écrit:

Rita a écrit:
Romania a écrit:
Pour mon bébé c'est du lait de feme cherché à peid chez le fermier!!! coupé avec un peu d'eau. Il le digère très bien et tout se passe bien.



Dans mes braaaas!
Bon, alors vous diluez comment? Un peu, beaucoup, à moitié?

Maintenant, j'ai une question aux dames qui utilisent des laits végétaux : comment faisaient-t-on quand ça n'existait pas? (C'est une vraie question, hein!)
Parce que c'est quand même relativement récent, tous ces sibstitut, je me demande si c'est vraiment meilleur pour les bébés. Confused



A vrai dire je ne sais pas trop je dilue à l'oeil. Je dirai que je le dilue avec un peu d'eau. En faite je ne me pose pas trop de questions (...mauvaise mère...) Il le digère bien alors pourquoi se poser des questions... Dans le temps les bébés buvaient bien du lait de vache sans problème (à part les intolérences au lait), alors...
Je pense que dans le temps les vaches n'étaient pas nourries de la même manière , ici j'ai un petit ex-allergique aux plv ça l'a conduit à l'hopital.

Par contre les laits végétaux sont extremements allergènes non ?

Le lait de croissance qui peut apparaitre comme typiquement commercial est en fait assez interessant (plus que le demi ecrémé en tous cas ) il est enrichi en acide gras ce qui est très important à cet age .


Revenir en haut
              

Marie-Madeleine


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 220
Localisation: Quelque part dans les montagnes

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 20:28 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

Effectivement des acides gras essentiels, mais rajoutés artificiellement là aussi.
Quand aux "laits" végétaux, je le répète, ils contiennent des éléments nutritifs très importants. Le seul bémol effectivement pourrait être l'allergie aux fruits à coque, mais là, pareil, la maman s'en rendrait compte je pense assez facilement. Non ?

Je vous mets également ce lien et vous conseille de lire "Le lait de vache, une sacrée vacherie !".
_________________
Heureux sont ceux qui croient sans voir...


Revenir en haut
              

Christine


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 843
Localisation: France
Féminin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 20:47 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

Zélie, l'allergie de votre fils est passée ? (je n'y connais strictement rien)

Rita, si votre fille n'est pas intolérante aux PLV, il n'y a aucune raison de ne pas lui donner de lait de vache (surtout bio) elle est assez grande pour le digérer. Une alimentation solide bien diversifiée lui permettra d'avoir tout ce dont elle a besoin.

Un extrait d'un feuillet de LLL :
 
Citation :




4. « Si le bébé doit prendre un autre lait que le lait maternel, cela doit être du lait artificiel pour bébés jusqu'à au moins 9 mois ».
Faux.
Si le bébé tète plusieurs fois par jour et reçoit une bonne quantité d'aliments solides variés, les laits artificiels ne sont ni utiles, ni désirables. En fait, les bébés qui n'ont pas eu l'occasion de boire du lait de formule avant l'âge de 5 ou 6 mois refusent souvent de le boire parce qu'il a un goût désagréable. (Si vous voulez vous convaincre de nos maigres connaissances au sujet du lait maternel, demandez-vous pourquoi, alors que le lait maternel et les laits artificiels ont la même teneur en sucre, le lait maternel a un goût beaucoup plus sucré). Si vous voulez donner au bébé un autre lait, le lait homogénéisé est acceptable à 6 mois, à condition que ce ne soit pas le seul aliment du bébé. En fait, quand le bébé prend de bonnes quantités d'une grande variété d'aliments, tète 3 ou 4 fois par jour; grandit bien, du lait homogénéisé ou 2% peut convenir, quoique ce n’est pas indispensable.
5. « Les bébés ont besoin de boire du lait pour obtenir du calcium. »
Faux.
Si vous vous inquiétez de l’apport de calcium du bébé, il peut manger du fromage ou du yogourt. Il n’est pas nécessaire de boire le calcium. D’autre part, si le bébé continue d’être allaité, le lait maternel contient toujours du calcium.
6. « Les laits de transition (formules pour nourrissons de plus de 6 mois) sont spécialement adaptés aux besoins du bébé de 6 à 12 mois ».
Faux.
Ils sont absolument inutiles et ne sont spécialement adaptés qu'aux intérêts financiers de leurs fabricants. Ils font également partie des stratégies de marketing qui tentent de contourner la réglementation sur la publicité concernant les préparations pour nourrissons auprès du grand public (largement violées de toute façon) En Europe, il y a maintenant des laits spéciaux dits « de croissance » pour les bambins (1 à 3 ans). Il semblerait que certains sont prêts à acheter n'importe quoi, mais ces produits seront bientôt disponibles ici. Vous pouvez parier dessus. Le profit avant tout. Avant bien longtemps, nous serons tous au lait de formule de la naissance à la mort.






Un extrait du PNNS (mangerbouger.fr)
Citation :


 "Le lait de vache
yAvant 1 an, il vaut mieux ne pas donner du lait de vache
à un bébé. Il n’est pas adapté à ses besoins nutritionnels
et risquerait de lui donner des troubles digestifs. Utilisez
des « laits » 1 er ou 2 e âge, qui contiennent moins de
protéines, et apportent du fer et des acides gras essentiels
indispensables à sa croissance.
yEntre 1 an et 3 ans,il est préférable de donner un « lait de
croissance » ou un « lait de suite », toujours pour leur apport
en fer et en acides gras essentiels. Mais rien ne vous empêche
de donner un biberon de lait de vache de temps en temps.
yÉcrémé ou entier? Entre 1 an et 3 ans, si vous ne voulez
pas donner du « lait de croissance » ou du « lait de suite »
à votre bébé, mieux vaut lui donner du lait entier. Mais si
toute la famille consomme du lait demi-écrémé, votre
enfant peut en boire aussi, sans danger pour sa santé."
(ils ajoutent une mention qui précise de ne pas donner de lait cru aux enfants en bas âge)




_________________
L'âme de votre âme, c'est la Foi.


Revenir en haut
              

Christine


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 843
Localisation: France
Féminin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 20:50 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

Notez que le 2e texte est un peu ambigu (mais le PNNS émane du gouvernement)
_________________
L'âme de votre âme, c'est la Foi.


Revenir en haut
              

zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 21:15 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

oui nous avons réintroduit les plv par petites doses il y a eu quelques rechutes mais aujourd'hui tout va bien même si il garde une forte préférence pour les laitages .
Attention contrairement aux idées reçues  les enfants allaités ne sont pas protégés contre les allergies ( voir les dernières études , je crois que l'allaitement sert de révélateur plus que de protecteur )  c'est pour ça qu'il peut y avoir blocage au momen t de la diversification ou du sevrage .


Revenir en haut
              

Marie-Madeleine


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 220
Localisation: Quelque part dans les montagnes

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 21:23 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

Attention contrairement aux idées reçues  les enfants allaités ne sont pas protégés contre les allergies.

Bien évidemment et c'est normal car tout passe par le lait maternel...
_________________
Heureux sont ceux qui croient sans voir...


Revenir en haut
              

Marie-Madeleine


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 220
Localisation: Quelque part dans les montagnes

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 21:31 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

Oups oublié les liens...

Le voici.
http://biogassendi.ifrance.com/editobiofr11lait.htm
http://membres.lycos.fr/xbeluga/leberre-lelait.html
http://www.allergique.org/spip.php?article784
_________________
Heureux sont ceux qui croient sans voir...


Revenir en haut
              

Christine


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 843
Localisation: France
Féminin

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 21:52 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

Zélie, ça doit être un grand soulagement pour vous ! Okay

Les bébés allaités peuvent être allergiques, bien sûr ! L'alimentation au sein permet sovent de révéler ces allergies, avec des réactions moins "brutales" que lors de l'introduction de l'aliment directement, mais il est vrai que trouver l'aliment coupable est un beau casse tête. Mais le jeu en vaut la chandelle ! Ainsi une connaissance a dépisté une intolérance au gluten avant la diversification de son garçon.

Un texte sur le sujet :

 
Citation :
Allergie et régimes d'évictions

Des aliments allergisants consommés par la mère peuvent passer dans le lait maternel et provoquer des allergies chez l’enfant. C’est le cas, par exemple, des Protéines de Lait de Vache (onglet suivant) et du gluten. Il est alors nécessaire de supprimer ces aliments de l’alimentation de la mère, le temps de l’allaitement. Plus tard, il faudra peut-être poursuivre ce régime chez l’enfant, lors de sa diversification alimentaire.
· Faire un régime d'éviction alimentaire
Un régime d’éviction alimentaire consiste à supprimer un ou plusieurs aliments déterminés ou suspectés allergisant de son alimentation. Suivre un tel régime pour allergie(pCool ou intolérance(p22) alimentaire nécessite une motivation importante et une information précise sur le type d’ingrédient à éviter. L’étiquetage de la composition des aliments étant insuffisamment précis, il faut être vigilant dans le choix des produits commercialisés, où des allergènes(p18+32) peuvent êtres présents sous forme directe ou sous forme masquée (additifs alimentaires, contamination lors de la fabrication ou du stockage des denrées). Il faut également surveiller la composition des médicaments. Il existe des fabricants de produits de substitut spéciaux qui permettent de ne pas renoncer à certains aliments proscrits durant le régime. Le respect d’un tel régime peut poser des problèmes pour les repas pris à l’extérieur de chez soi, en collectivité, cantines, restaurants...
En général, une amélioration de l’état de santé se fait sentir au bout de quelques semaines à quelques mois de régime, selon le type d'allergène à exclure.


http://lelienlacte.com/wiki/allergies-et-regimes-d-eviction  (lien très complet et intéressant)


Un autre :

 
Citation :
 Il a été prouvé, de façon indiscutable, que l'enfant peut se sensibiliser in utero. Des anticorps anti-oeuf, anti-lait de vache, anti-soja ont été mis en évidence dans le liquide amniotique. Le foetus est également exposé - et c'est assez inattendu - aux aéroallergènes acariens et pollens. Tout serait-il déjà joué à la naissance ?
Et l'allaitement ? Concernant l'allergie, la recommandation a d'abord été : "pour prévenir les allergies, allaitez". Puis il a fallu ajouter : "pendant six mois", et préciser ensuite : "exclusivement". Certains spécialistes recommandent main-tenant à la mère d'un enfant à risque allergique un régime d'exclusion pendant la grossesse et l'allaitement. Cela consiste en la réduction ou la suppression de l'alimentation maternelle du lait de vache, des oeufs, du poisson, du soja et de l'arachide. Parfois, malgré ces mesures contraignantes, l'enfant développe quand même une sensibilisation à d'autres aliments, ce qui oblige la mère à augmenter la liste des aliments qu'elle ne peut absorber. Si le régime d'éviction de la mère est très strict, la croissance de l'enfant doit être surveillée de près. Et la mère a aussi besoin d'un suivi diététique, pour éviter les carences.
Non, le lait maternel ne protège pas de tout, au moins à court terme.
Cela s'explique par une sensibilisation via le lait maternel, qui peut contenir des quantités mesurables de particules de lait de vache, d'oeuf, de blé, de poisson, d'arachide, etc. L'enfant peut réagir aux aliments que sa mère vient de manger dans les minutes qui suivent, mais le plus souvent, les signes apparaissent entre quatre heures et vingt-quatre heures après leur ingestion. La plupart des bébés montreront une nette amélioration cinq à sept jours après que leur mère ait supprimé de son alimentation l'aliment incriminé. Cela peut prendre deux semaines ou plus pour que toute trace de l'aliment soit éliminée de l'organisme de la mère et de l'enfant.
Des études qui se sont penchées sur l'alimentation maternelle, ont constaté qu'en cas d'allergie chez un enfant allaité, il y avait dans le lait maternel un taux abaissé de certains acides gras insaturés à longues chaînes. Faudrait-il en ajouter ? A l'alimentation maternelle ? Directement à l'enfant ?
Une autre étude a trouvé que la prise de Lactobacillus rhamnosus, que l'on appelle aussi probiotique, par des mères ayant des antécédents d'allergie, réduisait les patholo-gies allergiques chez leurs enfants. Cet impact positif demande à être vérifié.
L'alimentation artificielle de base, avec des préparations pour nourrissons à base de lait de vache ou plus rarement de soja, est également source d'allergie. Les signes peuvent être francs et reconnaissables (dermatite atopique, diarrhée, vomissements) ou plus subtils et non diagnostiqués comme tels (coliques, régurgitations, troubles du sommeil, enfant qualifié de "difficile"). Que penser par exemple de ces enfants nourris avec un lait industriel et constipés ? N'est-ce pas déjà un signe au moins d'intolérance au lait de vache ? Certains troubles empoisonneront la vie de l'enfant et de ses parents au point de faire changer plusieurs fois de marque de lait, jusqu'à l'amélioration apportée par un lait dont les protéines auront été hydrolysées, c'est-à-dire transformées pour perdre au maximum leur pouvoir allergisant. Ce sont ces types de lait, à base de protéines de lait ou de collagène de porc et de soja, qui sont parfois proposés pour des enfants allaités très allergiques. Malheureusement, certains enfants se révèlent être aussi allergiques à ces produits et auront besoin d'un lait à base d'acides aminés libres (la plus petite partie de la protéine), le Néocate°.
Goldman va loin dans ses réflexions, et pense que les problèmes d'allergies alimentaires ne surgissent que maintenant car l'alimentation très variée qui est la nôtre actuellement ne s'est répandue que depuis peu. Notre mode de vie a évolué très vite, trop vite pour que notre organisme ait le temps d'évoluer et de s'adapter.
Le rôle de la diversification alimentaire précoce a été lui bien démontré. Une étude néo-zélandaise, réalisée sur plus de 1200 enfants d'une population non sélectionnée pour avoir des risques allergiques, a montré que l'introduction de plus de quatre aliments avant l'âge de 4 mois multipliait par 2,9 le risque d'apparition d'un eczéma.
L'excès d'hygiène est aussi une cause de plus en plus documentée. Notre système immunitaire ne serait pas assez sollicité, à cause des conditions d'asepsie à la naissance qui induisent une colonisation intestinale par des germes hospitaliers bien différents des germes qui colonisaient les bébés de la préhistoire, à cause des habitats très propres, des médicaments qui décapitent les maladies infantiles, etc. Et du coup, il se ruerait sur des substances banales.
Nous sommes devenus plus sensibles, voire hypersensibles. Les enfants qui ont grandi dans des fermes sont moins sujets aux allergies. Les enfants de familles nombreuses, où il y a forcément plus de germes, semblent aussi moins sensibles aux allergènes respiratoires. L'habitat trop isolé, donc confiné, peu aéré, dans lequel il fait toujours chaud, favorise également les allergies. Ceci étant majoré en ville par la pollution.

http://www.lllfrance.org/allaitement-information/aa/49-allergie.htm
_________________
L'âme de votre âme, c'est la Foi.


Revenir en haut
              

zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Jeu 18 Sep - 21:59 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

une préférence pour les fruits et les compotes bien sur  je m'auto corrige.

je parle de cela parceque dans le service ou il était hospitalisé il était entouré de petits allaités , la manifestation première de cette allergie chez les tout petits c'est la proliferation des glaires , d'ou des cas de bronchiolites très graves, pour de jeunes mamans (primipare)  c'est très difficile de faire le lien.


Revenir en haut
              

Christine


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 843
Localisation: France
Féminin

Message Posté le : Ven 19 Sep - 10:26 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

Oui c'est certain, pour des très jeunes enfants (allaité, pas allaités, bruns ou blonds) les diagnostics sont difficiles à établir (bébé pleure, mais OU a t-il mal ???). Qu'un bébé biberonné soit allergique aux PLV présents dans les préparations infantiles ou qu'un bébé allaité réagisse aux aliments ingérés par sa mère, quelle angoisse pour les parents !
Ca n'a pas du être facile à vivre pour vous, ni pour votre petit Sad
_________________
L'âme de votre âme, c'est la Foi.


Revenir en haut
              

Brunhanne


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2008
Messages: 243
Localisation: Haute-Savoie
Féminin

Message Posté le : Ven 19 Sep - 10:41 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

Pour le sevrage, le lait venait directement des vaches de la ferme à côté de chez nous. J'avoue être très méfiante vis-à-vis de toutes ces études prônant au final des produits du commerce. Je suis partie du principe que ma mère et ma grand-mère (comme des milliers de femmes avant) utilisaient ce lait sans problème. Le seule problème que nous avons eu, c'est avec mes jumelles qui se sont avérées allergiques au lait de vache. Nous avons alors utilisé du lait de chèvre et du lait d'ânesse.

Revenir en haut
              

zélie


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1 679

Message Posté le : Ven 19 Sep - 10:58 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

comme je le disais ailleurs le problème c'est que du temps de votre grand mère les vaches n'étaient pas nourries avec des s********* Wink   comme aujourd'hui , vaccinées à tour de bras alors à moins de bien connaitre la ferme et le mode d'alimentation des bêtes , ferme ou pas ferme on peut avoir des cochonneries dans son bol.

Revenir en haut
              

Brunhanne


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2008
Messages: 243
Localisation: Haute-Savoie
Féminin

Message Posté le : Ven 19 Sep - 11:04 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

Je suis tout à fait d'accord avec vous Zélie. Dans mon cas, je connais très bien les personnes qui tiennent la ferme, je sait ce que mangent les vaches, etc et j'ai toute confiance dans le lait que je donne à boire à mes enfants. Après, je me dis que les bouteilles de lait du commerce, stérilisées à outrance,ne sont pas meilleurs. Dur dur de trouver de bons aliments sains de nos jours.

Revenir en haut
              

Christine


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 843
Localisation: France
Féminin

Message Posté le : Ven 19 Sep - 12:01 (2008)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer? Répondre en citant

+ 1 Brunhanne !
Pour la tendance à nous vendre des produits industrialisés, c'est bien pour ça que je vous ai mis 2 textes qui ne vont pas dans le même sens (dont un émane de notre bon gouvernement qui veut notre bien)
_________________
L'âme de votre âme, c'est la Foi.


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 09:13 (2016)    Sujet du message : Quel lait pour sevrer?

Revenir en haut
              

   Forum de la Famille Catholique Index du Forum .::. Allaitement maternel ou artificiel
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 2 sur 4
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.